26 février 2014 : Une échéance fatidique pour l’avenir de la vape

parlementLa législation européenne sur la cigarette électronique se décidera en séance plénière du Parlement européen presque certainement le 26 février prochain. Jusque-là, nous devons intensifier nos efforts pour écrire aux eurodéputés de notre région et devons encourager tous les vapoteurs sur tous les forums à le faire, ainsi que tous les sympathisants de notre entourage.

Ce faisant, nous suivons les conseils de nos alliés politiques, plus particulièrement ceux de Martin Callanan :« Conseils de Martin Callanan ».

La lettre conjointe des associations européennes adressée au Président du parlement européen le 6 février dernier :« Lettre des associations européennes » fournit des éléments dont peuvent s’inspirer les vapoteurs, l’essentiel étant de demander aux eurodéputés qu’ils séparent tout ce qui concerne la e-cigarette du reste de la Directive sur les produits du tabac (DPT) et qu’ils exigent que les cigarette électroniques soient réglementées selon un processus objectif et participatif fondé sur des preuves concrètes.

Il serait également utile de citer la lettre des experts scientifiques du 16 janvier 2014 : « Lettre des experts » et la correspondance qui s’en est ensuivi :« Correspondance des experts », démontrant que les propositions actuelles ne sont étayées par aucune preuve et pire, que la Commission semble avoir déformé le travail de ces chercheurs.

Les vapoteurs qui utilisent des tanks de plus de 2 ml et/ou des liquides dans des flacons de plus de 10 ml peuvent indiquer dans leur courrier pourquoi ils le font et quels seraient les inconvénients d’une interdiction de ce type de contenant (manipulation accrue de beaucoup de petites bouteilles, coût plus élevé, impact environnemental de plus de déchets, remplissage plus fréquent des petits réservoirs, etc.)

Peuvent également témoigner ceux qui commandent leurs produits sur internet dans d’autres pays d’Europe : quel serait l’impact pour eux d’une interdiction de tels achats ? (limitation du choix, augmentation des coûts, etc.)

Se basant sur leur expérience personnelle, les vapoteurs peuvent commenter les conséquences qu’aurait une interdiction de toute publicité pour les fumeurs qui ne connaissent pas encore l’e-cigarette. Et, toujours en fonction de leur vécu, préciser l’importance du développement de nouveaux produits et la difficulté prévisible de découvrir les produits du futur en l’absence d’information.

Ils peuvent aussi décrire comment ils ont découvert la cigarette électronique, l’importance d’en avoir fait l’essai, d’avoir reçu des conseils, de ne pas avoir été sous pression : à comparer avec la démarche type d’un achat chez le buraliste !

Et témoigner une fois encore de leur expérience avec les produits médicinaux (patches, gommes, etc.) ne serait pas de trop.

L’essentiel est de maintenir la pression sur les eurodéputés afin de leur faire savoir que la mobilisation des vapoteurs est toujours active car un manque de réaction leur enverrait à contrario le signal d’un fléchissement sur la question.

Pour aider toutes et tous à cibler vos eurodéputés, voici une liste établie par région :
Liste régionale des députés

Publié dans Actions de l'AIDUCE, Divers
18 commentaires sur “26 février 2014 : Une échéance fatidique pour l’avenir de la vape
  1. dubot dit :

    finit on peut fermé les boutiques !

  2. dubot dit :

    les jeux sont fait la nicotine produit extrait du tabac et c est incontournable ont ne peut rien y faire !

  3. Katykat dit :

    Fumeuse compulsive pendant 33 ans, consommant 40g de tabac à rouler en 3 jours (ce qui équivaut à une trentaine de cigarettes par jour), je n’ai pas fumé depuis bientôt 2 mois grâce à la « e-cigarette ».
    Je n’ai qu’un regret, ne pas y avoir été incitée plus tôt.
    Je suis extrêmement surprise de ce résultat auquel je suis parvenue sans aucun effort et même, dirais je, sans le chercher puisque je me sentais peu motivée et voulais seulement réduire ma consommation.
    Bien entendu, j’ai commencé directement avec 1 mod et un clearomiseur de 3 ml, j’achète des flacons de 30 ml à l’étranger. Si ce n’était pas le cas, la motivation pécuniaire disparaîtrait et les inconvénients de manipulation auraient été dissuasifs.
    je pense que je n’aurait même pas essayé avec une e cigarette classique, mais peut être y viendrais je un jour, si je désire diminuer encore ma consommation…
    Alors, si les mesures en question sont adoptées, préparez vous à enterrer les gens comme moi un peu plus tôt..!

