AIDUCE demande des comptes à 60 millions de consommateurs

60-millions-de-consommateurs-ecig

 

Monsieur le rédacteur en chef,

L’enquête publiée par « 60 millions de consommateurs » sur la cigarette électronique, en détournant les données scientifiques connues à ce jour, est tendancieuse et génère actuellement des peurs infondées. Cet article risque de renvoyer au tabac des milliers de personnes qui sont passées à la cigarette électronique, et de décourager des millions de fumeurs de découvrir une alternative infiniment moins dangereuse que le tabac (dixit l’Office français de prévention du tabagisme (OFT)).

Si j’ai pris le temps de réagir à votre publication, c’est principalement eu égard à la stupeur et l’incompréhension qu’elle suscite chez moi. Je ne vous cacherai pas que l’estime dans laquelle je tiens votre magazine a chu de quelques degrés à la lecture de cet article, que je ne qualifierai en aucune manière d’étude, ni a fortiori d’étude scientifique. En effet, cette publication sur l’e-cigarette ne répond à aucune des caractéristiques qu’on serait légitimement en droit d’espérer d’une institution telle que la vôtre. Après tout, votre raison d’être n’est-elle pas la protection des consommateurs ? L’objectivité et la rigueur scientifique ne sont-elles pas de mise en pareil cas ?

Laissez-moi vous dire que l’incompréhension que je manifeste est partagée par tous mes contacts dans le monde scientifique, notamment par MM. Dominique Dupagne, Gérard Mathern, Jacques Le Houezec, Luc Dussart, Pr. Robert Molimard, Jean-François Etter… Où sont vos protocoles de test ? Qui sont les scientifiques référents de l’étude ? Leurs déclarations d’intérêt ? Où sont les chiffres et les mesures exactes des substances que vous prétendez détecter dans la vapeur de la cigarette électronique ?
Je vous invite formellement à communiquer publiquement ces informations dans les plus brefs délais pour nous rassurer sur vos travaux, sauf à vous affirmer au mieux comme incompétent, au pire comme malhonnête. Car c’est bien de cela qu’il s’agira au final, je le crains, quand vos assertions jusqu’à présent infondées et non argumentées quant à la dangerosité de l’e-cigarette vont à l’encontre de toute la littérature scientifique connue.

Dans mon entourage proche, aujourd’hui cinq personnes que j’avais convaincues d’arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique sont venues me voir pour me dire qu’elles allaient reprendre le tabac suite à ce qu’elles ont entendu dans les médias. J’ai pu leur expliquer et les raisonner. Mais combien d’autres ont été livrées à elles-mêmes, en proie au doute et à la peur que vous avez générés. Combien par votre faute se seront résolues à fumer à nouveau du tabac, y avez-vous pensé ?

Depuis que je vapote, j’ai toujours vu la presse se jeter aveuglément sur tout ce qui pouvait nuire à la cigarette électronique, se désintéressant de tout ce qu’elle apporte de positif, malgré le rapport de l’OFT (http://www.ofta-asso.fr/docatel/Rapport_e-cigarette_VF_1.pdf) qui voit en elle une alternative bien moins dangereuse que le tabac dans une logique pragmatique de réduction du risque.

Aucun relais dans la presse non plus pour le dossier “UFC que choisir” sur la cigarette électronique, sorti une semaine avant votre dossier, mais beaucoup moins négatif et donc moins vendeur, il est vrai. Par contre, vous, avez su choisir les mots qui font peur : cancérogène, métaux … quel était le but réel sinon de faire un buzz médiatique et d’affoler l’opinion publique ?

1°) Faire peur pour limiter le développement d’une alternative au tabagisme ? C’est réussi !
2°) Préparer l’opinion publique à une réglementation tellement stricte que nul produit commercialisé actuellement puisse remplir en vue d’une interdiction de fait ? C’est le plus probable à mon avis
3°) Faire un coup de buzz pour promouvoir votre magazine ?
4°) etc.

Rappelons quand même que tout produit de consommation courante doit se conformer à une législation exigeante. Ce que veulent les vapoteurs, c’est que cette réglementation soit respectée, mais que des articles comme le vôtre ne deviennent pas le prétexte à légiférer à outrance à propos de la cigarette électronique.
Nous nous questionnons également sur la neutralité de votre étude, l’Institut National de la Consommation (qui publie « 60 Millions ») étant sous la tutelle du ministre chargé de la consommation. Tous les membres de son CA sont désignés par divers ministères.

