4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participants

Lithuanian presidency coin

FR

En dépit de sa volonté manifeste de travailler avec les législateurs pour assurer une amélioration constante de la cigarette électronique, l’AIDUCE se doit d’avertir les vapoteurs et plus globalement les citoyens européens que la dernière mouture de la directive sur les produits du tabac est totalement inacceptable.

L’AIDUCE est une organisation responsable et indépendante de défense des intérêts des vapoteurs. Nous avons accueilli avec enthousiasme l’initiative de travailler avec les institutions gouvernementales françaises et les professionnels de la santé afin d’élaborer des normes et une meilleure documentation pour les cigarettes électroniques.

Cependant, nous sommes obligés d’informer les vapoteurs partout en Europe et le public en général que le dernier projet de directive sur les produits du tabac est dangereux et inacceptable.

Voici pourquoi :

1. L’interdiction des ventes transfrontalières emprisonne les consommateurs dans des marchés nationaux fermés. L’interdiction de la vente par Internet reviendra à sévèrement limiter le choix des consommateurs, ralentira considérablement le développement des produits et conduira à une augmentation spectaculaire des prix. Elle ira à l’encontre d’un des principes de l’Union européenne : la libre circulation des biens au sein du marché unique. Une telle prohibition peut être contournée – et le sera forcément, à juste titre – avec l’effet de ridiculiser toute la directive.

2. L’interdiction totale de toute publicité privera les fumeurs de la possibilité de prendre connaissance de l’existence d’une alternative viable au tabac qui est beaucoup moins dangereuse. Elle sera une aubaine pour les marchands de tabac, qui pourront d’autant mieux conserver leur clientèle.

3. Les clauses suivantes de la directive sont sans ambiguïté :
Les États membres veillent à ce que :
c) Toute forme de contribution publique ou privée à des programmes de radio dans le but ou ayant pour effet direct ou indirect de promouvoir les cigarettes électroniques… soit interdite ;
d) Toute forme de contribution publique ou privée à un événement, professionnel ou privé, dans le but ou ayant pour effet direct ou indirect de promouvoir les cigarettes électroniques … et impliquant ou se déroulant dans plusieurs États membres ou ayant des effets transfrontaliers soit interdite.
Oui, vous avez bien lu. La Commission européenne et le Conseil de l’UE proposent d’interdire la liberté d’expression !

4. La teneur en nicotine d’e-liquides sera limitée à 20 mg/ml. Nous avons expliqué à plusieurs reprises que cela empêcherait un grand nombre de fumeurs d’adopter la cigarette électronique. Des études ont montré qu’au moins 20 % d’entre eux commencent à un taux plus élevé là où c’est autorisé et aucun incident n’y a été rapporté. L’imposition de cette limite arbitraire n’est étayée par aucun argument scientifique et se base sur de simples préjugés. Elle condamne au moins un cinquième des fumeurs de l’Europe à rester dans les griffes de l’industrie du tabac.

5. Les bouteilles d’e-liquide seront limitées en volume à 10 ml. Aucune explication n’est fournie, pour la bonne raison qu’aucun élément objectif ne justifie ce volume. Est-ce dû à un sentiment que ce qui est plus petit est plus sûr ? Nous invitons les personnes qui ont inventé ce règlement à examiner de près les fioles utilisées par les vapoteurs. Ils remarqueront que les petites bouteilles sont potentiellement plus attractives pour les enfants que les grandes. Le seul principe à appliquer devrait être que quel que soit le volume de la bouteille, les mêmes précautions doivent être prises que celles qui s’appliquent à n’importe quel produit domestique dangereux : conservation en lieu sûr et hors de la portée des enfants. Nous rappelons par ailleurs que les petites bouteilles de 10 ml sont beaucoup plus coûteuses : leur prix étant de 0,59 € le ml alors que celui d’un flacon de 60ml revient à 0,40 € le ml. Ce projet entraînerait pour de nombreux consommateurs une hausse des prix immédiate de 49 % avec pour conséquence d’encourager la pratique du ‘DIY’, c’est-à-dire la fabrication artisanale de liquides à moindre coût. Les risques de mésusage seraient donc fortement accrus.

