La vape sur LCP

lcpLa Chaîne Parlementaire a réalisé un reportage sur la vape que nous souhaitons vous faire partager.

L’intervention du Dr Anne Borgne y est particulièrement intéressante car elle apporte les réponses aux questions des personnes ne connaissant pas le sujet, balayant ainsi les doutes et les peurs.

L’Aiduce a fourni des informations à LCP pour la réalisation de ce documentaire.

Je vapote, tu vapotes, ils vapotent… Le verbe est entré dans le dictionnaire cette année.

Et pour cause : les vapoteurs, ceux qui utilisent une cigarette électronique, sont de plus en plus nombreux. Un million et demi de personnes aujourd’hui en France.

La plupart l’utilisent pour arrêter de fumer. Recommandée par de nombreux tabacologues, la e-cigarette continue pourtant à créer la polémique : la cigarette électronique est-elle un remède miracle contre le tabac ou un danger ? Pour répondre à la question, deux reportages. Le premier retrace le parcours de Caroline : fumeuse depuis 40 ans. Elle a tout tenté pour arrêter de fumer avant que sa tabacologue ne lui conseille la e-cigarette. Le second s’intéresse aux jeunes utilisateurs. A 17 ans, près d’un adolescent sur deux a déjà testé la cigarette électronique. Tendance de fond ou simple mode ? Enquête sur les raisons de ce succès.

En plateau, pour réagir et répondre aux questions d’Elizabeth Martichoux, le docteur Anne Borgne. Médecin addictologue et présidente du Réseau de prévention des addictions, elle est l’un des 120 médecins des signataires de l’« appel en faveur de la réduction des risques du tabagisme » lancé en octobre 2015 et qui recommande la promotion des vapoteuses comme outil de sevrage tabagique.

http://www.lcp.fr/emissions/etat-de-sante/vod/176016-cigarette-electronique-faut-il-s-en-mefier

 

Tagués avec : , , , ,
5 commentaires sur “La vape sur LCP
  1. Alain Tailhan dit :

    Bon reportage, j’ai vu aussi un allo docteur sur la ecig sur youtube ou on ne dénigre pas la ecig (pas partageable, accessible que depuis youtube). Merci pour le partage.

  2. Perseus dit :

    je cite : « si c’est elle qui permet de réduire ou d’arrêter le tabac, c’est elle (la e-cig) qu’il faut prendre »
    Pourquoi le ministère ainsi que la ministre n’écoute pas le corps de medecine… (sachant qu’elle n’est pas la seule) !!!

  3. vapot'man dit :

    Encore un grand « big up » au Dr A Borgne, et JL Houezec malgré qu’ils n’aient retenu que sa phrase sur les aromes, nous ne sommes pas dupes, encore bravo !

  4. stamerra daniele dit :

    Je suis entièrement d’accord avec le fait que la vape est un moyen d’arrêter de fumer, mais avec la nouvelle directive, aucune chance aux fumeurs et anciens vapoteurs, car si cette directive voit le jour alors combien de fumeurs ne connaîtrons jamais ce moyen révolutionnaire, et sans parler des vapoteurs qui retournerons (pas tous) mais une grande partie vers la cigarette classique. Les choix politiques sont clair, ne pas nuire a la santé économique des industrielles et encore moins a ceux des états. Quel crédibilité ont encore nos médecins, chercheurs quand l’État ne les écoutent pas. On pourrait également se poser la même question sur le cancer, qui dis vraiment la vérité, existe t’il vraiment aucun moyen de guérir cette maladie ou ne veut on pas que cette maladie soi guérie. Vu les milliards que se font chaque année Big Pharma avec leurs vente de chimio. Aujourd’hui pour espérer être en bonne santé il faut être hors la loi.

    • AelDivarvel dit :

      Et être hors la loi dans le contexte de la vapote c’est sauver sa propre vie. Et ça c’est un droit constitutionnel.
      C’est donc avec plaisir que j’irais brasser ma propre « liqueur » durant cette sombre période de prohibitionnisme qui s’annonce, et que j’achèterais mes e-cig de marque ego en chine en pièces détachés. Bon courage à la douane pour filtrer tout ça, déjà qu’on arrive même pas à filtrer la drogue aux frontières..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*