La sécurité des vapoteurs avant tout !

10429485_753716371379876_3140005073614139575_nL’apparition sur le marché « grand public » de matériel pouvant être dangereux (si mal utilisé) nous inquiète.
KangerTech a annoncé la mise en vente prochaine de résistances de 0.15 ohm.
À cette valeur, seul un vapoteur averti est à même de comprendre les répercussions qu’une telle résistance peut entraîner si elle n’est pas utilisée avec le bon matériel (mod ou accu).

L’Aiduce a donc décidé d’alerter KangerTech en leur demandant que les mises en garde soit bien visibles sur le produit.

Il ne s’agit pas d’interdire la mise en vente d’un produit qui peut intéresser un public, mais de faire en sorte que ce matériel soit mis à disposition des utilisateurs dans de bonnes conditions : avec des explications des vendeurs, ou au moins, une alerte visible sur le produit afin d’éviter tout accident.

Voici le courrier envoyé (en anglais EN) :

Mr Danny zhu
Chief Executive Officer
Shenzhen Kanger Technology Co. Ltd
Shenzhen
China

Dear Mr Danny zhu,

I am writing on behalf of Aiduce, the independent Franco-Belgian association of electronic cigarette consumers, following your news release about the forthcoming Subtank coil rated at 0.15 ohm.

The very low value of this resistor represents a serious risk to consumers in case of misuse, including severe burns and explosion. We therefore request that you do everything possible to avoid its hazardous operation.

To avoid the risk of accident, a highly visible safety warning must be affixed to your product in such a way that it is impossible for consumers to miss; and a similar warning must be also be provided by you and your retailers to potential consumers. We are also concerned that any accident that may ensue from the lack of such precaution could bring about further restrictive legislation which will impact on vapers as a whole; as well as being detrimental to KangerTech’s image.

We suggest that the safety warning include the following text (subject to validation by relevant product safety authorities):

DANGER! RISK OF BATTERY EXPLOSION!
THIS PRODUCT IS DESIGNED FOR USE ONLY WITH DEVICES EQUIPED WITH CIRCUIT BOARDS CAPABLE OF CONTROLLING COIL TEMPERATURE, SUCH AS TYPE DNA 40 [provide other references if necessary]
DO NOT USE THIS PRODUCT WITH ANY OTHER TYPE OF DEVICE WHATSOEVER.

For the sake of vapers and of public health, we hope that you will take serious note of our request. Please do not hesitate to contact us should you require further information.

Yours sincerely

FRTraduction en français :

Monsieur Danny zhu,

L’Aiduce, l’association indépendante franco-belge des utilisateurs de cigarette électronique, vous sollicite suite à l’information que vous avez diffusée concernant la sortie prochaine de nouvelles résistances en nickel pour votre atomiseur Subtank, résistances données à 0.15 ohm.

La très faible valeur de cette résistance représente un grave danger (explosions ou brûlures graves) pour les consommateurs en cas de mauvaise utilisation. Nous vous prions donc de faire le maximum pour éviter toute utilisation hasardeuse et délétère de ce produit.

Pour éviter tout risque d’accident, un avertissement doit être apposé sur votre produit de telle manière qu’il soit impossible pour les consommateurs de ne pas le voir, et un avertissement similaire doit être également fourni par vous et vos revendeurs aux consommateurs potentiels.

Nous craignons aussi que tout accident pouvant découler de l’absence de cette précaution risque d’amener une législation encore plus restrictive qui aurait un impact sur les vapoteurs en général ; et qui serait préjudiciable à l’image de KangerTech.

Nous nous permettons de vous proposer un texte qui peut figurer sur l’avertissement (sous réserve de validation par les autorités compétentes du domaine de la sécurité des produits) :

DANGER ! RISQUE D’EXPLOSION DE BATTERIE !
CE PRODUIT EST CONÇU POUR UNE UTILISATION EXCLUSIVE AVEC DES DISPOSITIFS CAPABLES DE CONTRÔLER LA TEMPÉRATURE DES RÉSISTANCES, DE TYPE DNA 40 (d’autres références peuvent être ajoutées si nécessaire).
NE PAS UTILISER CE PRODUIT AVEC TOUT AUTRE TYPE DE DISPOSITIF.