6. L’obligation pour les fabricants d’attendre six mois avant de placer de nouveaux produits sur le marché est une tentative délibérée de freiner le développement des produits et de retarder le nombre de fumeurs qui adopteront la cigarette électronique. D’après le témoignage des vapoteurs sur le plus grand forum francophone (plus de 50 000 membres), une majorité croissante des vapoteurs parvient à y trouver une alternative exclusive et efficace au tabac, bien plus qu’il y a deux ans. La progression des matériels est clairement un vecteur notable de réussite dans l’arrêt de la consommation de tabac fumé. Choisir aujourd’hui de freiner cette dynamique d’innovation, c’est refuser que demain 60 % à 75 % des vapoteurs puissent effectivement se passer du tabac. Choisir de freiner cette dynamique c’est préserver le marché des cigarettiers. C’est refuser de voir la perspective d’un monde sans tabac, peut-être, à terme.

7. Le ridicule atteint des sommets quand on lit que « seules des substances de haute pureté et exemptes de contaminants doivent être utilisées dans la fabrication des liquides, et que seules des substances soient utilisées dans le liquide qui ne sont pas toxiques sous forme chauffée ou pas, à l’exception de la nicotine ».
Prises à la lettre, ces exigences interdiraient la fabrication de tout produit de consommation de toute sorte ! Comme le fait remarquer Clive Bates, « tout produit contient des contaminants ; en fait la directive devrait établir un système de normalisation » et nous pouvons ajouter que tout produit est toxique dans certaines conditions d’usage et que la nicotine ne l’est pas en usage normal.
Quand un projet de directive contient de telles absurdités, comment peut-il être pris au sérieux?

8. La directive continue à défier la logique et les arguments scientifiques, ainsi que le bon sens, en persistant dans l’affirmation mensongère que les cigarettes électroniques sont des produits du tabac. La conséquence directe sera que des millions d’Européens la traiteront avec mépris. Ce serait dommage compte tenu de l’objectif poursuivi par le reste du document.

Serait-ce trop demander, d’avoir des décisions politiques judicieusement fondées sur des données concrètes ?

Ces absurdités sont liberticides, nocives pour la santé publique et elles ridiculisent l’ensemble de cette directive et vont à l’encontre de son objectif initial : la lutte contre le tabagisme. La cigarette électronique doit au contraire être accueillie et encouragée comme une alternative reconnue par les professionnels de la santé infiniment moins dangereuse que le tabac. La solution la plus simple et efficace serait la suppression dans le texte de toute référence à la cigarette électronique, pour qu’une réglementation judicieuse soit élaborée séparément sur la base d’études approfondies et d’arguments scientifiques.

Si ces propositions venaient à être approuvées en l’état, leurs conséquences pour la santé publique seraient pires que les avantages recherchés ailleurs dans le texte et à contrecœur, nous nous verrions dans l’obligation de demander aux députés qu’ils rejettent l’ensemble de la directive. Nous ne souhaitons pas plus qu’eux que la question de la cigarette électronique hante les prochaines élections européennes.

EN

4th Trialogue this evening: AIDUCE’s advice to the participants

Despite its proven willingness to work with legislators to ensure the continuous improvement of the electronic cigarette, AIDUCE advises all vapers and European citizens in general that the latest draft of the Tobacco Products Directive is completely unacceptable.

AIDUCE is an independent and responsible organisation defending vapers’ interests. We have enthusiastically joined an initiative to work with government institutions and health professionals to develop norms and better documentation for electronic cigarettes.

However, we have to advise vapers across Europe and the public in general that the latest draft of the Tobacco Products Directive is dangerous and unacceptable.

This is why:

1. The ban on cross-border sales imprisons consumers in closed, protected national markets. It will severely limit consumer choice, considerably slow product development and lead to a dramatic increase in prices. It runs contrary to the basic pillar of the EU: the free movement of goods in the single market. Moreover such a prohibition can be circumvented and quite rightly will be; making a mockery of the entire Directive.

2. The total ban on all publicity deprives smokers of the opportunity of learning that a viable alternative to tobacco exists that is far less dangerous. It will be a godsend for the tobacco merchants, all the better able to retain their customers.