Dans un tel contexte, votre revue se devait d’adopter une démarche d’une rigueur irréprochable au risque d’être sérieusement mise en cause.
Nous avons remarqué plusieurs anomalies dans vos conclusions et nous aimerions les comprendre. Nous sommes vivement intéressés par ce que vous auriez à nous dire sur les points suivants, et pour lesquels nous avons par avance apporté quelques précisions d’importance :

– Le formaldéhyde :
C’est une substance naturelle, produite par le métabolisme de l’organisme humain.
D’après le Dr Farsalinos vous agitez les bras sur des produits aux noms qui font peur sans raison.
http://www.ecigarette-research.com/web/index.php/2013-04-07-09-50-07/122-german-cancer-research-center-and-the-case-of-formaldehyde-in-e-cigarettes-countless-mistakes-impressive-misinformation

-L’acroléine :
Elle n’est émise qu’à des températures beaucoup plus élevées que celles produites par l’e-cigarette, ce qui pourrait se produire si l’atomiseur est sale / usé / mal alimenté en liquide ; elle se manifeste alors par une odeur nauséabonde. Nous nous demandons donc : y a-t-il un problème dans l’outil révolutionnaire que vous avez inventé pour tester les cigarettes électroniques ? ou s’agit-il d’un défaut de la cigarette électronique testée ? Ce qui me semble très surprenant. Je suis administrateur d’un forum comptant 2 millions de posts sur le sujet et n’ai jamais lu aucun retour de la sorte.

– L’acétaldéhyde :
Il serait curieux qu’aucune trace d’acétaldéhyde ne soit détectée : le corps humain l’expire naturellement.
http://hero.epa.gov/index.cfm?action=reference.details&reference_id=989514

Votre article ne fait aucunement référence à l’absence dans l’e-cigarette des principaux éléments tuant les fumeurs : le monoxyde de carbone et les goudrons. Pourquoi ne pas avoir fait le choix de comparer la e-cigarette à la cigarette tabac, ce qui représente le seul véritable intérêt scientifique d’une telle étude ?

Votre étude traverse même les frontières, intéressant le Dr Farsalinos qui étudie les effets de la cigarette électronique depuis des mois. Ses conclusions sont toutes autres que les vôtres, relevant que les taux que vous signalez sur votre article du 27/8 n’avaient rien de significatifs et n’étaient absolument pas cancérogènes aux taux que vous avez relevés. Quels sont dans ce cas les scientifiques qui ont pu valider vos conclusions ?
Ces résultats instillent notablement le doute chez les lecteurs qui prennent au pied de la lettre vos écrits. En tant qu’organe de presse et de surcroît association de consommateurs, chacun de vos écrits est lourd de conséquences … positives ou néfastes ! C’est une vraie responsabilité … l’oublier est une faute grave !

Les utilisateurs de cigarettes électroniques que nous représentons n’ont jamais exprimé l’idée que celle-ci était inoffensive mais seulement qu’elle permettait une réduction majeure de risques par rapport à la cigarette. Votre article présente un défaut majeur : il ne tient pas compte du fait que les utilisateurs sont avant tout des fumeurs ou des ex-fumeurs. Le matériel choisi pour le test reflète en outre bien mal les choix des vapoteurs. Doit-on comprendre que vous vous adressez aux consommateurs sans savoir qui ils sont ? Pour qui avez-vous fait cet article?

La cigarette électronique est une alternative à la cigarette et le fait même de ne pas en tenir compte dans votre article nous interpelle vivement.

Tout cela est grave et dangereux.

Ce que vous venez de faire, au nom du sensationnalisme, est indigne d’une institution comme la vôtre, c’est participer au retour de dizaines de milliers de personnes devenues abstinentes vers le tabac et le cancer. Beau palmarès que le vôtre et je ne peux que me demander quel(s) bénéfice(s) vous en tirez… car vous aurez été, sciemment ou pas, un des vecteurs du plus grand scandale sanitaire de ce siècle.
Au vu des résultats, qui même sans en connaître le protocole sont incohérents, nous ne souhaitons pas voir votre méthode ‘inédite’ de test devenir la référence en matière de contrôles sanitaires des cigarettes électroniques.

