Témoignages

Vous pouvez poster ici vos témoignages et commentaires, raconter votre parcours dans la vape, exposer vos opinions et expériences sur cette alternative au tabac.

378 commentaires sur “Témoignages
  1. Desbordes dit :

    J’ai pris la décision de vapoter il y a 2 ans. J’ai commencer à fumer à l’âge de 13 ans jusqu’à l’âge de 39 ans! J’étais tout le temps malade.
    Problème de sinus, voix respiratoire et je parle pas des bronchites à répétition, du nez qui coule epais etc….
    Depuis que je vape je n’ai plus tous ces soucis de santé ! Que c’est agréable de ne plus « cracher ses poumons « le matin au réveil ! Même mon médecin reconnaît que depuis que je vape je ne suis plus malade. Ah oui si je vais chez le médecin c’est pour des allergies hein pas parce que je suis malade.
    J’ai commencer à vaper à 16mg de nicotine et je suis à 6mg à ce jour. Tout n’est que bénéfice.
    Voilà voilà ce message est un peu long mais que le gouvernement nous écoute et nous laisse vaper pour pouvoir en finir avec ces cigarettes qui nous tuent à petit feu…

  2. Stan33 dit :

    Merci à la VAPE !
    Je fumai un paquet AJJA 17 (tabac à rouler de 50 g équivalant à 2.5 paquets ) par jour depuis l’âge de 15 ans j’en ai 48 et après plusieurs essais d’arrêt de tabac, je n’ai jamais pu parvenir à m’arrêter de fumer plus d’une semaine. Une horreur ! Puis depuis un an et demi, j’ai essayé la Vape sans aucune conviction…. mais la quelle surprise ! J’ai été conquis dès la première semaine, plus une seule clop depuis un an et demi et que du bonheur j’ai retrouvé le sommeil, le gout le souffle … et fini ces saloperies de migraines et cette odeur de M…
    Je pourrai parler des bien fait de la Vape pendant des heures.

    Merci à l’AIDUCE pour tout ce que vous faite pour les Vapoteuse et Vapoteur.

  3. dewulf dit :

    A l’époque, j’ai tout essayé pour arrêter le tabac. Patch, cigarette aux plantes ( qui d’ailleurs, on le sait maintenant, délivrent aussi du goudron. J’ai essayé aussi la volonté mais sans succès.
    Avec la cigarette électronique je me suis arrêté de fumer facilement. Je me suis senti très vite mieux sur bien des points, tel que le souffle, le gout des aliments retrouvé, etc.
    Ça fait presque 5 ans et demi que je n’ai pas touché à une vraie cigarette depuis que je vapote la cigarette électronique. Ne pas entendre cela c’est nier l’évidence des bienfaits qu’elle procure.
    Ne dites pas qu’elle incite les jeunes à vapoter pour ensuite fumer. La jeunesse à toujours était tentée par l’interdit et donc par la vraie cigarette. Et si la jeunesse va plutôt vers la cigarette électronique et boude la vraie cigarette, alors cela serait un moindre mal puisque la cigarette électronique est infiniment moins nocive que le tabac brûlé.

  4. Mariko dit :

    Bonjour,

    Après avoir fumé plus d’un paquet par jour et ce pendant 30 ans, j’ai arrêté depuis 2 ans 1/2.
    Sans la vapote, je n’y serais jamais arrivé, j’avais déjà essayé plusieurs fois de me patcher (avec et sans suivi hospitalier), sans résultats, là, en vapotant, ça c’est fait du jour au lendemain 😉
    Un grand merci à tous ceux qui se battent pour que nous puissions continuer à vapoter librement et surtout à ne pas reprendre la cigarette!

  5. Diakite dit :

    Bonjour
    Depuis que j’ai arrêter le Tabac et que je me suis mis à la Cigarette Electronique , je me sent beaucoup mieux: plus de souffle, plus de Rhume , ma peau à retrouver sa jeunesse et je mange bien sans prise de Poids et tout ceux-ci depuis 2ans dèjà ; ma langue à repris sa couleur d’origine et plus de fragilisation des Dents dû au Goudron et plus de mauvaises haleines et je vous dit si cet produit avait été inventer tôt, je n’aurai pas fumer pendant plus de 25ans. Merci de me lire et en espérant que nos Gouvernants auront la sagesse de nous écouter.
    Mr BALLA