3. The following clauses of the Directive have to be read to be believed:
d) any form of public or private contribution to radio programmes with the aim or direct or indirect effect of promoting electronic cigarettes … is prohibited;
e) any form of public or private contribution to any event, activity or individual with the aim or direct or indirect effect of promoting electronic cigarettes … and involving or taking place in several Member States or otherwise having cross-border effects is prohibited.
Yes, you’ve read right. The European Commission and the Council of the EU are proposing to ban free speech!

4. The nicotine content of e-liquids will be limited to 20mg/ml. We have repeatedly explained that this would exclude a large number of smokers from adopting the electronic cigarette. Studies have shown that at least 20% of them start at a higher levels in countries where they are allowed and where no serious adverse reaction has ever been reported. The imposition of this arbitrary limit ignores the evidence and is based on pure prejudice. It condemns at least a fifth of Europe’s smokers to remain in the clutches of the tobacco industry.

5. Bottles containing e-liquid will be restricted in volume to 10ml. No explanation is provided and indeed no evidence exists to justify this quantity. Is it due to a feeling that smaller is safer? We invite the people who have come up with this rule to take a look at some real vapers’ bottles. They will notice that little phials are potentially more attractive to children than large ones. The real rule should be that whatever the volume, the same precautions should be taken for phials as would apply to any hazardous household product: they should be kept secure and away from the reach of children. We would also point out that small bottles are considerably more expensive. The typical price of a 10ml bottle is €0.59 per ml compared to a 60ml bottle at €0.40 per ml. This legislation will cause an immediate price hike of 49% for many consumers. It will encourage the practice of ‘DIY’, that is, the mixing at home of liquids in order to produce sufficient quantities at the lowest cost. The risk of misuse will be far greater.

6. The obligation for manufacturers to wait for six months before placing new products on the market is a deliberate attempt to delay product development and to curb the number of smokers who adopt the electronic cigarette. According to the testimony of vapers on the largest francophone forum (over 50,000 members), an increasing majority of them have found a unique and effective replacement for tobacco; far more than two years ago. Continuous product improvement has clearly been a major driver in succeeding to quit smoking. To resist dynamic innovation is to discourage an ever growing proportion of vapers to abandon tobacco. Choosing to delay this process will protect the market for tobacco. It betrays a refusal to embrace a unique opportunity that may one day rid the world of tobacco.

7. We also note the requirements that “only substances of high purity and free from contaminants are used in the manufacture of the liquid; and that only substances are used in the liquid that are not toxic in heated or unheated form with the exception of nicotine”. If taken literally, these requirements would prohibit the manufacture of any product of any nature! As Clive Bates notes, “everything has some contamination in it – in reality a standard setting regime is necessary and should be established in the directive” and we would add that all products are toxic under certain conditions. In particular, nicotine is not toxic in normal use. When a proposed law contains such nonsense, how can it be taken seriously?

8. The Directive continuous to defy logic and evidence not to mention common sense by insisting that electronic cigarettes are tobacco products. The direct consequence will be that the Directive will be treated with contempt by millions of Europeans. This would be a shame considering the objective sought by the rest of the document.

It is too much too much to ask, to have properly thought out policy based on hard evidence?

These absurdities are liberticidal, harmful to public health and ridicule the entire Directive. They run counter to the original objective: to combat tobacco addiction. The electronic cigarette should instead be welcomed and encouraged, as an alternative to tobacco that is recognized by health professionals as infinitely less dangerous. The simplest and most efficient way forward is to remove all reference to electronic cigarettes from the document, thus enabling prudent regulation to be developed based on proper study and scientific evidence.

If, however, these proposals were to be retained, the consequence for public health would be worse than the benefits sought elsewhere in the text and reluctantly we would be forced to ask MEPs to reject the entire Directive. No-one wants the issue of the electronic cigarette to haunt the forthcoming euro-elections.

71 commentaires sur “4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participants
  1. vandezande dit :

    Mais c’est quand que nous serons enfin fixés sur notre sort. J’ai fait un petit stock mais il ne sera pas éternel. J’étais une grande fumeuse (2,5 paquets) je ne fume plus depuis 6 mois et me sens super bien. J’étais une européenne convaincue mais là cette cabale me dépasse complètement. Enfin je n’ose croire qu’ils vont nous rejeter dans le tabac SI oui est la réponse je ne vote plus pour personne . Et comme je suis en Belgique je paierai l’amende. Mais est-il possible que l’on puisse vendre à 100 mètres de chez moi dans trois endroits différents du tabac qui tue et que la vapoteuse serait interdite.

