Nouvelle lettre à l’OMS, serons-nous écoutés un jour ?

Dr-MChan86title-RGB-EN-V

Cette semaine, l’AIDUCE ainsi que les autres associations indépendantes européennes ont fait parvenir une nouvelle lettre au Dr Chan, responsable de l’OMS

 

Le 22 septembre 2014,

 

Dr Chan,

Les vaporisateurs personnels n’ont entraîné à ce jour ni morts, ni maladies. Par contre, des millions de personnes meurent à cause de la fumée de tabac, des voitures et de la pollution industrielle. La vape n’est peut-être pas un remède miracle, mais elle aura certainement un impact sur la réduction du taux de mortalité. La seule question est de savoir combien de vies pourront être sauvées par ce moyen. Même s’il ne s’agissait que d’une seule vie, cela aurait certainement plus de valeur que le désagrément que la vue d’une vapeur occasionnerait chez quelques spectateurs. Vous ne pouvez pas croire sérieusement qu’un tel désagrément visuel vaille plus que la vie humaine elle-même, même la vie d’un fumeur tant méprisé.

Il est remarquable que, partout où le vapotage prend de l’essor, les ventes des produits du tabac baissent considérablement. Alors, comment est-il possible de prétendre que le VP « renormalise le tabagisme » (pour utiliser une expression qui signifie en fait « provoque une gêne visuelle ») ? Si vous aviez raison, nous assisterions à une augmentation des ventes de produits du tabac (ce qui serait en effet une menace pour la santé publique); mais comme c’est le contraire qui se passe, le seul problème causé par le VP est en fait le désagrément ressenti par certains de ceux qui en sont témoins.

Vous devez être conscient que la révolution de la vape a été initiée et entièrement financée par les vapoteurs eux-mêmes. Les contribuables n’y ont pas versé un sou. Pourtant, vous exhortez les gouvernements à dépenser d’énormes sommes pour limiter ou interdire la vape, privant ainsi les fumeurs de la voie de sortie qu’ils ont choisie ; et pour financer des campagnes de désinformation affirmant que vapoter est aussi dangereux que fumer — juste parce que certaines personnes ne souhaitent pas voir de vapeur?

La santé publique ne bénéficierait-elle pas d’une utilisation plus judicieuse des fonds publics ? Pourquoi ne pas proposer une réglementation appropriée étayée par des études scientifiques objectives, en tenant compte de toutes celles qui existent déjà ? Plutôt que de réagir de façon hystérique contre quelque chose parce qu’elle ne provient pas de l’industrie pharmaceutique et n’a pas suivi le parcours d’autorisation classique, pourquoi ne pas prendre le temps nécessaire pour consulter toutes les parties prenantes, y compris les vapoteurs eux-mêmes, et ce afin de trouver la meilleure façon de développer le potentiel qu’à cette nouvelle technologie pour sauver de nombreuses vies ? Pourquoi, au contraire, essayez-vous de l’écraser sous le poids de diktats injustifiés et liberticides ?

L’OMS semble convaincue que les fumeurs sont des patients ne pouvant être abordés que par un traitement médical. S’ils le refusent (ou si, comme c’est beaucoup plus souvent le cas, il se révèle inefficace) et si, comme des enfants réfractaires, ils osent chercher une autre solution, alors, aussi efficace soit-elle, cette solution doit être éliminée, et peu importe le coût économique et humain.

En tant que représentants des millions de vapoteurs d’Europe et en tant que vapoteurs nous-mêmes, nous avons expérimenté l’inefficacité des produits pharmaceutiques qu’on nous a prescrits. Vous ne pouvez ignorer que, malgré la publicité de leurs fabricants, leur taux de réussite est désastreux. Vous aurez noté que, en dépit de la promotion (souvent onéreuse) de ces produits par les services de santé publique, le tabagisme stagne dans la plupart des pays et est même en augmentation parmi les jeunes. Vous aurez même pu remarquer trois grandes exceptions: les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, où la consommation du tabac est en baisse. Ce n’est sûrement pas un hasard si ce sont des endroits où la vente des e-cigarettes est relativement libre et en conséquence a fortement augmenté.