  6. Xavier Gouverneur dit :

    Du jour au lendemain, j’ai rompu avec 35 ans de tabagie grâce à la vapoteuse. Ces 15 dernières années, je fumais environ 1,5 paquet de tabac à rouler blond par semaine, augmentant considérablement cette quantité lors de soirées de fête. Comme beaucoup de fumeurs, j’avais essayé l’arrêt total du tabac sans substitut (échec total), puis les patches (échec cuisant).
    Mon quotidien a changé: j’ai totalement cessé de tousser au réveil, et d’expectorer le mucus jaunâtre et bronchitique qui m’encombrait la gorge chaque matin. Je n’ai plus aucun « rhume » ni « bronchite » d’ailleurs. Arrivé au quatrième étage de mon appartement, je n’ai plus le souffle court. J’ai augmenté mon poids de deux kilogrammes, et cela me va bien. Si, si, …
    Je vape depuis 18 mois, sereinement. Je règle à l’envie la dose de nicotine que j’absorbe avec mon délicieux produit à l’arôme naturel de pomme. Aujourd’hui, le tabac m’indiffère, comme un vieux mauvais souvenir. J’ai convaincu plusieurs ami(e)s de lâcher le tabac pour la vape: presque tous y sont parvenus sans grande difficulté .
    Outre un gain de santé, j’ai le sentiment d’avoir retrouvé une part de liberté dont je m’étais privé.

  7. Mireille dit :

    Très grosse fumeuse depuis l’age de 15 ans(j’en ai 61)et je fumais au moins 2 ou 3 paquets de cigarettes par jour!!!Cela fait 2 ans que je suis a la E Cigarette Electronique.Ma vie a complètement changée depuis,plus éssouflée,plus d’odeurs de tabac chez moi.Vive les Vapoteurs ,ne nous laissons pas faire.

  8. Desvergnes dit :

    95% de nos clients on arrêtez de fumez grâce à la cigarette électronique 100% de ces 95% on arrêtez de s’empoisoner avec la consomation de cigarettes bénéfice net pour la sécurité sociale: 100% des vapoteur!

  9. Fernandes dit :

    bientôt 4 ans que je suis passé a la vape alors que j était en piteux état, a cause de cette maudite clope a bout de souffle pour monter au premier étage de chez moi ou essoufflée au moindre efforts, des sifflements ou chat dans la gorge et le matin une horrible toux, je n aurai jamais cru me débarrasser de cette merde qu est la clope et le miracle est arrivé pourtant je ne crois pas au miracle il s appelle la vape
    Que du bonneur j ai retrouver mon souffle plus de chat dans la gorge plus de toux le matin qu est se que je me sent bien et ,bien sur le portefeuille aussi alors messieurs et madame qui nous represente au parlement merci de tenir compte de mon témoignage et je nai pas dutout l intentions d arreter mon mode de vape et me plier a quelquonque loi qui ira a l en contre de ma santé de plus tous les vapoteurs save très bien le but qu on veux nous imposer et qu il y a plein de gents pret a tout pour vendre cette merde qu est la clope alors a tous ses messieurs et dames qui nous represente merci de garder votre energy pour interdir la vente de cigarette qui elle on le sais tu plusieurs milliers de personnes par ans et moi ma sante je m en occupe tres bien merci de me laisser tranquille merci au modérateur de supprimer mon message précédent ou il y a eu un melange

  10. Franck lartigau dit :

    Bonjour,
    J’étais un gros fumeur,je manquais de souffle et tous les matin je crachats mes poumons.Depuis que je vapot je ne tousse plus et j’est retrouvé mon souffle,je me sent mieux dans ma peau et j’est complètement arrêté la clope. C’est un pneumologue qui ma conseiller de vapoter et je le remercie. F.L

  11. Denis dit :

    J’ajoute mon témoignage aux nombreux autres qui relatent le fait que la vape leur a permis de diminuer significativement, voir d’arrêter le tabac. Je fumais depuis l’âge de 16 ans et n’ai jamais essayé d’arrêter. A l’age de 50 ans, éprouvant des difficultés à faire du sport et toussant beaucoup (en particulier au réveil), j’ai décidé d’essayer la vape en arrêtant le tabac. Le résultat est assez éloquent puisque depuis deux ans, je n’ai fumé que 5 cigarettes (contre plus d’un paquet par jour), et je n’éprouve aucune envie de reprendre, même après les rares fois ou j’ai fumé une cigarette.
    Comme beaucoup, je suis effaré par la contre-information qui est faite vis-à-vis de la vape. Aucun produit pharmaceutique n’a permis d’obtenir un tel résultat jusqu’à présent, et ce sans ordonnance !
    Il est vrai que nous avons peu de recul sur les effets potentiellement indésirables de la vape sur la santé, mais comparé aux tabac (incluant toutes les saloperies qu’ils mettent dedans), je pense comme beaucoup que la vape est un moindre mal au regard des dégâts causés par ce dernier. Personnellement, mon état de santé s’est très nettement amélioré, et mon objectif est de diminuer progressivement le taux de nicotine (18 mg au départ, 6 mg aujourd’hui), pour me débarrasser totalement de cette addiction. Il ne fait aucun doute que la vape me permettra de réaliser cet objectif.
    Pour ceux et celles qui hésitent encore, réfléchissez bien au cynisme des lobbys du tabac, et au passage de celui de l’état qui surtaxe le tabac sans l’interdire (bénéfices assurés !), sachant qu’en vous vendant leur saloperie, ils savent pertinemment qu’ils vous empoisonnent et vous font mourir prématurément. La vie peut être belle (ou non), mais elle est assurément courte… inutile de la raccourcir en engraissant des vendeurs de mort.