    • Michel dit :

      on vendra des e-liquides comme de la beuh 🙂

      Heureusement, nous n’en sommes pas encore là !!

      En fait ce qui est à peu près certain, c’est que les prix vont exploser, pour le reste, si l’Etat s’y retrouve alors nous serons tranquille,

      en fait « vos cancers sont nos emplois et notre profit »

      Au lieu de tourner autour du pot, tous ces grand Seigneurs prenant des décisions à notre place devraient dire sincèrement :

      « On ne peut pas laisser libre la vapote car on va perdre beaucoup d’argent, alors on vous fera c..er tant qu’on ne rentrera pas dans nos finances ».

      Le reste est à peu près « void », arguments peudo scientifiques tous debout sur les freins.

      Un pari : Si vous dites à l’Etat que les vapoteurs leur rapporteront autant que les fumeurs (ce que bien évidemment je ne souhaite pas) alors vous verrez de suite que tous ces Seigneurs seront nettement moins regardant

  2. Tassaert dit :

    je me souviendrai de cela aux Elections européennes en 2014… n’ayez crainte !!

    • subreptice13 dit :

      oui , clair qu’il faut voter pour la ALDE de Frédérique Ries si on est en belgique mais en France c’est plus compliqué (je crois que le parti de Bayrou en faisait partie mais bon il risque de ne plus en faire partie depuis ses accords avec Borloo)

  3. Leroy dit :

    Combien la taxe sur le tabac rapporte à l’état… ces gens n’ont rien à faire de notre santé et ça depuis longtemps !
    Corruption à tout les étages dans ce parlement Européen…
    faudra t’il porter un bonnet rouge pour sauver la vape ?
    Faudra t’il être dans l’illégalité pour préserver notre santé ?
    Comment une commission de gens « non élue » peut elle prendre de tels décisions pour des millions de gens !

    • Michel dit :

      Je suis pas très sûr,mais je crois que ça tourne à pas loin de 10 milliards d’euros par an…
      Il faut commencer à rechercher nos problèmes à ce niveau !

    • corne yoann dit :

      en fait les 12 milliards d’euros de taxe annuel que la clope rapporte a l’état,est une somme dérisoire compte tenu du fait que les maladies liés au tabagisme coutent 18 milliards par an a la sécurité sociale, sans compter les couts des dégats sociaux(quand un père de famille meurre du tabac et que l’état subvient au besoin de cette famille,par exemple)charge qui serait évalué a environ 30 milliards!!!
      en fait chaque français fumeurs ou non paye une charge de solidarité aux fumeurs…
      je crois que les lobbysts ont bien réussis leurs coups en arrosant copieusement de $ certains eurodéputés et décideurs politiques.
      on aurait bien besoin d’un coup de main des anonymous pour qu’ils piratent les preuves des maneuvres mafieuses des lobbys envers ceux qui nous gouvernent, pour les mettre a disposition du publique et des médias
      peut ètre qu’enfin l’indifférence générale actuelle prendrait fin et que ça ferait bouger les choses dans le bon sens!!!

      • Michel dit :

        Il faut intégrer aussi les retraites qui ne sont pas payées du fait des décès prématurés, et alors on tombe sur d’autres chiffres, bien moins favorables… mais bon

        20 ans de retraite de moins à payer (pour une retraite moyenne), c’est PAR PERSONNE, pas loin de 400 000 euros…. Vu les problèmes concernant ce sujet, ce n’est pas à négliger et bien sûr l’Etat prend ça aussi en compte :

        allons y pour une estimation « au pif » (je vous dis n’importe quoi) :

        disons 30% de fumeurs dont la moitié mourront prématurément à cause du tabac, soit 15% de la population lissée sur le long terme, on tombe donc sur environ 9000 000 fumeurs qui auront une vie abrégée, disons que cette abrégation ne soit que de 10 ans,

        on arrive à des chiffres colossaux : 1620 milliards d’euros,

        quasiment la dette de l’Etat… bien sûr c’est un ordre de grandeur, mais ça laisse quand même à réfléchir et montre aussi l’importance de l’enjeu..