  4. solange@evod dit :

    Le manque de rigueur scientifique dans les orientations de la directive est à fustiger. C’est clair que l’insdustrie du tabac et celle du médicament, font pression pour étoufer cett expansion du e cigarette. d’où l’importance pour les vapoteur de monter au créneau pour défendre leurs intérêts. Peut être une règlementation est nécéssaire, mais doit avoir pour fondement des affirmations vraies

  5. stoosh dit :

    Dommage de ne proposer la liste régionale des députés qu’au seul format xlsx… 🙁

  6. Michel dit :

    Bonjour, incidemment, le programme des JO sur la 3 est passé sur la 2 et la 3 retransmet les « questions au gouvernement » à l’assemblée nationale,

    Sans vouloir faire une quelconque politique, je résume ce que j’ai compris :

    Selon les directives européennes , en résumé LA VAPOTE NON, LES OGM OUI !!

    Il est vraiment temps de leur mettre un grand coup de pied ou je pense à tous ces branquignols, VRAIMENT !!! vive les prochaines élections !!

  7. Durville dit :

    100% d’accord! Je l’ai dit maintes fois aussi. La plus grosse erreur est d’appeler l’objet une « cigarette » électronique! Comme ça ne consomme pas de tabac on ne doit pas entrer dans leur jeu et ça ne doit plus/pas s’appeler ainsi. Quand je vois le parallele fait avec la cigarette (la vraie) par les vendeurs. je me dis qu’ils nous font aller tete baissee dans le mur.La pub ? Mais il y en a déjà à la TV pour une marque que je ne connais pas et dont je ne me rappelle plus le nom et vendu chez … les buralistes. Ils ont pris les devants…

  8. MamaBri dit :

    Je peux ajouter ce site qui vous permet de contacter votre député sur facebook :

    http://etoile.touteleurope.eu/index.php/post/2011/07/21/La-tab-MEP-%3A-loutil-qui-permet-de-trouver-son-eurodepute-sur-Facebook

    et pour la partie « franco/française », je vous indique cet article qui en dit long – malheureusement – sur les « engagements » de nos élus européens français. Ils sont, parait-il, la risée de tout le parlement étant donné leur inaction flagrante pour la majorité d’entre eux :
    http://www.slate.fr/story/80859/eurodeputes-francais-evinces

    Pour ma part, je crois plus pour nous autres français, à une action en direction du président du parlement, comme l’indique le député UK, Martin Callanan :

    «  »So you may like to email President Martin Schulz at martin.schulz@europarl.europa.eu and ask him to support the ECR request to open this file. We’ve already submitted a request which the President’s office is ‘considering’. » »

    OU bien à demander le report du vote au comité :
    «  »The second option is that the ECR Group could request that the whole directive be referred back to committee at the start of the vote itself. This would need a simple majority of MEPs. » »

    En tout état de cause, je n’écrirai plus aux députés de ma région à qui j’ai déja adressé multiples courriers, twitts etc et pour lesquels je n’ai jamais eu aucune réponse.
    Ce mépris par le silence doublé de cette totale impolitesse en dit suffisamment long pour moi sur leur désir d’action sur le sujet.
    Mais ce n’est ici que mon opinion et que « mes » députés. (Nora Berra entre autres dont l’opposition à la e-cig « libre » est bien connue).

    Pour Michel, très énervé : tu as raison bien entendu. Le débat est/a été/devrait/aurait dû être que la cigarette électronique n’est PAS un dérivé du tabac. C’est cette action là qui a été conduite en son temps.
    A présent, malheureusement, les choses ont suivi leurs cours et les nouvelles échéances politiques amènent un nouveau front de combat avec de nouvelles modalités d’action. Nous ne pouvons que suivre ce qui a été déja décidé. Ca s’appelle, parait-il, la démocratie.

    • Michel dit :

      OK pour la démocratie, mais lorsque celle ci est partie sur des bases tout à fait erronées, faut il pour autant continuer dans cette voie ???

