MELTY – Cigarette électronique, notre enquête

Article publié aujourd’hui sur melty :

Cigarette électronique, notre enquête : 3 avis, pour et contre, d’acteurs importants

melty.fr est parti à la rencontre de trois personnes très impliquées dans le phénomène de la cigarette électronique. Retrouvez dans cet article les principaux arguments avancés dans les différents camps !

cigarette électronique e-cigarette rapport d'expertise OFT

Quelques jours après la publication de l’enquête d’expertise sur la cigarette électronique, melty.fr a récolté les témoignages d’acteurs prépondérants sur la scène de nouveau phénomène : le professeur Martinet, Directeur du Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) ; le Directeur associé de la boutique de vente d’e-cigarettes et du Musée du Fumeur Raphaël Freund; et Brice Lepoutre, Président de l’AIDUCE, l’association des utilisateurs de cigarettes électroniques en France. Qu’ils soient pour ou contre la cigarette électronique, les enjeux et convictions changent selon les positions et arguments avancés. Ce petit tour d’horizon des différents combats menés par chacun nous permettra peut-être, en tant que consommateurs, d’éclaircir nos idées souvent brouillées sur le sujet complexe de la cigarette électronique et ainsi nous forger une opinion éclairée.

musée du fumeur centrale vapeur cigarette électronique e-cigarette, aiduce, pétition, raphael freund

Le directeur associé du Musée du Fumeur et de la Centrale Vapeur, Raphaël Freund, a partagé avec melty.fr son avis sur la cigarette électronique.

Raphaël Freund est le directeur associé de la Centrale Vapeur et du Musée du Fumeur, regroupés sous le même toit de la rue Pache dans le 11e arrondissement de Paris, précisément là où s’est rendu melty.fr pour son micro-trottoir sur la cigarette électronique ! Pour lui, s’orienter dans la vente de cigarettes électroniques a été un choix « naturel » : « Le Musée s’est lancé dans le commerce de la «e-cig» après avoir vu mon frère arrêter en 3 jours les cigarettes classiques et ne plus jamais y revenir, il y a de ça 4 ans déjà. il n’en a pas fallu plus pour faire tilt dans la tête des passionnés de vapeur que nous sommes. D’autant que nous proposons depuis plus de 10 ans des alternatives à la combustion, à savoir les vaporisateurs. L’adjonction de l’activité cigarette électronique nous a donc paru naturelle. »

yves Martinet, cnct, alliance contre le tabac, cigarette électronique, e-cigarette

Yves martinet est président du CNCT et d’Alliance contre le Tabac

Bien implanté dans ce marché, Raphaël Freund nous fait part de son diagnostic sur les raisons du succès des e-cigarettes auprès des consommateurs : « La qualité des produits aujourd’hui permet avec efficacité de reproduire certaines sensations liées à la cigarette. Garder la gestuelle permet un arrêt en douceur. L’utilisateur peut à nouveau apprécier des volutes de vapeur en société sans gêner ses voisins, puisqu’il n’y a plus de mauvaises odeurs. Les économies aussi : un fumeur d’un paquet par jour économise au bas mot 2500€ par an. Les différentes saveurs sont bien plus agréables en bouche qu’un goût de tabac brûlé ». Lorsqu’on lui demande si la prudence de la ministre de la Santé Marisol Touraine sur la question lui paraît justifié, Raphaël Freund dit comprendre cette position, un « principe de précaution du Droit français [qui] nous semble tout à fait justifié et sain ». Il tempère néanmoins son discours : « Ce qui nous le semble moins sont les discours erronés, voire volontairement mensongers, qui émanent de certaines autorités ou de leur subsidiaires et collaborateurs », en évoquant comme contre-exemple la position « beaucoup moins frileuse du gouvernement avec des produits comme le Prozac ou l’alcool ».

aiduce, cigarette électronique, e-cigarette, pétition

L’association des utilisateurs de cigarette électronique, AIDUCE.