      • hyakina dit :

        Je me permets de vous rappeler certains chiffres annoncés sur Europe 1 lors de l’intervention du Pr Dautzenberg :
        – Gains de toutes taxes en rapport avec le tabac (cigarettes / tabac 81%/ papiers 19.6%/ accessoires comme pipes, embouts etc 19.6% ) : 15 milliards env par an
        – Coût médical des maladies liées au tabagisme (Cancers / fertilité / AVC / coagulation / etc… ) : 45 milliards d’ euros env par an…

        Je comprends toujours pas comment les cigarettiers arrivent à argumenter la dessus…

  4. Une future adhérente dit :

    Je n’ai pas commencé à vaper mais ce n’est pas le parlement européen qui va m’empêcher de déballer le vaporisateur qui m’attend sous le sapin. La semaine prochaine la communauté de vapoteurs comptera 2 personnes de plus, bye bye tabac! Et s’il faut être « hors-la-loi » pour améliorer ma santé, et bien je le serai. Je fume depuis presque 20 ans, et c’est la première fois que j’ai un véritable espoir, non, la certitude que je ferai partie des ex-fumeurs en 2014. Merci l’AIDUCE de ne pas laisser la désinformation gagner du terrain et merci la communauté pour le soutien et les conseils et qui m’ont permis de m’y retrouver, de m’informer et de ne pas faire n’importe quoi! 🙂

    • Michel dit :

      C’est presque sûr, vous serez une non fumeuse comme moi maintenant, pourtant je n’y croyais pas, en tout cas, mes meilleurs voeux vous accompagnent pour cette issue et je vous souhaite des super fêtes !

      • subreptice13 dit :

        moi je n’ai jamais souhaité arrêter de fumer et pourtant…. 2 jours après l’acquisition de mon pack ego j’ai fumé ma dernière tueuse et ce il y a 14 mois. par contre étant un geek me jetant sur toutes les nouveautés je n’ai pas encore fait la moindre économie 🙂

        • Michel dit :

          Peut être pas économie financière (pour l’instant, mais ça va venir, et en tout cas je pense que ce n’est pas le plus important), mais de manière quasi certaine une ECONOMIE DE SANTE, n’est ce pas le plus important ?

    • mauritanien dit :

      Félicitation future adhérente pour début de désintoxication et bonne défume pour 2014.
      J’ai arrêté le tabac le jour ou j’ai mis en route ma première ego twist il y a 2 mois et 28jours et aucune envie d’y retourner. Ce n’est pas ces ronds de cuir qui le feront car je suis prêt à utiliser le marché parallèle tellement la e-cig est magique.
      Bravo à toi pour la décision courageuse de tenter la e-cig.

  5. Mike B dit :

    Once again AIDUCE have called it right.

    The weird thing is that these proposals could have been written by any number of idiots but they perfectly fit the requirements of Big Tobacco and possibly Big Pharma.

    Who else likes a market where consumables rule? Who else likes to control how much every person can buy? Who else wants the smaller competition that every Vaper favours, to be eradicated from the industry leaving only the big boys with their marketing streams already set up and who do not like innovation or varied competition?

    If I were a cynic I would think that these proposals were being written by someone who was bought and paid for and not a person trying to do the best for public health.

    • Patricia Waters dit :

      You’ve hit the nail right on the head with your last paragraph!
      Nothing else makes sense other than being bought and paid for!
      They are just NOT LISTENING!!!! As you so rightly say -« leaving only the big boys ».

  6. musard dit :

    Pour les flacons limités à 10ml cela n’a pas de sens ,quand au vente transfrontalières cela va à l’encontre des lois européennes  » libre circulation des biens et des personnes  » attendons le vote et puis s’il est négatif et bien on magouillera , bonne vape .

  7. Liam Bryan dit :

    Bravo – an honest and impassioned critique of the awful compromise proposals. I can only hope that there will be some in Strasbourg and Brussels who will take note. I have a revolutionary thought – how about a government that defends the rights of the powerless against the big corporations?

  8. Christophe dit :

    Concernant le dosage max de 20Mg/Ml, n’est ce pas ce que l’ont trouve déjà comme dosage max chez les fabricants français tout du moins ? ce n’est pas à mon sens le plus gros problème.

