L’AIDUCE interpelle les eurodéputés de la commission ENVI

L’AIDUCE, Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarette Electronique a envoyé le 28 juin un courrier à l’ensemble des eurodéputés de la commission Environnement, Santé Publique et Sécurité Alimentaire pour demander un examen neutre du statut de la cigarette électronique dans le cadre des débats sur la prochaine Directive sur le tabac et les produits contenant de la nicotine (PCN).

Après avoir recueilli plus de 25 000 signatures à l’occasion d’une pétition appelant à préserver les libertés des vapoteurs face aux attaques des pouvoirs publics et des groupes pharmaceutiques, l’Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarette Electronique (AIDUCE) a fait parvenir le 28 juin 2013 un courrier aux 69 eurodéputés de la commission Environnement, Santé Publique et Sécurité Alimentaire (ENVI).

Cette démarche a pour but de défendre auprès des parlementaires les attentes des utilisateurs en présentant l’expérience et les témoignages de dizaines de milliers de vapoteurs francophones ainsi que les résultats de recherches objectives sur la portée sanitaire de la cigarette électronique, au moment où s’ouvrent les débats sur la prochaine Directive sur le tabac et les produits contenant de la nicotine (PCN).

En effet, cette nouvelle Directive pourrait traduire la volonté affichée des pouvoirs publics d’instaurer un encadrement drastique voire dissuasif des réseaux de distribution, des dosages en nicotine autorisés, des arômes qui de fait seraient interdites, disqualifiant une pratique que l’ensemble des vapoteurs considère comme une alternative infiniment moins dangereuse que le tabagisme.

En outre la demande de médicaliser les produits au-delà de 4 milligrammes de nicotine reviendrait dans les faits à accorder le monopole de leur distribution à la seule industrie pharmaceutique.

Enfin, la suppression des arômes, élément clé de l’attrait du vapotage, découragerait tout autant les fumeurs que les vapoteurs actuels, aboutissant à un véritable non-sens en matière de santé publique.

Des restrictions qui seraient par ailleurs en contradiction avec les conclusions du rapport livré en mai 2013 par l’Office Français de prévention du Tabagisme (OFT) à la demande du Ministère de la Santé, stipulant que « l’e-cigarette, bien fabriquée et bien utilisée est en elle-même un produit qui présente des dangers infiniment moindres que la cigarette », soulignant également « l’absence de cancérogène », « l’absence de monoxyde de carbone » et « l’absence de particules solides à des taux significatifs » dans la vapeur produite par le vapotage.

L’AIDUCE dénonce l’entreprise de dénigrement et de désinformation menée à la fois par l’industrie du tabac et l’industrie pharmaceutique pour des raisons économiques évidentes. L’association réfute en outre la position des partisans de la « dénormalisation » et de l’Organisation Mondiale de la Santé, consistant à affirmer que l’usage de la cigarette électronique « normalise » le tabagisme par reproduction des gestes. Ainsi, à ce jour, aucune étude n’est venue étayer l’argument de la « normalisation » et démontrer l’effet passerelle du vapotage vers le tabagisme tandis que des dizaines de milliers de témoignages attestent de l’efficacité du vapotage dans un processus de sevrage tabagique.

Par son action, l’AIDUCE entend ainsi faire entrer les utilisateurs dans le débat législatif et ne pas laisser les seuls institutions et lobbys industriels décider de l’avenir d’une pratique impactant leur santé sans être consultés.

Par ailleurs, parallèlement à l’envoi du courrier à la commission ENVI, l’AIDUCE participera à une mobilisation des associations européennes d’utilisateurs de cigarette électronique le 10 juillet 2013 à Bruxelles, avec l’objectif de faire entendre la voix de consommateurs citoyens. A noter qu’à cette occasion, la délégation anglaise sera accompagnée d’une équipe de la BBC pour couvrir l’évènement.