Bien sûr, l’OMS peut être félicitée d’avoir promu des mesures qui protègent les non-fumeurs du tabagisme passif. La cigarette électronique présentant le potentiel pour remplacer la consommation du tabac fumé, vous devriez donc accueillir avec satisfaction les études scientifiques qui démontrent que le vapotage passif est à la limite du cliniquement mesurable. Alors, pourquoi affirmez-vous le contraire ? Pourquoi considérez-vous les vapoteurs comme aussi dangereux pour leur entourage que les fumeurs ; pourquoi les traitez-vous tous comme parias ?

Pourquoi avez-vous permis à un de vos fonctionnaires de proclamer que « L’aspect le plus dangereux de ce produit (l’e-cigarette) est que la nicotine va directement dans les poumons tandis que les cigarettes classiques ont un filtre » ? Et à un autre d’affirmer qu’« un marketing intelligent et une information insuffisante sur la teneur en nicotine des cigarettes électroniques ont créé une fausse impression que ces dispositifs ne sont pas aussi nocifs que les cigarettes classiques » ? Ou encore à un autre d’offrir, à la commission ENVI du Parlement européen, une présentation qui, selon les spécialistes, consistait à ne mettre en avant que les aspects négatifs des études, afin d’affirmer que les VPs sont nocifs, tout en omettant délibérément de mentionner toutes celles qui suggèrent qu’elles pourraient être utiles pour aider les gens à cesser de fumer ?

Êtes-vous surprise que nous soyons en colère parce que votre organisation ne tient aucun compte des personnes les plus directement concernées: les vapoteurs ; parce qu’elle les considère comme des caniches de l’industrie du tabac, alors qu’en fait, nous sommes extrêmement méfiants envers eux ; et enfin parce que votre organisation présente tous les indices d’une promiscuité malsaine avec les intérêts de l’industrie pharmaceutique?

Après sept années de recherches scientifiques, quelle valeur pouvons-nous accorder au récent rapport de l’OMS qui prétend « Nous n’en savons pas assez » ? Ne semblerait-il pas plutôt que l’OMS ne veuille pas savoir ? Le seul argument de fond pour soutenir les mesures draconiennes qu’elle propose, c’est qu’il y’aurait une certaine ressemblance visuelle avec le tabagisme. De plus, l’OMS semble ignorer totalement les résultats d’études effectuées par des scientifiques de renom qui démontrent que les VPs offrent des possibilités exceptionnelles en terme d’amélioration de la santé publique, et que, si son utilisation était encouragée, ce potentiel pourrait être énorme. L’OMS semble se baser sur l’ignorance pour formuler ses mesures infondées. Les participants à la prochaine COP 6 ne méritent-ils pas des conseils fondés sur des données concrètes plutôt que fantasmées ?

En attendant, les fumeurs, sans l’appui des autorités de la santé, sans subvention du Trésor public, adoptent les cigarettes électroniques et leurs variantes plus évoluées pour réduire sensiblement ou cesser complètement leur consommation de tabac. Dans certains pays, où son utilisation n’a pas été outrageusement interdite, ils l’ont fait grâce au snus, un autre produit efficace pour la réduction des risques. Tout ce que nous demandons, c’est la liberté de continuer à le faire, tandis que, grâce à nos efforts et avec l’appui des organismes de normalisation, nous assurerions la qualité et la sécurité des produits.

La seule question à poser au COP6 devrait être l’ampleur de l’appui que l’OMS pourrait nous offrir ; et non pas quelles mesures imposer pour nous encourager à retourner au tabac et pour garder les fumeurs dans les griffes de puissants intérêts industriels.

Pourquoi ne pas montrer que vous êtes ouverts non seulement aux intérêts commerciaux et politiques, mais aussi aux gens ordinaires ? Pourquoi ne pas nous inviter à prendre la parole lors du COP6 ?

Que Moscou témoigne d’une vraie révolution populaire !

Cordialement,

Hazel Mabe

European Vapers United Network

germany@evun.org

pour et au nom des associations et organisations indépendantes de vapoteurs  de Belgique, Pays-Bas, France, Espagne, Danemark,  Allemagne, Autriche, Suisse, Norvège, Finlande, Pologne, République Tchèque et Hongrie.