    L’interdiction de vente transfrontalière est un mystère à l’heure ou l’on « libère » les cotas sur le tabac sauf à prévoir un monopole à la vente. lié à mon avis aux ventes interdites sur le net.

    Interdiction sur le net : pour limiter les choix, la concurrence des prix, à part ça je vois pas. (ça sent le monopole buralistes ???).

    bouteilles de 10 ml max : sur quel fondement ? augmenter les déchets ménagers ?

    Attendre 6 mois : période de test ? par qui ? sur quels critères ?

    substances de haute pureté : c’est quoi « Haute pureté » ? les composants actuels ne sont t-ils pas déjà des produits certifiés USP entre autre ?

  9. Franck Mantin dit :

    Franchement, s’ils adoptent ces dispositions au final, ce n’est vraiment pas rassurant quant à la démocratie, la liberté de choix et le libre arbitre en Europe, et pas que pour la vape. Parce que depuis le temps que nous nous faisons entendre, le fait qu’ils continuent à être sourds et continuent d’avancer leurs arguments bidons est plus qu’inquiétant, non seulement pour la santé publique, mais aussi pour le processus démocratique au sein de l’Union Européenne.

  10. Margaret Hermon dit :

    Don’t know who you are Andrieux, my French is sketchy at best, but if you are saying what I think you are then you are so sadly mistaken it’s almost funny. Whatever this afternoon brings Aiduce, EVUN, in fact the whole of European based Vaping will continue to fight for the rights of generations to come. If I have misunderstood your comment please put it down to the British inability to learn languages!

  11. crapone dit :

    Merci à l’aiduce.
    j’ouvre un magasin dans le sud-ouest de la France.
    depuis le mois d’aout je galère avec les banques, because il y a encore beaucoup de plantation de tabac sur le sud-ouest.
    lobbying du tabac oblige.
    je m’en suis finalement bien sorti avec mon banquier.
    J’ouvre en février.
    moralité favorisons les vendeurs de tueuses et je me charge d’envoyer les clients potentiels vers l’Espagne pour chercher des cigarettes à la toque.
    Dès mon ouverture je m’engage à adhérer à l’aiduce seule vrai cause public.
    avec un avenir proche gris et maussade je me battrais contre ces méthodes anti républicaine.
    De quels droits les buralistes viendraient récupérer ce dossier qui ne les a jamais réellement intéresser?
    sur un communiqué via les buralistes au travers du clown de Montredon la guerre est lancer ils veulent la peau de nos boutiques.
    cette guerre est loin d’être gagner pour eux tellement il y a des morts et de détresse pour ceux qui ont perdu un proche d’un cancer voulu par la république.
    Indignez-vous amies et amis.

  12. Dodderer dit :

    We do not collaborate with tobacco or pharma or tobacco control or government finance ministeries.We communicate with each other – we are a threat to the status quo.

  13. Gordon Beard dit :

    Excellent comments and analysis as always from Aiduce, along with the likes of Clive Bates, Jacques Le Houzec and many more, you regularly expose the half baked or outright cynical attempts to over-regulate e-cigarettes. Tobacco and Pharma lobbying to protect their interests has spread its tentacles far and wide even inducing « Astroturfing » claims in an effort to denounce the excellent advocacy of your and other Consumer Associations along with privately funded Forums . We know that our cause is right and it is gathering pace quickly despite massive lobbying efforts from the Pharma + Tobacco giants whose only concern is self preservation and £$$£ NOT in Health

  14. Rob De'Athe dit :

    it seems these people are tying themselves in knots trying to regulate for the sake of regulation. It would appear that big tobacco and pharma are behind a lot of the issues – obviously not wanting to let go of their huge monetary interest. Shame! the only people who will suffer from this are smokers literally dying to give up and small businesses Europe wide who face the end of their businesses from the stroke of a pen in Brussels by ‘representatives’ of the people who resolutely refuse to listen to the very people they claim to represent.

  15. christopher emmins dit :

    this is all about cash, and who runs what, people are trying to protect there wealth and will stop at nothing, tobbaco,oil,arms, its not new its just the same as always

  16. andrieux dit :

    Prêts à se faire mettre ?
    AIDUCE=COLLABO
    On paye aujourd’hui le résultat de votre collaboration

  17. LVD dit :

    Interdiction des cigarettes mortels dans des paquets de dix ou moins unités et interdiction des bouteilles presque inoffensif de plus que dix unités, et ceci dans le même texte. Où est la logique, ou est-ce que cette directive n’est que de la masturbation bureautique?

