Témoignages

Vous pouvez poster ici vos témoignages et commentaires, raconter votre parcours dans la vape, exposer vos opinions et expériences sur cette alternative au tabac.

375 commentaires sur “Témoignages
  1. Marie-Laure GARNIER dit :

    J’ai fumé ma première clope avant 18 ans comme beaucoup.
    Une par semaine
    Une par jour
    Allez, pas plus que 3
    Et puis c’est devenu 3 paquets par semaines et plus plus toujours plus…
    Les patchs : réaction allergique avec des cloques
    Les gommes : ahhhh même coupée en huit avec un chewing gum du commerce
    Reste la volonté : « maman refumes et redeviens comme avant »
    Rechute, pire qu’avant, 5 paquets par semaine
    Sortie de la liberty-cig en 2007 : j’essaye ça ressemble à une clope, ça s’allume au bout. Mais pas d’autonomie et un gout vraiment pas adapté à une fumeuse de menthol
    Et tous les nouveaux modèles les uns après les autres comme une collection et plein de parfum différents. J’ai compris : les parfums tabac c’est pas pour moi.
    Menthe pomme caramel fraise framboise… … et le red : ah ça c’est bon !
    Mais à chaque fois je tousse et on se moque de moi
    Le miracle est venu de mon frère : « c’est peut-être le polyéthylène glycol qui ne te convient pas ».
    « Le red est en 80/20 » « Essaye en 30/70 »
    « Tu parles chinois mon frère »
    Alors il me le fabrique et je l’essaye et je ne tousse plus et trois mois après j’arrête complètement la tueuse. Et trois mois après je me mets au DIY. Il m’a fallu 10 ans…

    Plus de goudrons qui provoquent cancer du poumon et de vessie, plus de microparticules qui donnent la bronchite chronique et l’insuffisance respiratoire, plus de monoxyde de carbone responsable des maladies cardiovasculaires et sur tout l’infarctus. Il reste que la nicotine, la même que dans les patchs, sans danger aux doses utilisées. Propylène glycol et glycérine végétale sont sans danger c’est prouvé. Reste les parfums… Votre bouche ressent le sucré, le salé, l’amer et l’acide. Tout le reste ce sont des récepteurs situés dans les fosses nasales qui s’en chargent. C’est valable pour le Chanel N°5, pour la bombe cache misère des toilettes, les roses, mais aussi tous les aliments dont les arômes remonte vers le nez pour dire « c’a c’est bon, cordon bleu !» Donc vous les respirez déjà. Et c’est tout (si vous évitez les additifs, donc prenez des produits français, ou anglais ou même américains). On reparle des dangers de la cigarette électronique dans 30 ans… mais pas avec ceux qui auront continué la clope, à moins d’un don spécial…. Le tabac est le seul produit légal qui tue la moitié de ses usagers réguliers. 76000 morts par an en France.

    Mais que dit-on ? ils veulent interdire la pub pour la cigarette électronique ? Faire ressembler les boutiques à des sex shop ? et quoi encore ?

    C’est quoi ce délire…c’est criminel !
    Au minimum non-assistance à personne en danger

    Je me renseigne

    Taxe tabac 14 miliards
    Tabac journaux : vous n’achèterez plus autant de magasines si vous n’allez plus au tabac
    Française des jeux : vous n’irez pas au tabac spécialement pour un ticket à gratter
    Vapoteurs, votre espérance de vie va augmenter c’est la ruine pour les caisses de retraite

    L’Etat ne sauvera pas les fumeurs, c’est trop cher.

    Alors si vous avez des fumeurs dans votre entourage et que vous les aimez un peu, même un tout petit peu, offrez leur une vapoteuse à la première occasion. Recyclez vos anciens modèles et prêtez-les avec batterie chargée et atomiseur rempli.
    C’est ça qui est difficile : le premier pas

    L’Etat ne sauvera pas les fumeurs, c’est à nous de le faire

  2. OB-One dit :

    Bonjour à toutes, et à tous,

    Je voulais juste faire part de mon expérience assez récente dans la vape avec un chouette résultat : je ne fume plus.

    En fait depuis une vingtaine d’années je fumais des pét*rds, quelques clopes, et finalement, insidieusement le tabac s’était incrusté dans ma vie. Si pendant des années je ne fumais que très peu, petit à petit les doses ont augmenté. Jamais énormément, mais trop tout de même : j’en étais arrivé à 10-12 clopes/jour. Dans mes jo*nts je mettais de moins en moins d’herbe, et je fumais de plus en plus régulièrement.

    Bref, l’herbe m’a dégouté en premier, avec des effets de panique totalement inversés par rapport à la détente que cela me procurait au début. Pour me sevrer du cannabis, il y a 8 mois environ, je suis passé au e-liquide de cbd, avec une bonne détente sans aucun effet psy.

    Puis je me suis mis à vapoter en 6mg, passant rapidement à 3mg, dans l’espoir d’arrêter la cigarette.
    A côté de ça je continuais de fumer une clope de temps en temps, surtout après avoir fait l’amour, ou juste avec le café du matin : oui c’est cliché, mais c’est véridique.

    Étonnement total lorsque je me suis aperçu que petit à petit je vapais plus et fumais moins.
    Et puis il y a un mois et demi de ça, sans réfléchir, j’ai jeté à la poubelle un paquet de clopes à moitié rempli : j’étais juste dégouté par l’odeur du tabac brûlé.

    Je n’ai pas retouché une clope depuis, et je n’ai pas l’intention de le faire.

    Résultat : mon odorat revient en force, mon goût également, je crache beaucoup moins, je respire mieux, mes dents sont mains jaunes, mon appartement sent bon, je me sens mieux dans mon corps, et dans ma tête.

    Bien sûr j’espère également arrêter la vape d’ici un certain temps, car il n’y a quand même rien de mieux que de simplemen respirer l’air qui nous entoure.

    Mais bon, aujourd’hui la vape me plait et me permet d’avoir une sensation de fumer sans bon nombre des désagréments habituels : c’est quand même le moyen qui m’aura permis de zapper le tabac de ma vie, après de nombreuses tentatives infruc-tueuses.

    Voilà pour ce retour très personnel, mais que je tenais à partager.

    • Aiduce dit :

      Belle expérience ! Pensez à ne pas précipiter les choses et garder votre vape sous le coude au cas où, dans une démarche d’arrêt du tabac c’est important de rester vigilant. (concernant l’air qui nous entoure, disons que c’est bien de s’informer aussi, on apprend plein de choses en comparant avec la vape).

      • OB-One dit :

        Bonsoir, effectivement pour le moment je garde ma vapote à portée de main pour éviter toute rechute : je ne veux plus jamais tirer une bouffée sur une clope. Ceci dit, plus j’avance dans la la vape et moins j’en éprouve l’envie.
        Concernant l’air, disons que s’il est déjà pollué là où on évolue, autant ne pas rajouter quoi que ce soit (à terme). Mais je comprends bien votre remarque, les polluants sont nombreux et invisibles ^^’
        Bonne soirée, bonne vape (:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*