Pour consulter la lettre de l’AIDUCE (pdf en français) envoyée aux eurodéputés de la
commission ENVI,
 cliquez ici.

To read the letter (english pdf) sent by AIDUCE to the MEPs who sit on the ENVI
commission,
 click here.

Publié dans Actions de l'AIDUCE Tagués avec : , , , , , , , ,
32 commentaires sur “L’AIDUCE interpelle les eurodéputés de la commission ENVI
  1. TONIO dit :

    Dites-moi ! rassurez-moi ! ILS n’oseront pas s’attaquer à ce Formidable Objet qui sauve tant et tant de Vies ?

    http://www.notre-planete.info/environnement/pollution_air/tabac_0.php

  2. TONIO dit :

    Allez tous debout, vous êtes libres ! les damnés du TABAC, entendez vous bien, OUI LIBRES, alors debout les forçats de la MORT !
    Non, non plus jamais, nombreux d’entre vous n’en sortiront que les pieds devant !
    Grâce à TOI ! CIG ELECTRONIQUE, O ELECTRON LIBRE D’AUJOURD’HUI !
    qui bouleverse et qui renverse Toutes LES CERTITUDES DU TABAC.

  3. Nadia Touati dit :

    Salutation à tous,
    Il est faut de dire que tous les médecins sont contre la e-cig !
    Si l’on s’adresse aux Adictologues, ils sont pour la plus part certains, que la Vape est Beaucoup moins dangereuse que la cigarette ! Et, donc qu’il est bien plus préférable de vapeur que de fumer !!! Vu à France 2 & M6 dans une émission de Santé très suivi en france…
    Si l’on obtient l’aide également des non-fumeurs, cela fera un paquet…de monde pour la Vape ! sur plusieurs forums spécialisés, des intervenants non-fumeurs souhaitaient encourager leurs parents fumeurs à ce mettre à la e-cig( que je préfère nommer la Vapette, pour rompre complètement avec la Tueuse 😉 !)
    Je suis prêté à servir de cobaye sans problèmes et de tout cœur, étant enfermée dans une petite chambre, sans trop d’aération, depuis 6 ans et pour x années ; c’est idéal comme condition pour tester ce genre de produit !)) Avis aux amateurs, de toute façon, je vape, et le but du vapeur est en majorité de restreindre sa nicotine au fil du temps sans éprouver de manque !
    Une dernière remarque, il n’y a que 4 jours que je vape, grande fumeuse de tueuses, je n’avais aucunement la volonté de stopper la clope, n’ayant pratiquement plus que ça comme passe temps et pour rester zen dans ma situation… Bref, j’ai testé un kit où il n’y a pas de nicotine, ce qui n’est pas à conseiller aux débutants dans le sevrage !!! …Mais, n’ayant pas l’idée même, d’être en plein sevrage, mon esprit resté tranquille, m’a permis ce miracle de me décider d’arrêter complètement la cigarette, pour passer à la vape et avoir un retour du plaisir de sentir des arômes (même pas de tabac, pour le coup 😉 !)
    Il me faudra quelques mois pour retrouver mes papilles complètement au top.. Mais, Comment VOUS, RESPONSABLES de notre AVENIR, où de notre MORT, OSEZ VOUS, dire NON à une VRAIE SOLUTION, qui a fait déjà ses PREUVES pour des MILLIONS de VAPEURS ? ??(je préfère vapeurs que Vapoteurs, fait penser : Crapoteurs, mais il faudrait un e appellation plus top, ce qui est secondaire pour l’instant ;( !)
    Il sera aisé de comprendre les enjeux industriels, et, selon votre décision, nous serons en droit de vous déchoir de vos Trônes par Sanctions Populaires ! Une Citoyenne du Monde, quoique humble, bien motivée, c l’avantage d’arrêter la clope 😉
    NB: C’est à se demander si le fait qu’il n’y ai plus (moins ) de Fumeurs inquiète vraiment quelques Gourous de l’ombre… Nous les Vapeurs, seront très Motivés à faire respecter notre choix de VIVRE Et RESPIRER EN TOUTE LIBERTÉ !!!!!!
    Namasté à Tous !
    nad Touati

  4. chris bong dit :

    L’interdiction de vapoter dans les lieux publics : contre productive !