Il est urgent que vous vous exprimiez publiquement sur le sujet car votre article dont seuls les éléments alarmistes ont été repris de manière dramatique par tous les médias, a influencé l’opinion publique, en laissant croire que la cigarette électronique était aussi dangereuse que la cigarette de tabac (les sondages sur les sites Internet le montrent). Si je n’ose croire que c’était là votre intention, c’en est indéniablement le résultat. Il en va de la santé et potentiellement de la vie de millions de personnes, il faudrait impérativement en prendre conscience et il est temps de réparer votre erreur.

Dans l’attente de vos réponses publiques à nos légitimes interrogations, nous tenons à votre disposition les cinq années d’expérience d’utilisation et de veille qui ont fait notre expertise dans le domaine de la cigarette électronique pour faire avancer les choses de manière claire, neutre et indépendante.

J’espère que vous pourrez comprendre mon insistance à connaître la réalité des faits, celle-ci étant justifiée par l’inquiétude que je nourris pour les centaines de milliers de vapoteurs qui pourraient retourner au tabac suite à votre publication et pour les millions de fumeurs dissuadés sans doute de passer à la cigarette électronique : au final, un nombre considérable de vies menacées.

« 60 millions de consommateurs » serait donc potentiellement cancérogène !

Comme je vous l’ai rappelé plus haut, votre responsabilité d’organe de presse et d’association de consommateurs est lourde. L’heure est venue de l’assumer pleinement !

 

Brice LEPOUTRE
Président de l’AIDUCE
Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Electronique

Tagués avec : , , ,
69 commentaires sur “AIDUCE demande des comptes à 60 millions de consommateurs
  1. Geneviève dit :

     » l’inquiétude que je nourris pour les centaines de milliers de vapoteurs qui pourraient retourner au tabac suite à votre publication et pour les millions de fumeurs dissuadés sans doute de passer à la cigarette électronique : au final, un nombre considérable de vies menacées. »
    Je rajouterais « mais surtout un grand bénéfice retrouvé pour les fabricants de cigarettes »

    Bravo et courage, il ne faut pas lâcher prise!

  2. jc dit :

    A combattre des moulins a vent, on oublie le vrai problème. Qui est en substance la non-étude des produits les plus utilisés (ego !) et celles des quatre fabricants de liquides les plus répandus.

    Ce qu’a fait 60M c’est une étude des -modèles bas de gamme/entrée de gamme de premier contact présents chez les buralistes- rien d’autre, mais sans le présenter ainsi. Alors oui, c’est globalement de la merde, et l’on ne devrait pas s’offusquer que 60M le dise aussi !

    Je trouve dommage de renoncer à la volonté d’avoir des produits fiables et sains a seul prétexte justifié que 60m induit donc que TOUTES les cigarettes électroniques sont dangereuses, c’est le cas de toutes celles analysées (a différents degrés)selon son protocole. On ne tue pas le messager sous le prétexte qu’il porte un mauvais message pour la « cause », ce n’est pas la notre, ne vous laissez pas enfermer dans cette logique eux contre « nous ». Si de l’acroleine est dégagé c’est qu’il n’y a pas de coupe circuit efficace pour prémunir les utilisateurs de ce danger, les fabricants sont responsables.

    60M est quand même aussi responsable car un peu trop léger dans son article.

    La logique consumériste est de pouvoir disposer d’une étude complété des modèles, atomiseurs, liquides, avec composition, durée de vie des batterie, fiabilité, dégagement ou non de substances nuisibles, conditions et confort d’utilisation, analyse gustative etc… un VRAI comparatif pour éliminer les mauvais produits du marché. Si je reproche aujourd’hui quelque chose a 60m c’est de ne pas avoir fait la moitié du boulot (8 liquides analysés c’est abusé).

    Je veux toujours savoir !

  3. Didier dit :

    Je dois bien reconnaitre que 60Millions de consommateurs n’ont pas fait fort au niveau de la communication, mais au royaume de la mauvaise foi, vous êtes pas mal non plus!

    « Le formaldéhyde : C’est une substance naturelle, produite par le métabolisme de l’organisme humain »

    Je vous laisse prendre connaissance de cette fiche et on en reparle:

    http://www.inrs.fr/accueil/dms/inrs/FicheToxicologique/TI-FT-7/ft7.pdf

  4. Durand dit :

    On relais l’article, on le fait suivre, on le partage … Un grand BRAVO et beaucoup de soutiens a aiduce pour faire ressortir les vérités autre que celles de petits journalistes…

  5. Hellsing dit :

    Attention tout de même à l’argument « substance naturelle produite par le corps » pris seul, il en existe beaucoup de ces substances qui, prisent à forte dose, peuvent être très dangereuse !