 

http://evun.net/wp-content/uploads/2014/09/letter_september2014_cop6.pdf

Publié dans Actions de l'AIDUCE Tagués avec : , , , ,
11 commentaires sur “Nouvelle lettre à l’OMS, serons-nous écoutés un jour ?
  1. Olivier dit :

    Vouloir faire entendre la raison de la santé à l’OMS ?? La bonne blague !!
    Et pourquoi faire entrentre le tier monde à la finance..??

  2. Michel dit :

    N’avez vous donc pas encore compris ?

    Tout le monde est OK (ou alors seulement 98% des personnes honnêtes) pour s’accorder sur le fait des bienfaits du VP % clopclop.

    Comme je l’ai déjà signalé très souvent sur ce site, les enjeux sont cependant bien trop important pour laisser la liberté à cette « chose », tueuse de revenus et prolongeant la vie !

    Etes vous bien certain qu’il est intéressant pour l’Etat de prolonger la vie des gens, rien n’est moins sûr !

    D’un point de vue de la « Santé » je pense maintenant que tout ou presque a été dit, par des grands pontes (honnêtes eux), bien sûr, du fait du manque de recul, quelques ajustements auront probablement et nécessairement lieu dans les prochaines années, mais les gros cailloux dans le bocal sont placés et il ne reste plus de place pour quelques graviers ou grains de sable qui ne remettrons pas en cause les bienfaits du VP % clopclop.

    J’ai lu quelque part un projet de taxation des VP mais me rappelle plus où donc je ne peux pas citer la source, je vous la posterai si je la retrouve.

    Je suggère humblement que se battre pour le VP seulement au niveau des purs bénéfices pour la santé humaine n’est plus vraiment la peine tant je pense que tout le monde en est convaincu (même évidemment sans le dire et même en disant le contraire en mentant sciemment parfois).

    Il est donc peut être intéressant maintenant d’essayer de se battre sur un autre plan… peut être politique pourquoi pas ?

    La bonne image, lue sur votre site lors d’une interview disait : cloper, c’est rouler sur l’autoroute à contresens, vapoter, c’est rouler dans le bon sens peut être un peu trop vite…. très belle image ma fois.

    Ceux qui mangent trop salé, trop sucré, trop alcoolisé, sans légumes et sans exercices physique, et il y en a, c’est quoi par rapport à cette image ?

    Une chaine de fast food vient de mettre en place un système ou le soda est à volonté… c’est parfait.

    Sur ce bonne nuit à tous et bises
    Michel

  3. Mamievape dit :

    « L’aspect le plus dangereux de ce produit (l’e-cigarette) est que la nicotine va directement dans les poumons tandis que les cigarettes classiques ont un filtre »!!??

    Celle là, il faut la noter! Elle est trop bonne.

    Bravo pour la lettre. Elle est parfaite. AIDUCE je vous aime.

    • Guitou34 dit :

      C’est vrai que c’est incroyable comme argument !
      Ce qui est grave, c’est pas le fonctionnaire qui a sorti cette ânerie, mais que Mme Chang profite du fait qu’on peut faire avaler n’importe quoi au peuple et avec le soutien des medias qui exploitent ce travers humain.

  4. Vulgus Pecus Vapotus dit :

    chtite correction siou plé … « écoutés » 😉

  5. JacLaffite dit :

    Good job.

  6. Claudine dit :

    Comme c’est judicieusement dit, j’ai un doute que l’OMS cède un jour, même si elle est contiente que la vape peut nous apporter plus de bénéfices à nous, anciens fumeurs, trop d’argent en jeu malheureusement. Malgré tout continuons notre combat! !!!!

  7. musard dit :

    Bravo pour ce courrier et respect . Mais en dehors du coté financier que cela représente(baisse des ventes de tabac) , « en supposant » que l’oms est un soupçon d’intégrité , comment voulez vous qu’ils fassent une différence entre une cigarette tabac et une vapoteuse .Alors qu’il y a encore quelque années l’homosexualité était classée comme maladie par l’oms .Il y a vraiment un long chemin à parcourir , mais bon continuons . Et puis vive une nouvelle Europe , celle des vapoteurs , comme vous venez de le faire en compagnie de nos Amis Belges .

  8. Algo dit :

    Whaou !
    Juste excellent, bravo !

  9. lederer dit :

    je n’ai qu’un seul mot BRAVO !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*