  18. Gareth Witty dit :

    What utter rubbish! It makes no sense! It will kill the vaping business and only seems to help the tobacco industry

  19. Zillatron dit :

    Merci beaucoup!

    German vapers totally agree and support your statement.

    Nous sommes le vrai Europe!
    We are the true Europe!
    Wir sind das wahre Europa!

  20. Frédéric dit :

    Et c’est çà que Mme RIES appelait un compromis « peut être » acceptable …!???

  21. Pierre Chauvel dit :

    Bravo l’AIDUCE!
    Comme si les dirigeants européens n’avaient pas d’atre chats à fouetter!
    C’est, comme d’habitude, un dérivatif pour éluder les vrais problèmes
    Il y a pourtant suffisamment d’attestations de scientifiques et d’usagers pour que l’ordre du jour soit clos!
    Pour ma part, je milite avec un certain succès pour le vapotage!
    Merci pour votre action!

  22. Lucas dit :

    Il faut demander l’interdiction de la publicité pour Red bull, leur publicité décrit bien ce produit comme un « médicament » avec des propriétés miraculeuses (même à Lourdes ils n’avaient pas osé).
    Si on ne peut pas promouvoir la ecig en parlent de ses vraies vertus pour les fumeurs, alors il faut aussi interdire les publicités pour tous les produits qui ont une influence sur l’organisme c’est a dire tout ce qu’on mange ou boit!
    Demandons également à tous les politiques adversaires de la ecig de publier quel avantage en nature (ou financiers) ils ont reçu des cigarettiers (pour eux ou pour leur proches).
    Pour les éternelles « innocents » ce n’est pas moi qui perle de ces « cadeaux » mais bien F. Rise députée européenne!
    Il faut arrêter de cautionner des états qui nous mentent, aucun état européen n’a budgété la perte que représente la diminution de la vente de la cigarette!
    Ca fait des dizaine d’années qu’on nous bassine avec le fait que la cigarette coute une fortune a la sécu que c’est pour ca que le prix de la cigarette doit être élevé! Mais il n’y a pas de rapport entre le cout à la sécu et les accises… Les fumeurs on renfloué et renfloue les caisses de l’état dans une fuite budgétaire irresponsable.
    Disons stop a ces gouvernements « protecteurs », nous avons un cerveau et il fonctionne nous voulons être libre de penser et dans le cas présent de vapoter. Fini les moutons de panurges nous ne sauterons pas de la falaise avec nos politiciens corrompus.

  23. Lyly2 dit :

    BRAVO pour ce communiqué de la plus haute importance. On marche sur la tête. Il faut absolument relayer ce texte. Il faut qu’il fasse écho dans la presse !
    Et encore merci à l’Aiduce pour sa veille, son implication sans faille et l’énergie déployée.

  24. Laure B dit :

    Merci à vous pour toujours tenir bien droit le gouvernail !
    La cigarette électronique n’a rien à faire dans une directive anti tabac !
    L’Europe se contrefiche de notre santé et c’est ce qui ressortira de cette affaire….
    Vient-elle de se tirer une balle dans le pied ? Oui pour tous les citoyens renseignés. Et ils sont bien plus nombreux que Vous, Europe, ne le pensez, et ils continuent d’informer, eux.

  25. nakimo dit :

    Les vapoteurs dans la rue. défendons notre liberté d’aller mieux

  26. olga dit :

    L’AIDUCE, active, réactive, un immense MERCI et bravo pour le superbe combat que vous menez pour la liberté ! ne lâchons rien, n’acceptons pas l’inacceptable.

  27. fran dit :

    merci AIduce de nous avertir de ce qui nous pend au nez la lutte n’est pas finie

  28. Devil dit :

    Sans oublier que coté batteries les Mods sont sur la sellette aussi !

  29. Baou06 dit :

    le staff je sais pas comment vous faites ! toujours sur le front le mag, les communiqués , Bravo

  30. VicVaper dit :

    Splendid!
    A simple question – « Is it too much too much to ask, to have properly thought out policy based on hard evidence? »
    What’s the MEP’s answer?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*