    • wincenti dit :

      Par inhalation,l’aldéhyde formique induit des carcinomes épidermoïdes des fosses nasales chez le rat à partir de 5,6 ppm, 6h/j et 5j/sem, pendant 24 mois. Aucune tumeur n’est observée à des concentrations inférieure ou égales à 2 ppm.

      Sources la fiche de Didier

      le problème c’est qu’ils n’ont pas donner la concentrations de formaldéhyde détecter dans la vapeur et quelle concentration le corps humain peu supporter

      par contre pour la cigarette classique ou trouve environs 4000 substances chimique

      monoxyde de carbone, ammoniac, hydrocarbures,acétone, arsenic,

      cyanure d’hydrogène poison qui était utilisé dans les chambres à gaz au passage

      cadmium, nickel, plomb, chrome, mercures qui sont des métaux lourd

      radium, polonium210 c’est juste un peu radioactif

      formaldéhyde oui il y en a aussi

      goudrons très très cancérigène, en gros pour une personne fumant 1 paquet par jour elle avale 250 ml de goudron par ans soit 2 pot de yaourt.

      enfin bref je veux bien que la cigarette électronique n’est pas 100% sans danger mais je pense qu’elle est loin de la cigarette classique

  6. Alaind Dussert dit :

    Judicieuse intervention rien à dire tout figure dans le billet de l’asso ! celà montre aussi l’intérêt de se regrouper afin de défendre nos points de vue et nos propres intérêts!Puissent nos interlocuteurs prendre pour habitude de nous consulter afin de tenir compte de nos avis avant de proceder à des jugements !ce serait de leur part faire preuve d’itelligence et de responsabilité car ne sommes nous pas après tout les premiers temoins (acteurs ayant fait la demarche d’utilisation)et les plus aptes à parler de nos experiences vécues de vapoteurs!Ce qui est à mon avis au moins aussi important que de rapporter les conclusions pertinentes ou erronées de plusieurs dizaines d’études scientifiques sur le produit !je vous livre mon vécu c’est très récent après onze mois de vapotage j’ai passé un test d’effort pour la pratique de mon sport et mon cardiologue en est resté baba amélioration d u souffle de la tension et du niveau de performance à des niveaux d’effort (wattage de l’ECG ) que je n’avais pas atteints de puis plus de 15ans !A bon entendeur salut messieurs de 50 millions de consommateurs je vous autorise à publier çà car si vous me contactez je tiens les tests a votre entière disposition;Je dis chiche !!

  7. killer83 dit :

    Ils ne feront jamais ou alors le plus tard possible de VRAI étude.
    Pourquoi?? et bien si ces études étaient réalisé et que finalement elle confirme que la E-CIg n’est pas si nocive que ça, beaucoup de fumeur vont se rués dessus et ça fait pas les affaires de l’état tous ça.
    Par contre l’état dans sa grande bonté nous à mis de belle images de cancer, des logos NE PAS FUMER etc etc…. c’est pas se foutre de notre geule ça??
    Si il ne voulait pas que l’on fume n’ont qu’ mettre les paquets à 50€ ou mieux encore l’interdire à la vente.

    Moi j’en ai plein le cul d’être pris pour un con par tous ces gens

  8. Patrice16 dit :

    Bravo L’AIDUCE.

    Merci pour tout le travail fait par l’AIDUCE.

    Ensemble nous gagnerons.

  9. Pat dit :

    Un grand merci a AIDUCE d’avoir remis les pendules à l’heure suite à ce tissu de mensonges paru il y a quelques jours par 60 MDC.
    Je continuerais à vapoter car j’ai confiance à la E-cig pour ma santé et c’est le principal pour moi.
    Continuons à nous battre ensemble afin de préserver notre capital santé et faisons face à tout ces anti-E-gig qui nous entourent. Nous finirons par vaincre tôt ou tard.
    Encore un grand bravo pour AIDUCE.

  10. Philippe Coquin dit :

    Depuis la parution de ce scandaleuse article, j’ai perdu toutes confiance en ce torchon. Merci AIDUCE de les avoir remis à leur place. Serait il envisageable de le attaquer en justice pour homicide voir génocide? Je pense que tous les vapeurs adhérents d’AIDUCE seraient près à cotiser d’avantage pour lutter contre ces assassins afin de garder notre liberté en espérant une vie plus belle et plus longue grace à la vape.