C’est un son de cloche presque offensif qu’on peut entendre de la bouche de Brice Lepoutre, le Président de l’AIDUCE : « cette prétendue prudence relève de l’application d’un principe de précaution mal compris. Il paraît évident que la Ministre de la Santé n’a pas pris la peine de lire le rapport sur la cigarette électronique avant de déclarer « Vapoter, c’est fumer », car ceci va à l’encontre de l’avis des experts. » Le Président du CNCT et d’Alliance contre le tabac Yves Martinet, se range, lui, du côté de la Ministre de la Santé: « Notre position est la même que celle de la Ministre Marisol Tourraine : nous demandons notamment l’interdiction de toute publicité sur la cigarette électronique. On ne fait pas de publicité pour la drogue en France, et la nicotine est en l’occurrence la drogue la plus dure sur le marché ».

cigarette électronique e-cigarette rapport d'expertise OFT

La cigarette électronique a d’ores et déjà été testée par près d’un million de français !

Quand on leur demande si oui ou non, la cigarette électronique est une bonne passerelle vers l’arrêt définitif, les avis sont aux antipodes : pour Brice Lepoutre, qui parle au nom de tous les membres de son association, « certains d’entre nous ont tenté d’arrêter le tabac à de nombreuses reprises, même par les méthodes de sevrage tabagique tant vantées, mais sans succès. Certains d’entre nous pensaient ne jamais pouvoir arrêter le tabac. Or, nous l’avons fait. » Le professeur Yves Martinet en revanche, estime que « cela reste à démontrer » : « Pour arrêter de fumer, les traitements qui existent d’ores et déjà sur le marché sont établis selon de nombreux critères, selon des études de longue haleine et leur efficacité est connue depuis longtemps. Ce n’est pas le cas avec la e-cigarette : on ne sait rien ! » Si le professeur, par le biais du Comité National contre le Tabagisme, encourage les mesures de prévention sur la cigarette électronique, l’association AIDUCE se bat pour les droits des « vapoteurs », notamment via une Pétition pour la défense de la cigarette électronique.

source: http://www.melty.fr/cigarette-electronique-notre-enquete-3-avis-pour-et-contre-d-acteurs-importants-a185345.html

Publié dans AIDUCE dans les MÉDIAS, Divers Tagués avec : , , , , ,
14 commentaires sur “MELTY – Cigarette électronique, notre enquête
  1. Eric dit :

    A chaque fois que je lis ce genre de propos (Ministre, Professeur…), ça me met hors de moi.
    Au mieux c’est de l’incompétence au pire de la malhonnêteté !

    Ces personnes devraient prendre conscience des responsabilités liées à leurs fonctions, réfléchir à l’éthique et envisager leurs boulots avec l’ouverture d’esprit et l’intelligence minimale indispensable.

    Ca donne envie de porter plainte pour non assistance à personne en danger (les fumeurs), voir tentative de meurtre contre ceux qui non comptant de menacer nos libertés, menacent notre santé.

    Bon, je suis énervé, je vais me fumer une cigarette.
    Ah ben non, j’ai arrêté grâce à la vapote ! 😉

  2. schmitt dit :

    moi je pense que c’est une question de fric car l’etat ne gagne pas d’argent sur la cigarette electronique et ses liquides………….ben moi j’en suis fier voila 5 mois que je n’est pas touche une cigarette j’ai ma cigarette electronique sa me suffit .je change de gout et le taux de nicotine a diminuer la je suis a 6mg …..voila j’ai laisse mon point de vue et franchement je suis fier de ne plus fume la cigarette normal cordialement

  3. Dinet dit :

    c’est consternant ! utiliser un pseudo statut professeural pour conforter la position d’un état qui soutient les lobbis pharmaceutiques et autres industries du tabac. Que le gouvernement soit aussi hypocrite qu’à l’habitude pourquoi pas, on comprends bien que cette diminution de recettes fiscales soit si mal vue mais que des « spécialistes » entre publiquement dans la combine ! Sans doute sont-ce les mêmes qui stoppaient les radiations de Tchernobyl à nos frontières, qui signent à tout va des AMM pour tous ces médicaments tueurs (mais si profitables) qui nous implantent du silicone fuyant dans les nibards, qui nous font bouffer de la vache qui a brouté de la vache… Que c’est beau la santé publique vu de la haut !!! (un de ces quatre je vais définitivement arrêter d’aller voter moi)