Par souci des vapoteurs et de la santé publique, nous espérons que vous comprendrez la gravité de notre intervention. N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez de plus amples informations.

Nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Nous vous rappelons à toute fin utile, que nous mettons à votre disposition 2 brochures qui pourraient vous être utiles et vous permettre de comprendre les différents risques engendrés par de mauvaises manipulations :

Vous pouvez retrouver toutes nos brochures dans l’espace de téléchargement.

Publié dans Actions de l'AIDUCE Tagués avec : , , , , , , , , ,
22 commentaires sur “La sécurité des vapoteurs avant tout !
  1. S.B. dit :

    Je débute la vape et utilise un matériel tout à fait basique evod. Je ne comprends pas tout à votre jargon de vapeurs chevronnés mais en tombant sur cet article j’ai par curiosité été vérifier le matériel que ma soeur a acquis tout récemment il s’agit de la marque ismoka et voici les références de la résistance :
    Résistance GS Air TC NI 200 Eleaf 0.15ohm
    Il apparait donc que d’autres marques que Kangertech distribuent également déjà ce type de produit…
    Mon commentaire est tardif mais si quelqu’un peut m’apporter des précisions je suis preneuse.

  2. Sylviane M. dit :

    ce manque de precaution de la part de kanger ne manquera surement pas d’attirer les mauvaises langues qui pondent des articles contre la ecig.

    • Aiduce dit :

      Attention Sylviane, Kanger a peut etre prévu quelque chose … Nous tenions juste à leur faire comprendre que la situation étant tendue en Europe, le mieux est l’ami du bien.

  3. ToOnS dit :

    Bonjour , juste pour savoir , qu’est-ce que vous appellez « impédance » ?
    Parceque la valeur des resistances dans notre cas (la vape) ca s’appelle la resistance aussi , pas une impédance(d’ailleur dans votre brochure « L’électricité et la vapote » on peut y lire : « La puissance peut se calculer selon la formule P = U²/R(tension au carré divisée par résistance). » la c’est ok , c’est une resistance.
    L’impédance c’est reservé aux signaux alternatifs sinusoidaux et jusque aujourd’hui aucun « mod » electro utilise ces signaux (de toute facon ceux la sont protégés contre une resistance (valeur des resistances) trop basse) et encore moins un meca
    J’entend de plus en plus souvent parler d' »impedance » (surtout sur youtube) par des personnes qui veulent expliquer la loi d’ohm et ca me fait un peu peur , en fait j’en vien a me demander meme si ceux qui veulent expliquer on compris quelquechose (j’espere juste qu’ils se trompent de mot)

    • Aiduce dit :

      Le mot impédance n’est pas présent dans cette article, ou le voyez vous ?
      Il y a eu effectivement une erreur d’inattention de notre part (le mot impédance apparaissait une fois) qui a été corrigée rapidement après la publication de l’article…

  4. Eric dit :

    J’apporte mon soutien a l’Aiduce pour cette mise en garde. Il est vrai que les “reconstructibles” peuvent largement atteindre voir être en dessous de 0.15 ohm sans problèmes. J’ai des atos reconstructibles que je monte en général a 1,4 ohms pour mes raisons qui sont que je les utilise sur des mods electronique et qui me conviennent ainsi.
    Si par malheur, un utilisateur non averti des risques potentiels liés au subohm utilise ces résistances sans au préalable en connaitre les dangers encourus si non protégé ( je pense au mod méca ) et bien le danger est alors présent !
    Il faut que les vendeurs soient réactifs et riches d’informations auprès des clients afin que la vape reste avant tout un plaisir sans pour autant tendre des perches a ceux qui veulent créer des lois contre ça.
    0,15 ohms oui c’est possible mais avec le matériel adéquat

  5. Remz dit :

    Bonjour,
    Très bonne initiative que cette alerte.
    Pourquoi ne pas la prolonger avec Aspire et l’Atlantis, qui potentiellement présente le même risque ?