  11. Perpia dit :

    Le fils d’un sexagénaire a voulu se renseigner sur la cigarette électronique. En effet son pere est gravement malade à cause de la cigarette mais n’as pas la force de s’arrêter.
    J’ai passé beaucoup de temps à expliquer ce qu’apporte la e cig à son père. Ne pouvant pas décrocher, la e cig est une alternative.
    Et patatrac, l’article de 60 m de consommateur a tout fait foiré. le jeune homme a plus peur de la e cig que de la tueuse.
    Résultat son père va finir hélas par mourir de la cigarette.
    Un ami m’as dit que la CE et la LCL ne financent pas une boutique e cig. Mais continue de financer une ouverture de civette…

  12. bertomeu dit :

    J’ai mis l’article sur la page Facebook de 60M. On devrait réagir en groupe sur la page car elle touche les lecteurs de a revue :

    https://www.facebook.com/60millionsdeconsommateurs?ref=ts&fref=ts

  13. Zefram28 dit :

    Mon cher Prez

    Bravo et merci pour ce billet.

    Diffamation, désinformation et mise en danger d’autrui,etc…

    Je reprends ici et là quelques passages :

    « Sur les sites Internet, un argument revient en boucle : comme la cigarette électronique n’incorpore pas de tabac, elle ne contient aucune des 4 000 substances toxiques ou cancérogènes libérées par la cigarette conventionnelle… »

    Que veux donc dire ces approximations????
    ce n’est pas le tabac le problème, c’est son mode de consommation => combustion.

    Que dire alors du NUTELLA en intraveneuse => interdisons le NUTELLA!!!

    Affligeant

    « …et ne présenterait donc pas de risques pour la santé. »

    NON!!! cela n’a jamais été avancé, il est dit (et prouvé chiffres à l’appui) qu’a choisir entre fumer et vapoter il vaux mieux vapoter (cela est même conseillé par des tabacologues)

    « nos analyses démontrent pour la première fois que les vapeurs de certaines marques contiennent des substances très préoccupantes, parfois même en quantité plus importante que dans certaines cigarettes conventionnelles ! »

    Quel est le protocole d’études!
    La citation des marques serait salutaire, un oubli de taille pour une Asso de défense des consommateurs!!! ==> non assistance à personne en danger!!!
    quelles sont les cigarettes dites conventionnelles?

    « S’il fallait des arguments supplémentaires pour que ces cigarettes électroniques soient strictement encadrées… »

    Mais on ne veux que cela…. mais dans le cadre d’un produit de consommation courante

    « …ils sont désormais tout trouvés. »

    Désolé de ne pas vous appuyer, vous n’avez rien trouvé !
    mais vous avez surtout prouvé:
    – votre incompétence.
    – votre partialité.

    et pire encore, vous avez mis en péril la crédibilité du métier de journaliste.

    Je ne vous félicite pas!

    • killer83 dit :

      Vive ZEFRAM président…

      Faut absolument arrêter de vapoter les gars, car on risque de faire chuter les ventes de tabac et nos pauvre lobbies du tabac, entreprise pharmaceutique ne vont plus s’engraisser sur notre dos.

      De toute façon tous ces organisme sont régi par l’état et l’état tiens absolument à ce que l’on fume pour ces put… de taxe encaisser.

      Moi je dit et je le repéte FU………..à tous ces gens qui pour leur unique profit sont prêt à nous laisser crever avec leur clope de merde.

      Quand à 60M de consommateurs HONTE à vous!!!!!!!!!!!!!!!! plus jamais je n’achèterais cette littérature qui se permet d’alarmer les gens sans même leur donner de VRAI détails!!!!!!!!!!!!

      FU………..FU…………..FU

  14. souriez dit :

    Et si la solution était d’arrêter de fumer…. 🙂

  15. zouzzz dit :

    Tout en finesse ! Je n’en attendais pas moins. Bravo a tous ceux qui ont bosse sur la reponse indispensable que nous devions donner a 60 millions…a suivre…la balle est dans leur camp…

  16. Roland Trique dit :

    Bravo les gars, bon boulot.

    • LVD dit :

      Est-ce que 60MC veut influencer le vote du parlement européen qui aura lieu dans 2 semaines. Une chose est claise, c’est la rentré des parlementaires, et ça ce voit immédiatement dans la presse.