    Mais on le voit, les résultats sont très partagés et 47 % des professionnels de santé ne sont guère convaincus par une telle mesure. Outre un effet nul sur la lutte contre le tabagisme (qui est rappelons le seul véritable objectif !), ils sont sans doute réticents à conforter une disposition qui peut apparaître à certains égards « liberticide » en l’absence de dangers réels confirmés. Peut-être certains partagent-ils par ailleurs l’analyse proposée en filigrane par le professeur de santé publique de l’Université de Genève, Jean-François Etter qui a décidé de ne pas signer le rapport de l’OFT. Il suggère en effet que la diffusion de la cigarette électronique pourrait inciter d’autres fumeurs à tenter cette expérience… et à réduire ainsi leurs risques ! On compte également probablement parmi les opposants à une telle interdiction, des lecteurs attentifs et pragmatiques qui auront retenu les arguments du juriste Charles Haroche observant (exemple des poppers à l’appui) qu’il paraissait fort possible que le Conseil d’Etat n’entérine pas un texte réduisant les libertés sur le principal argument de vouloir rejeter le « mauvais exemple ». Enfin parmi les opposants à une interdiction de vapoter dans les lieux publics, se trouvent sans doute des observateurs qui au-delà de l’e-cigarette savent qu’il sera difficile dans l’avenir d’interdire tous les dispositifs simulant l’acte de fumer. Si l’on peut en effet subodorer une toxicité (même faible) des vapeurs de propylène glycol ou de glycérol, l’argument sera nul et non avenu le jour où seront disponibles des e-cigarette sans fumée. Le rapport de l’OFT le reconnaît lui-même qui note que l’arrivée de tels produits « posera le problème de leur interdiction ou de leur autorisation dans les locaux où l’on ne peut ni fumer, ni vapoter. Le produit deviendrait un inhalateur de nicotine débarrassé un peu plus de toute ressemblance avec la cigarette de tabac ».

    Aurélie Haroche

    Copyright © http://www.jim.fr

    • subreptice13 dit :

      Re: Retransmission en direct Commission ENVI 10/7

      Message non lupar tomtomlavapote » Jeu 11 Juil 2013, 22:56

      Pour les vendeurs (shop et online) : une première action très simple à mettre en œuvre, distribuer avec chaque facture la photocopie d’un « tract » expliquant la menace et invitant le client à adhérer à l’AIDUCE.
      Tous les vapoteurs s’approvisionnent forcément quelque part. Si l’action est suivie par tous les distributeurs, tout le monde sera rapidement au courant.

      +1

  5. Laurent EDOUARD dit :

    MERCI pour ce courrier d’excellente facture. Votre démarche, votre engagement, signent un véritable progrès pour les vapoteurs et, pour tous ceux qui souhaitent s’affranchir de l’addiction au tabac.

    Il importe de souligner que le geste d’un vapoteur diffère de celui d’un fumeur. L’analogie s’arrête au fait de porter un objet à la bouche. Une sucette par exemple ! Va t-on prohiber la vente de sucette sous prétexte que sa consommation pourrait s’apparenter au fait de fumer ?!

    C’est bien entendu encore plus flagrant avec un mod. Mais même une e-Roll, cette fabuleuse mini e-Cig ne peut se tenir comme une cigarette de tabac. La matière, le poids, l’échauffement de l’atomiseur la distinguent de la cigarette létale et interdisent de mimer son utilisation.

    Cordialement,
    Laurent EDOUARD

  6. Foxtamere dit :

    Cette lettre est une très bonne réponse à la désinformation dont a fait l’objet l’e-cig, espéront qu’elle sera lue!
    Enfin du concret.
    Bravo.