    • Aiduce dit :

      Nous nous sommes effectivement posé la question à la sortie de l’atlantis et du subtank.
      Nous avions préféré attendre de voir si le sub-ohm allait prendre au près de grand public ou si il allait resté marginal.
      Avec la resistance nickel annoncée récemment par Kanger la question ne s’est pas posée longtemps.
      Ces nouvelles résistances de 0.15ohm demandent 4 fois plus de courant (sur un matériel non adapté) qu’un coil d’Atlantis (annoncé à 0.5ohm et souvent mesuré à 0.6ohm)
      Le danger est donc 4 fois plus important.
      On était déjà limite avec l’Atlantis mais là on est vraiment dans le gros risque en cas de mauvaise utilisation.
      Mais effectivement votre réflexion est pertinente et nous allons réfléchir comment pouvoir généraliser ce type d’alerte sur les produits à très faible résistance qui semble tendre à se développer.

      • Remz dit :

        Le power vaping c’est bien, c’est une vape avec des sensations cash, très satisfaisante, bien meilleure qu’avec du matériel ‘basique’ . Les constructeurs l’ont bien compris et vont surfer dessus.
        Le power vaping sort de la nébuleuse du reconstructible, c’était une sorte de rempart (trop compliqué, pas pour moi, truc de geeks…).
        Ce style de matériel qui déboule sur le marché grand public de cette manière, c’est une Grenade dégoupillée.
        Alors oui, alertez !
        Alertez les constructeurs, les revendeurs, les reviewers et les consommateurs.

  6. Algo dit :

    Demander à K de s’assurer de bien informer les utilisateurs des risques, pourquoi pas.
    Mais pourquoi seulement eux ? Tous les reconstructibles présentent un risque au moins équivalent non ?.. Et il suffit de lire les fofos pour être persuadés que les utilisateurs ne maitrisent pas forcément les risques qui vont avec…
    J’espère que K est assez responsable pour faire le nécessaire, pas forcément avec les mots proposés par Aiduce.

    • Aiduce dit :

      Seulement eux pour l’instant car c’est les premiers (dont nous sommes au courant en tout cas) à sortir une résistance si faible (0.15ohm) à grande échelle et prête à l’emploi, et de surcroit pour un atomiseur grand public bien distribué.
      Dans le cas des reconstructibles il y a aussi danger effectivement, mais la démarche n’est pas la même, ce n’est pas un produit tout prêt à visser sans réfléchir, l’utilisateur doit acheter son fil résistif, son coton ou sa fibre, et a forcément besoin de se renseigner pour savoir comment faire. Du coup une petite part de responsabilité lui incombe si il fait n’importe quoi, à l’inverse d’un produit grand public tout fait et trouvable facilement. Nous avons d’ailleurs fait 2 brochures (lien en bas de l’article) pour essayer d’informer au maximum les utilisateurs sur les notions de bases à connaitre avant de se lancer.

  7. Julie Céléane dit :

    Résistance de 0,15 ohm oui … mais en Ni200 Nickel compatible pour le contrôle de température du DNA40 d’evolv.
    On ne peut pas faire des coils avec des valeurs classiques de résistance avec ce métal qui est très très peu résistif de base.
    Si on essaye de la faire trop chauffer, cette résistance fond directement.

    J’ai de la peine pour votre ignorance.

    • Aiduce dit :

      Vous publiez cette réponse partout (blogs reprenant l’article et réseau sociaux).
      Or elle n’a aucun rapport avec l’article qui ne remet pas en cause le fait qu’une resistance en nickel ne fasse que 0.15ohm du fait de la faible résistivité de ce métal, mais bien du fait qu’en cas de mauvaise utilisation (avec un dispositif qui ne gère pas le contrôle de la température de la résistance comme le fait le DNA 40), il y a un risque potentiel pour l’utilisateur.

    • Sawiskera dit :

      Salut Céléane
      Même si je ne comprends pas trop le ton de ta remarque , car un propos intéressant(et il l’est) qui ferme par sa forme l’écoute de l’interlocuteur est contre productif , la question que tu soulèves mérite qu’on s’y penche .
      Quid de la résistance à une chauffe aussi brutale que celle occasionnée par une puissance supérieur à 100 watts .
      La résistance se comporte elle comme un une sorte de fusible , en se rompant à l’usage ?
      A vide , oui , c’est certain , il suffit de constater les effets d’un dry burn sur un coil en nickel , même à des puissances très largement inférieures , mais avec fibre gorgées de liquide en sera t’il de même ?
      Dans 100% des cas ?
      99% ?
      80% ?
      Bref un sujet à approfondir de mon coté (à moins que tu ais déjà testée ou que tu ais un lien vers un test concluant) , ce que je ferais d’ici une semaine , a réception de mon DNA et donc du nickel qui va l’accompagner , sur un méca et des accus permettant ce type d’essais .
      Dans tout les cas , cet avertissement ne mangerait pas de pain , surtout sur un matériel « plug & play » qui n’est de toute manière pas adaptés à tout les usages et peut être potentiellement dangereux .