  17. mayelisse dit :

    Bonsoir, un ouf de soulagement en vous lisant, j’espere qu’ils reconnaitront leur erreur, car ils sont en train de causer du mal, plus qu’ils ne le croivent, bravo pour cet article, et merci pour ce vous faites pour notre liberte et notre choix!

  18. axl rose dit :

    Chacun prêche pour sa paroisse.

    La meilleure façon de se faire entendre serait peut-etre, comme vous le préconisez, de faire réaliser une vraie étude scientifique sur la question.

    Les reproches sont valables pour les 2 parties. On voit des dizaines de sites fleurir pronant le caractère totalement non nocif de l’Ecig.
    Sans AUCUNE preuves scientifiques pour soutenir leur argumentation.

    C’est là que le bas blaisse.

    Aucune étude fiable, scientifique n’est encore sortie à ce jour.
    Pro ou prou Ecig, le problème reste le manque d’infos et le manque d’études indépendates.

    • Alekhine dit :

      Je pense que vous faites la même erreur que 60 MDC. Il se trouve que l’énorme majorité des vapoteurs s’en servent pour se débarrasser du tabac, avec un succès étonnant d’ailleurs ; c’est donc en comparant au tabac meurtrier que l’on juge la ecig en tant que consommateurs, et ce en lisant le rapport officiel remis à la Ministre de la santé en mais 2013. Mais j’avoue, en comparant la ecig à un verre d’eau on peut en déduire quelques différences, et vendre du papier qui contribue par ailleurs à la déforestation et à l’utilisation de produits chimiques pour le couvrir de textes et d’images ; sans parler de son incinération qui, bien que d’utilité publique pour le coup, pollue.

  19. Ager57 dit :

    Votre réponse se serait presque faite attendre M Lepoutre…mais celà en valait la peine!
    Vous avez admirablement résumé mon sentiment quand à la lecture de ce « TORCHON » journalistique et la « MEDIOCRITEE » honteuse de ce qu’elle avance de manière si légère !
    Vapoteusement votre, un adhérant Ex-fumeur et qui aimerait le rester.

  20. doudoucap dit :

    chapeau bas ….tout est dit félicitation.

    Bonne vape et que ça dure 😉

    doudoucap

  21. Cornec dit :

    Merci.
    Juste merci.
    Euh… non, pas « juste »: qu’ils deviennent responsable de la mort des fumeurs au même titre que les politiques actuels. De droite comme de gauche.

  22. NATDOL dit :

    BRAVO, j’espère que les réponses seront aussi claires que les demandes, mais j’ai des doutes.

  23. Alekhine dit :

    Je suis heureux de voir l’AIDUCE réagir à l’article irresponsable du magazine 60 Millions de consommateurs. Leurs informations sont déloyales parce qu’elles sont contraires aux exigences de la diligence professionnelle et qu’elles altèrent, ou sont susceptibles d’altérer de manière substantielle, le comportement du consommateur, ici à l’égard de la cigarette électronique.
    J’espère également des réponses de leur part !

  24. lavault didier dit :

    bravo,j’en attendais pas moins de la part de l’aiduce!!!
    on est derrière vous a fond!
    leur soit disant etude est »criminel » pour des milliers vapoteurs nouveaux ou ancien!

    forzaaaaaaaa
    car quand on vois de tels âneries ,il faut tout de même réagir fort!

    feront ils leur mea-culpa???
    ou même donneront ils leur protocole d’essais???
    j’attend de voir cela impatiemment!

  25. vinxo dit :

    Merci a vous pour ce courrier et votre engagement

  26. siks dit :

    voila qui est clair !

  27. Philippe de Valon dit :

    Simplement bravo. Toujours bien écrit, structuré, argumenté….

  28. Pégase dit :

    Très bon article, clair et pas agressif. J’espère que 60 MDC y répondront.

    Félicitations pour votre efficacité !

  29. Louis dit :

    Belle réponse sans animosité.

    Je relaye.

  30. Erod63 dit :

    Gageons qu’avec cette demande de comptes, 60 MDC ne restera pas muet et saura reconnaitre les dégâts collatéraux de son article alarmiste et incitera les médias sur les rectifications à faire pour que le débat sur l’e-cig se rééquilibre et soit de nouveau constructif.

    Bravo l’AIDUCE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*