  7. Clopinette do brasil dit :

    Et de nouveau « Força  » AIDUCE !
    Nous ne souhaitons plus mourir du tabac .
    73 000 décès par an liés au tabac en FRANCE ( source : http://www.anpaa.asso.fr/lanpaa/actualites/tabac/278-tabac-73000-morts-france)
    et surtout
    6 millions de morts par an dans le MONDE du au tabac ( source : http://www.e-sante.fr/tabac-6-millions-morts-par-an-dans-monde/breve/747)
    Basta ! Reprenons notre liberté loin de cette tueuse .

  8. Sylvain L. dit :

    Je suis à nouveau fasciné par la qualité des communiqués de l’association et je salue la formidable énergie qui vous (nous) anime… Bravo !
    FREEDOM FOR VAPERS – FREEDOM FOR VAPERS -FREEDOM FOR VAPERS -FREEDOM FOR VAPERS -FREEDOM FOR VAPERS -FREEDOM FOR VAPERS -FREEDOM FOR VAPERS -FREEDOM FOR VAPERS -FREEDOM FOR VAPERS -FREEDOM FOR VAPERS…

  9. LVD dit :

    Un mot: BRAVO

  10. Pashmina dit :

    Merci a AIDUCE de se battre pour préserver notre liberté de ne pas fumer !

  11. Clive Bates dit :

    Sorry for writing in English – but THANK YOU for such an high quality, sane and informative report (and for producing it in English too…). I hope every MEP reads it and understands enough to drop the absurd idea of regulating these products as medicines.

  12. subreptice13 dit :

    Chapeau ! ce n’est pas donné au commun des mortels de réussir un tel courrier (y compris les références qui l’appuient). Il fallait le faire !
    Bravo à l’Aiduce qui a réussi à se faire reconnaître comme interlocuteur à une époque où elle ne comptait que les 12 membres de son bureau, qui a largement influencé autant que faire se pouvait le rapport remis à la ministre qui a permis à celle-ci de dédiaboliser quelque peu la cigarette électronique. Certes une hirondelle ne fait pas le printemps, toutefois la décision de la ministre (qu’on doit pour une très grande partie à l’action de l’Aiduce) de conseiller aux fumeurs d’adopter la cigarette électronique à la place du tabac a une très grande importance car elle peut influer sur les décisions qui seront prises au niveau européen.
    Encore bravo à l’Aiduce pour les miracles permanents qu’elle réussit

  13. Eric Riquet dit :

    Bravo pour le travail de l’AIDUCE qui, je l’espère, fera que les députés rendront un verdict intelligent.

  14. Antegeek dit :

    BRAVO ! Bel esprit d’analyse et de symthèse !!!

  15. Misty-Dog dit :

    Hello Aiduce,

    Je ne suis pas certain que notre association ait du poids et encore moins qu’elle soit écoutée. Néanmoins, ça vaut le coup de tenter de se faire entendre, merci de le faire pour nous tous.

  16. Jacques Le Houezec dit :

    Je soutiens cette prise de position des consommateurs de e-cigarette. Que pour une fois en France et en Europe on écoute ceux qui ont fait le choix de la réduction du risque pour leur bien et celui de tous. Arrêtons l’attentisme qui tue 200 fumeurs par jour, et laissons le choix aux fumeurs de trouver leur solution de sortie de la dépendance au tabac. La e-cigarette n’est pas un feu de paille, son nombre d’utilisateurs double tous les ans, pour la simple raison qu’elle est efficace pour arrêter de fumer. Ne freinons pas son développement en l’alourdissant inutilement par une réglementation trop stricte qui ne fait que protéger les intérêts économiques de l’industrie du tabac. Faisons en sorte, pour une fois, de réellement aider les (ex-)fumeurs en les écoutant !
    Nous vivons une révolution dans le destin du tabagisme, mais personne ne s’en rend vraiment compte. Nous tenons sans doute le produit qui pourra nous débarrasser de ce fléau. Dans quelques années, ce sera comme l’interdiction de fumer dans les lieux publics, tout le monde trouvera ça naturel et se demandera comment on faisait avant !