  4. Claude dit :

    Ce Martinet devrait décoller de temps en temps, ça lui ferait du bien.
    (je parle de son cul de son fauteuil)
    Sans vouloir arrêter la cigarette, juste pour baisser ma conso, je viens de passer de 30 clopes par jour (depuis 35 ans) à zéro. Et oui mesdames messieurs, je dis bien zéro, 0 !!!
    certes, ça ne fait que 40 jours, mais qui sait ? Ca va peut être me sauver la vie…
    Le tout sans stress, sans douleur. Mais c’est peut être le problème ?

  5. christophe dit :

    alors,le millieu medical me dégoute car avec le fric qu’il ramasse par les firmes du medoc,il ne vont pas se vanter que c’est de la daube leur patch,leur nicorette.normal qui finance certain matos ben les firme du medoc.et d’ici que malboro ou camel paye aussi de temp a autre du matos un scanner ou un irm alors la oui les sois disant professeur bidule.vont attaquer l’e-cigarette.mais si létat et les medecins s’occupé vraiment de la santé des fumeurs,pourquoi les patch ne sont pas gratuit?tout simplement parce que l’etat veux se fourré les poches avec l’e-cigarette,comme le tabac,l’alcool,et voir bien d’autre chose que l’on nous a caché depuis longtemps.et a vous la sois disant ministre de je ne sais quoi,vos medoc c’est de la daube pour arreté de fumer,alors voyez votre president et demandé lui si on peu pas créer un patch contre les conneries que certaines personne peuvent dire.professeur,ministre,ect… et surtout n’oublié pas certain scandale du genre mediator,la grippe aviaire et bien d’autre alors laissé tranquille l’e-cigarette car ca marche,mais ca vous raméne pas de fric,c’est ca votre probléme.

  6. Chafouine dit :

    Quant aux effets nocifs des substituts nicotiniques, je ne sais comment a été évalué le bénéfice-risque mais… On constate tout de même des désagréments assez inquiétants avec les patchs! J’en ai utilisé pendant quelques mois (avant de décrocher grâce à la e.cig après 25 ans de tabagisme non-stop) et, ayant parfois oublié de l’ôter la nuit, j’ai eu systématiquement un sommeil abominable peuplé de cauchemars et de rêves très réalistes, de réveils en sueur, etc… Pas terrible comme innocuité moi je dis (-; Aucune manifestation de ce genre en vapotant.

  7. Christian dit :

    Lorsque monsieur Martinet (je ne peux me résoudre à appeler professeur quelqu’un d’aussi obtus) dit : « Pour arrêter de fumer, les traitements qui existent d’ores et déjà sur le marché sont établis selon de nombreux critères, selon des études de longue haleine et leur efficacité est connue depuis longtemps. »
    Il aurait plutôt du dire : « leur inefficacité est connue depuis longtemps ». On ne peut pas parler d’efficacité pour un produit ayant des résultats positifs autour de 5% si je ne m’abuse.

    Pour la Ecig au lieu de dire : « on ne sait rien ! » il aurait plutôt du dire : Je ne sais rien. Dans ce cas la un conseil on se renseigne.
    Une personne qui annonce que le meilleur moyen de luter contre le tabac est l’augmentation du prix du tabac et que, si cela ne fonctionne pas c’est parce que les dernières augmentation ont été de 6% alors qu’il faut des augmentations minimum de 10% est-il vraiment crédible pour répondre en tant que « scientifique » (http://www.forum-ecigarette.com/discussions-generales-f7/le-pr-martinet-demande-la-suppression-de-la-ecig-t21150.html)

    Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.