      Les politiques ne sont pas des spécialistes et vu leur âge moyen, je pense que peu connaissent la vapote par eux même, ils se sont donc fait « suggérer » par des lobbies qui ont bien d’autres moyens que nous, de prendre des positions de telle sorte à faire rentrer notre vapote dans les produits du tabac, mais bon, je ne veux pas jouer les Don Quichottes..

      vive le e-inhalateur !!

      Juste pour revenir sur les huiles essentielles, je vous mets le lien suivant (ce n’est pas de la pub, mais un doc pseudo médical sur les dangers potentiels des huiles essentielles utilisées en vaporisation dans les maisons, ils disent en particulier danger pour les enfants de moins de 7 ans et pour les femmes enceintes…. dites moi quelle est donc la différence avec notre e-inhalateur, seulement pour être moins bête)
      visionnage et texte : qq minutes

      http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-problemes-respiratoires-comment-utiliser-les-huiles-essentielles–8642.asp?1=1

    • Michel dit :

      Un peu d’humour : histoire des sciences et erreur de la démocratie,

      En 1998 le gouvernement de l’Alabama, et ce récemment, décida que le nombre PI valait exactement 3, ce qui allait évidemment simplifier les calculs.. ce non sens avait été introduit par Leonard Lee Lawson.

      Ces « démocrates » devaient connaitre autant du nombre pi que ceux qui s’occupent de la directive tabac connaissent de la vapote.

      Or, même si 95% du peuple ou de leur représentant décident que pi vaut exactement 3,00 ça ne sera jamais vrai du moins dans notre univers .

      Lien :
      http://www.dslreports.com/forum/r26765496-Technologically-retarded-lawmakers-

      Extrait :

      « HUNTSVILLE, Ala. — NASA engineers and mathematicians in this high-tech city are stunned and infuriated after the Alabama state legislature narrowly passed a law yesterday [March 30, 1998] redefining pi, a mathematical constant used in the aerospace industry. The bill to change the value of pi to exactly three was introduced without fanfare by Leonard Lee Lawson (R, Crossville), and rapidly gained support after a letter-writing campaign by members of the Solomon Society, a traditional values group. Governor Guy Hunt says he will sign it into law on Wednesday. »

  9. Graziella Vaccalluzzo dit :

    On marche vraiment a l envers continuons nous vapoteurs et futurs vapoteurs a nous battre car cela en vaut vraiment la peine y en a marre trop de deces , de cancers ,des accidents vasculaires . Arretons ce carnage ,messieurs et mesdames les deputes vous pouvez sauver des millions de vies car au fond de votre conscience vous savez ou est la verite, et que en meme temps vous pourrez contrer toutes les mauvaises et mechantes critiques qui ont ete ecrites sur la e cigrette et ses e liquides ,les medecins ont fait leur possible ,soyez du cote de la vie et non du cote de la mort merci d avance

  10. Jean-Marc Vieux dit :

    La dessus je rejoins également Michel en tout point. Mais bon allons y…

  11. cottier dit :

    Ca fait 7 mois que je ne fume plus grâce à la vapote; que dire de plus à part que j’ai retrouvé mon souffle, que je ne tousse plus et que j’ai commencé à courir!

  12. Michel dit :

    Je dois être idiot mais bon allons y
    Lorsqu’on veut tuer son chien (ou son chat) il suffit de dire qu’il a la rage.

    On marche à l’envers ici ;

    Est ce vraiment à nous de dire si on veut des tank clearomiseurs et autres de 2 ou de 10? on en a clairement rien à foutre, franchement.

    J’ai toujours dit qu’à l’évidence (malheureusement presque jamais repris) que ce qu’on l’on appelle aujourd’hui une e-clope ne devrait « oh combien » ne plus s’appeller comme ceci, effectivement ce produit n’a rien à voir avec un produit du tabac.. C’EST LA PLUS GRAVE ERREUR DE COM POSSIBLE.. c’est ce qui va nous tuer, probablement !!

    … Vous allez chez GIFI, vous avez des huiles essentielles en vente libre qui peuvent aisément vous tuer si vous les utilisez mal (Huiles de Messegué, elle sont super d’ailleurs) et personne n’y trouve rien à redire..

    Les produits de la vapote doivent s’affranchir de tout produits du tabac..