  17. Syl dit :

    BRAVO et MERCI à l’AIDUCE de défendre notre liberté de continuer la seule alternative au tabac qui fonctionne, et qui m’a « enfin » permis d’arrêter 40 cigarettes / jour.
    Si le taux de nicotine était baissé, je retournerai sans hésitation au tabac……

  18. Clopinette do brasil dit :

    Bravo l’AIDUCE , tout est clairement dit et exprimé …Et nous permet de revenir sur l’un de nos Droits Fondamentaux : La Liberté .

  19. Ginji dit :

    Bravo et merci à l’AIDUCE!
    Lorsque je lis ce type de lettre, je suis fier de contribuer à l’association et à l’essor de la vape.
    Continuez à nous défendre avec force et convictions !

  20. Philippe de Valon dit :

    Très beau travail de fond. Totalement derrière vous pour défendre notre liberté d’utiliser ce produit qui m’a permis de passer de plus d’un paquet à une seule cigarette sans aucun effort….
    Félicitations.

  21. Dame Lilith dit :

    BRAVO !!!
    Clair, net et précis.
    J’espère que cette lettre sera lue comme elle mérite d’être lue…
    Libérez la Vapote !

  22. Zecat dit :

    Voila ! Tout est dit et bien dit …

    « Il n’est rien au monde d’aussi puissant qu’une idée dont l’heure est venue. » (Victor Hugo)

    • lavault didier dit :

      bravo,on doit tout de même être consulté pour le bien de « notre » santé!
      on ne vas pas laisser quelques un décider pour nous sans même nous avertir!

      il faut que le concertation soit dans les 2 sens!
      démocratie…..vous avez dit…………

      bravo l’aiduce,on est tous derrière vous!

  23. CBFurax dit :

    Bravo à l’équipe de l’AIDUCE.
    Un texte clair et exhaustif qui tord le cou a bien des idées reçues et à la désinformation organisée contre le monde de la Vape.

  24. Post-Scriptum dit :

    Je sais pourquoi j’ai adhéré, je le sais encore plus maintenant !
    Que rajouter à ce courrier sinon toutes mes félicitations ?
    Une belle plume, une démonstration sans équivoque.
    Rêvons à ce que nous soyons entendus !

    Continuez l’AIDUCE !

  25. Yvielavie dit :

    Merci à l’AIDUCE de se battre en notre nom.
    A l’heure de la diabolisation de la vap’,l’espoir que l’Europe prenne la juste mesure de ce fabuleux moyen de quitter le tabagisme est là. Merci pour ce travail de titan, de référencements, de recherches. Merci aussi de si bien nous écouter.
    Fiere de faire partie de cette association

  26. MAXHEIGHT dit :

    voilà une réelle force d’expression. MERCI MERCI et encore MERCI.

  27. avalonne dit :

    super initiative !!! en espérant que nous soyons entendu …

  28. ndr dit :

    Bravo pour ce courrier, tout est dit !
    La réduction du taux de nicotine et la suppression des arômes me renverraient sans aucun doute à la cigarette.

  29. mimich57 dit :

    BRAVO et MERCI à tous ceux qui ont oeuvrés à ce document de 14 pages pour tenter de convaincre les eurodéputés de la commission ENVI et du fait, préserver un avenir serein à la cigarette électronique dans l’Union Européenne!

1 Pings/Trackback pour "L’AIDUCE interpelle les eurodéputés de la commission ENVI"
  1. Vapemeet le 10/07/2013 : MANIFESTATION VIRTUELLE • AIDUCE dit :

    […] Pour rappel, l’Aiduce à déjà envoyé un courrier à l’ensemble des eurodéputés de la commission Environnement. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*