  8. Vap'en stock dit :

    Je suis belge. Ici, les liquides nicotinés sont interdits à la vente (merci à la France qui est mon fournisseur). Je souffre de problèmes cardiaques graves depuis ma naissance. Mes parents et grands parents étaient fumeurs. J’ai toujours fumé. Passivement d’abord et activement depuis l’age de 12 ans. Ca fait 24 ans de tabagisme à mes 36 ans. J’ai essayé le seul traitement permis avec mes problèmes de santé: nicorette gomme. Echec à 4 reprise. Je m’étais fait une raison, j’allais mourir des suites d’un tabagisme plutôt grave (25g de tabac par jours roulés en cigarettes fines, autant dire que j’étais tjrs dans la fumée). J’ai essayé la E-cig il y a 5 jours maintenant. Je n’ai plus touché une cigarette classique depuis. j’ai portant tjrs à portée de main tabac, feuilles cendrier et briquet. JE crache mon goudron et je me mets à penser à une vie ou je ne mourrai pas d’un cancer ou d’emphysème.
    Continuez à vous battre en France. Ceux d’autres pays qui ne peuvent avoir de e-liquides nicotinés comptent sur vous!

  9. feanor dit :

    Pneumologues et etudes sont d’accord sur le fait que si rien ne prouve l’innocuité a long terme en revanche on est sur que la e-cigarette est entre 500 et 1000 fois m9ins nocive que la tueuse.

    Ensuite quand on me dit que c’est de la drogue… et ceux qui sont a 0 de nicotine on en fait quoi ? Il me semble qu’avant d’interdire il faudrait prouver la nocivité quand même.

    En attendant j’ai récupéré mes poumons ce qui me permet de sauter assez haut pour pisser a la raie de ces glands qui preferent laisser crever des fumeurs que de prendre le risque de vider les caisses.
    (Je dois bien avouer que le discours de notre machin de la santé qui sert de ministre n’est pas pour rien a ce torrent de bile qui me submerge)

  10. moreira maria dit :

    TOUT EST UNE QUESTION DE POGNON
    C’EST SURE QUE L’ETAT S’EN MET MOINS LES FOUILLES
    CELA EST TELLEMENT PLUS FACILE DE DIRE QUE L’ON NE SAIT RIEN, DONC FORCEMENT DANGEREUX????
    L’HYPOCRISIE A L ETAT PUR
    MOI JE DIS VIVE LA CIGARETTE ELECTRONIQUE CAR ELLE M AIDE A FAIRE DES ECONOMIES ET A AVOIR UNE BONNE SANTE

  11. Fred dit :

    C’est marrant à quel point les gens peuvent se transformer en Autruche lorsqu’ils ne veulent pas savoir « la e-cigarette : on ne sait rien » !!! Messieurs, sortez la tête du sable, regardez autour de vous, dans mon entreprise il y a maintenant plus de vapoteurs que de fumeurs classiques !! ET TOUS se sentent nettement mieux dans leurs baskets. Mon filleul de 18 ans fumait déjà son paquet, il a arrêté et est passé au vapotage à 0 de nicotine !!! J’ai tout essayé pour arrêter patchs, zyban, pillule, rien n’a marché sauf la e-cigarette. La question d’arrêter ne se pose même plus à mes yeux, j’ai maintenant le plaisir sans les contraintes et tout mon temps pour décrocher à mon rythme.

  12. TONIO dit :

    45 ans de tabac brun gauloises et gitanes, un bon paquet jour, début d’emphysème,toujours essouffé,mauvaise circulation sanguine au niveau des jambes alors pour ne pas mourir idiot j’ai commencé la cigarette electronique avec pour l’instant
    un liquide saveur tabac brun dosé à 16 mg de nicotine et demain ça fera 15 jours sans cigarettes tabac,je récupère mon souffle,je sens revivre mes jambes, je suis plus oppressé,je dors mieux,ma libido est maintenant naturelle alors mille fois merci pour ces résultats car j’ai toujours connu que des défaites avec tous les autres traitements.

  13. will dit :

    Quand je lis cet article je me demande si les personnes parlent bien de la même chose. Il s’agit bien la de savoir si la cigarette électronique permet de prendre une dose de nicotine de façon plus saine et efficace sans le biais de la fumer de combustion du tabac dont les propriétés létales ne sont plus à démontrées ? Vue la réponse négative du PR Yves Martinet je lui conseille juste de s’informer sur le nombre de personnes qui on abandonné la fumée pour la vapeur, et si il lui faut un petit million de vapoteur en plus qu’il se rassure… ils arrivent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*