    NOUS SOMMES EN DEHORS DES CLOUS, comment puis je m’exprimer sans être grossier, c’est très dur mais

    PUTAIN ILS ONT PAS ENCORE COMPRIS QUE LE SYSTEME VAPOTE N’A RIEN A VOIR AVEC LES PRODUITS DU TABAC

    on sortira donc du débat : y a t il du tabac dans les vapotes : NON

    AMHA (à mon humble avis) il faut simplement dire que :

    1) la vapote n’a aucun tabac
    2) Il y a un peu de nicotine éventuellement, mais on peut alors, moyennant quelques aménagements, et si on veut l’interdire, délivrer cette partie nicotinée en pharmacie…. c’est le seul bémol que je suis prêt à concéder aux lobbies divers (pharma et big tobacco)
    3)La pub : mais je m’en branle qu’on en fasse ou non, simplement enlever toute allusion à « cigarette » pour ce qui concerne le vapotage, c’est mieux !! beaucoup mieux, je ne comprends pas pourquoi les boutiques qui distribuent encore ces produits n’ont pas encore compris… elles veulent se suicider ou quoi ?

    4) Assimilons les arômes et divers des produits de la vapote aux huiles essentielles, refusons à priori tout lien avec le tabac, sinon on entre dans leur jeu et je ne suis pas certain que l’on puisse s’en sortir ainsi car on met un pied dans leur domaine (big tobacco big pharma).. IL FAUT ABSOLUMENT EN SORTIR
    LA VAPOTE NE CONTIENT AUCUN TABAC DONC NOUS N’AVONS MEME PAS A DISCUTER, AU NIVEAU LOCAL OU AU NIVEAU NATIONAL sur des directives concernant LES PRODUITS DU TABAC !! sortons et refusons d’y entrer et nous serons sauvés, acceptons d’entrer la vapote dans les PRODUITS DU TABAC et on est MORT, ça c’est sûr..

    Discuter sur les ml qu’on peut mettre dans un tank, c’est simplement entrer dans leur jeu, quant à la pub, c’est pareil..

    pas de ref à la cigarette, JAMAIS.. bannir le terme e-cig…
    Pas de pub en tant que substitut du tabac JAMAIS
    pas de pub sevrage du tabac : JAMAIS

    pub pour « vaporisateur aromatique ».. pourquoi pas, car en plus c’est vrai…

    Les lampes Berger sont aussi des vaporisateurs qui utilisent des produits dont on ne sait pas « vraiment » s’ils sont super clean et il y a aussi tout un tas de produits style « brise » ou maintenant « glade »
    qui vaporisent clairement des produits de « M…. » et j’aimerais bien savoir quelles ont été les études sanitaires sur l’effet de ces produits, surtout sur les jeunes enfants..

    Ca fait au moins le dixième message de ce style que j’envoie, ça sera le dernier, faites en ce que vous voulez.

    bises à toutes,

    Désolé, je suis en colère, je n’ai pas relu

    Michel

    • Jérôme dit :

      Bravo Michel, tout à fait d’accord avec toi !
      Si la e-cig était un produit du tabac, les vapoteurs seraient dans l’erreur lorsqu’ils disent qu’ils ne fument plus or nous ne fumons plus !
      Une grosse campagne de publicité serait nécessaire pour véhiculer un nouveau nom à donner à la e-cig et tous les acteurs doivent s’y mettre (commerçants, associations, consommateurs…).

      Amicalement,

      Jérôme

    • Frédérique Coudurier dit :

      Bravo Michel, ce n’est que du bon sens, mais le bon sens a t’il cours quand il s’agit de gros sous ?

  13. ThB dit :

    mail envoyé. Je me suis permis de conclure en rappelant l’initiative citoyenne européenne pour le libre vapotage:

    Les associations d’utilisateurs de cigarette électronique s’organisent en Europe, notamment pour proposer une directive appropriée (par le biais de l’initiative citoyenne européenne pour le libre vapotage). Il serait dommage que le parlement vote trop tôt sur le sujet, avant que se soient exprimés les millions de citoyens que ce produit a libéré du tabac, et qui, unis, sauront certainement mieux formuler le cadre réglementaire utile à ce produit.

    Je pense que c’est utile à mentionner, pour leur montrer que leur vote risque de se trouver un porte a faux avec cette initiative si elle est présentée lors de la prochaine législature, ce qui ne brillera pas à leur palmarès de vote.

  14. musard dit :

    Continuons le combat .Bonne vape à tous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*