Il n’y a pas de fumée sans feu

Un café et un vaporisateur personnelDevant la multiplication des mentions d’accidents imputés aux batteries de cigarettes électronique, l’Aiduce tient à apporter quelques précisions. Les derniers accidents (Josh H. à Owensboro au Kentucky en février 2016, Cédric B. à Saint-Jory en septembre 2016 et Amine B. à Toulouse en octobre 2016) se traduisant par une explosion sont à imputer à la mauvaise utilisation des accumulateurs en dehors des appareils.

Le stockage de ces accumulateurs ne saurait se faire sans une protection des bornes électriques pour éviter tout contact avec des parties métalliques (menue monnaie, clefs, etc.).

L’Aiduce a publié en août 2015 une brochure concernant la sécurité qui donne, entre autre, la marche à suivre pour stocker et transporter ses accumulateurs : “Toujours protéger les accus (dans une boîte à accus en plastique) pour les transporter hors du mod, afin d’éviter qu’ils n’entrent en contact au niveau des pôles + ou -, entre eux ou/et avec des objets métalliques, sous risque de court-circuit et surchauffe”. Il existe aussi aujourd’hui des étuis en silicone pour remplir ce rôle, parfois offerts par les commerces avec les batteries.

Pascal Macarty a également publié un document sur l’usage des accumulateurs, récemment complété par Mooch [en] qui passe énormément de temps à tester et donner des conseils sur les accumulateurs utilisés par les vapoteurs.

L’Aiduce s’étonne tout de même de la forte médiatisation de ces accidents de faits-divers, en synchronisation avec les annonces de Tabac Info Service concernant l’opération Moi(s) Sans Tabac. Il semble que médias et Ministère de la Santé oublient d’informer le public que sur ce triste plan des incendies aussi, le vapotage est bien moins dangereux que le tabac fumé…

Publié dans Divers Tagués avec : , ,
10 commentaires sur “Il n’y a pas de fumée sans feu
  1. CHantal Husler dit :

    Bon c,est bien beau tout ca. Mais côté com l’aiduce sa fait peur. Alors que dit la loi……. bref ou est ce que l’on est est où est ce qu’on va??????????……super déçu y sont où vos communiqués! !!!!??????…….Allô la terre. Dernier poste de novembre bravo……. .

    • Aiduce dit :

      Peut-être devriez-vous rejoindre le forum adhérent ou la communauté Aiduce sur facebook pour avoir plus de réponses (ou simplement poser la question sur le forum).
      Les discussions évoquées avec le Ministère concernent entre autre ce que dira la loi, car elle n’est pas entièrement applicable, le gouvernement non plus n’ayant pas terminé ses communiqués (aka décrets).

  2. Aime-ti dit :

    Tout est bon pour l’industrie du tabac et le business du sevrage tabagique (pharmacie en tête) pour dénigrer la vape. La vape est tellement plus efficace que toutes les autres méthodes et tellement moins novice que la combustion du tabac.
    Merci à l’Aiduce pour cette mise au point.

  3. Jouret Rémi dit :

    Ca, c’est de l’info Kodiack75 !
    Merci à toi
    Je plussoie

  4. Elcamino dit :

    Baisse des incendies dans le Minnesota probablement du à la baisse du tabagisme grâce à la cigarette électronique dit le chef des pompiers de l’état. 😉

    http://fr.vapingpost.com/baisse-des-incendies-dans-le-minnesota-effet-secondaire-de-la-vape/

  5. Algo dit :

    Ce petit rappel ne fait pas de mal en effet!
    Mais attention aux mots : une explosion et un dégazage, ce n’est pas la même chose, alors autant éviter le sensationnalisme non ?

    • Shaigan dit :

      D’abord, le court-circuit fait chauffer l’accu, qui dégaze puis fini par exploser par confinement.

      Ce qu’il faut retenir, je pense : ne trimballer pas vos accus sans protection 🙂

      • Algo dit :

        L’accu dégaze oui, et si il y a confinement, ce n’est pas un accu seul, mais un accu « enfermé » dans un espace mal conçu…
        Les mots sont important par ce qu’ils évoquent, autant employer les bons, même si ok, l’essentiel est bien dans « ce qu’il faut retenir ».

  6. Kodiack75 dit :

    Un grand nombre d’incendies sont causés par des cigarettes. Dans le seul secteur de l’habitation, on dénombrait en France 6 264 victimes en 2005, dont 295 morts et 728 blessés graves. On estime que 30% de ces incendies mortels (1879 victimes) sont dus à des cigarettes. A cela on compte en moyenne, par an, environ 18 400 ha de forêt ravagés par les flammes qui sont en partie imputable aux jets de cigarettes. Si on évoque maintenant les États-Unis, il faut savoir que les cigarettes restent la première cause de mortalité par le feu. Les chiffres publiés par la Fema montrent que 12,8% des causes graves d’incendies concernant les habitations sont dues aux cigarettes (soit 45 540 incendies). Rien qu’en 2014, ces incendies dus aux cigarettes ont engendré plus de 325 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*