Qui veut sauver le soldat cigarette ?

Le vapotage réduit le tabagisme par les deux bouts, ne pas continuer, ne pas commencer, les études tombent les unes après les autres. Nous sommes maintenant des millions en France à fumer moins dont ~1,5 millions à ne plus fumer du tout (dont la moitié à ne plus vapoter non plus).

Les vapoteurs exclusifs ne sont pas exposés aux toxiques de la fumée du tabac et l’entourage des vapoteurs ne risque rien, ça aussi les études font tomber les mythes les uns après les autres depuis des années, et l’amélioration de leur santé le démontrent.

(malheureusement c’est aussi une course contre les maladies causées par la fumée de clopes pour ceux qui ont fumé plus de quinze-vingt ans déjà, le plus tôt on peut arrêter de fumer complètement le mieux on se portera, et le plus simple pour arrêter c’est aussi de ne pas commencer par la fumée)

Les ventes de cigarettes baissent (même si les revenus fiscaux augmentent encore et très largement).

Alors certains sèment le doute pour sauver le soldat cigarettes

Phase 1 : règlementer comme la clope pour faire peur

Phase 2 : fermer des portes de sortie, laisser en l’état celles vers la clope (à 20+% de tabagisme et cannabis fumé à 17 ans!)

Phase 3 : l’industrie du doute (omettre, mentir, inventer)

La peur, les règlementations disproportionnées et la désinformation des fumeurs, ex-fumeurs et fumeurs à venir tuent une personne par jour* et en expose 500* au premier risque de mortalité évitable.

* comparé au Royaume Uni, il devrait y avoir a minima 1 million d’ex-fumeurs vapoteurs ou ex-vapoteurs réguliers de plus en France, la seule différence notable est la politique de promotion du vapotage plus claire de l’autre côté de la Manche. Ce nombre (en croissance progressive sur les 5 dernières années) représente des fumeurs exposés aux risques court-terme (essentiellement cardio-vasculaires) à raison de 1 500 événements, soit un par jour en moyenne. Il correspond aussi à 500 ex-fumeurs de plus par jour.

Tagués avec : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*