      • Aiduce dit :

        Le test a été fait par un adhérent sur notre groupe FB de discussion « communauté Aiduce ».
        https://www.facebook.com/groups/546267998843651/permalink/558581587612292/

        Le résultat est sans appel, imbibé le coil ne fond pas et le coton finit par prendre feu.
        En soufflant dessus pour simuler le flux d’air, le coton ne brule plus.
        Test effectué sur plus de 10s à 0.16ohm avec un accu à fort CDM.
        Le danger est donc bel et bien réel.

        (en dry burn le coil tient tout de même 3 secondes avant de casser)

  8. Michel dit :

    Ingérence non, justement parce qu’AIDUCE n’a aucune « autorité », sauf celle et à mon sens c’est la plus importanté, de représenter de nombreux vapoteurs ..
    Je pense qu’il vaut mieux prévenir que guérir, et que si Kanger y a pensé tant mieux, sinon ce n’est pas plus mal.

  9. Efzez dit :

    Hello,
    Je soutiens l’AIDUCE à 100 %.
    Cependant, en lisant cet article, me viennent deux remarques :
    – Sommes-nous certains que cela n’est pas déjà prévu de leur côté ?
    – Ont-ils reconnu votre « autorité » ?

    Ce courrier et surtout la proposition de texte me fait penser à de l’ingérence, mettre en vigilance si cela est nécessaire est une chose, « faire à la place de » en est une autre.

    Qu’en pensez-vous ?

    • Aiduce dit :

      Nous ne pouvons rien faire à la place du fabriquant. Nous avons jugé nécessaire afin de protéger les utilisateurs de le sensibiliser et de lui proposer un message d’alerte en exemple, mais lui seul au final décidera quoi en faire…
      Attendre de voir avec le risque qu’aucune mesure ne soit prise n’est pas notre manière de voir les choses, surtout quand il y a un danger potentiel.

    • ludovic.g dit :

      Salut,

      Je pense que comme par le passé, pour les bouchons sécurités enfants par exemple, il est bon que les utilisateurs ou, dans ce cas précis, une association représentants des utilisateurs demandent que des avertissements clairs soient mis en place sans attendre que le fabricant le fasse de lui même.
      Faire une veille et avertir si besoin non seulement les utilisateurs mais également les fabricants et/ou les vendeurs est un rôle que les utilisateurs ont toujours eu en France depuis que la vape est dans le paysage et je parle ici depuis 2008-2009 minimum et pas depuis 2012-2013.
      C’est cette veille qui a fait que les produits ont évolué dans le bon sens au début et il serait, pour ma part, impensable que cela ne continue pas aujourd’hui.

      @+ et bonne vape 😀

    • Yvon Novy dit :

      Je pense que le terme « d’ingérence » est ici inadapté. L’ingérence consisterait à intervenir chez eux et à leur place, et effectivement, dans un tel cas, « l’autorité ingérente » devrait être reconnue, mais nous n’en sommes pas du tout là. Et comme dit plus haut, il ne s’agit pas non plus d’interdire la vente de cette résiqtance.
      Je pense que l’Aiduce est parfaitement dans son rôle de représentant des utilisateurs pour alerter Kangertech sur les éventuels dangers de mauvaise utilisation de cette résistance, et pour leur demander de prendre toutes les dispositions pour que les futurs utilisateurs en soient informés.
      Peut-être Kangertech a déjà pris des dispositions dans ce sens, mais un courrier de plus nous coutera certainement moins cher à tous que le premier accident de batterie explosée.
      Je pense que dans un tel cas, l’info ferait vite le tour de toute la presse avide d’info catastrophiste concernant la cigarette électronique, et que ça serait certainement une trop belle occasion offerte à ceux qui veulent règlementer la vape. Je suis sûr qu’ils ne manqueraient pas de s’en saisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*