  12. Christine Delfosse dit :

    C’est en 2012 que j’ai abandonné la cigarette, le jour même où j’ai rapporté à la maison mon premier kit e.cig, une petite ego de base car à l’époque le matériel était bien moins évolué qu’aujourd’hui. Cela ne m’a pas empêchée d’abandonner la clope d’un seul coup et sans jamais ressentir aucun manque. La vape m’a semblé nettement plus agréable que la cigarette à tous niveaux, j’ai apprécié de n’avoir plus à vider des cendriers puants ou à laver régulièrement mes rideaux. Mais le plus important sans doute, ce qui relève pour moi quasiment du miracle, a été la disparition totale de mon asthme, pourtant sévère à l’époque, pratiquement simultanément à l’arrêt de la cigarette (en une semaine environ). Depuis plus de trois ans, je n’ai plus besoin de traitement et j’ai récupéré mes capacités respiratoires. Je n’ai plus de rhumes ni de bronchites non plus. Je peux dire que la vapoteuse a vraiment changé ma vie et que je n’ai jamais regretté la cigarette qui me semble aujourd’hui avoir appartenu à une autre vie. Elle m’indiffère. On peut même fumer près de moi, je ne suis pas attirée. Quant au taux de nicotine, ce qui est amusant, c’est qu’ayant commencé à 16 mg (ou 18 mg, j’ai oublié), je suis aujourd’hui à 6 mg et cela s’est fait tout seul. J’ai seulement suivi les demandes de mon corps. Vive la vape !!

  13. Patrick Hupp dit :

    44 années de souffrance 3 paquets par jour !!!J’ai arrêté ainsi que ma femme du jour au lendemain grâce à la vopote presque 3 ans maintenant .J’ai 63 ans maintenant et il m’est arrivé de pleurer de joie , joie de ne plus tousser , joie d’avoir encore une fois des couleurs sur mon visage joie de ne plus m’essouffler joie d’avoir retrouvé le goût et bien sûr les économies considérables 700 € par mois ……ma vie et changée donc pour ceux qui hésitent encore ….allez y !!!!!

  14. Gille dit :

    Il y a maintenant presque 3 ans et demi ; c’était en novembre 2011, un week-end, passé avec des amis, j’avais commandé sur Internet (plus exactement, j’avais répondu, sur le Net, à un message qui m’informait sur les cigarettes électroniques, je tombais des nues, je n’en avais jamais entendu parler, je me suis dit : pourquoi pas ?). Ce week-end là, je me suis dit : je vais être avec des amis, je vais être « cool », c’est le moment d’essayer. J’ai essayé, je n’ai plus jamais fumé, je suis tombée à 0 nicotine maintenant.(j’en étais à plus de 2 paquets par jour, parfois 3 les jours de détresse, et ils étaient nombreux ces jours de détresse, mon ami étant décédé). Merci, l’e-cigarette !!!

  15. Yvens dit :

    Fumeur depuis l âge de 13 ans et en ayant 53 actuellement j ai arrêté de fumer il y a 2 ans et 2 mois grâce à la vapoteuse;j ai arrêté du jour au lendemain alors que je fumais un paquet d ajja 17 bleu par jour.
    Depuis ma vie à complètement changé, meilleure condition physique, meilleure santé, j ai retrouvé les vraies saveurs ( le goût). J encourage tout les fumeurs à sauté le pas et retrouver toutes les saveurs de la vie….

  16. CARDOT dit :

    Bonjour,

    J’ai pris ma première taffe de clope à 11 ans, pour faire comme les copines, j’ai commencé par piquer des clopes à ma mère en douce 😀 Puis à m’acheter mes paquets de 10 en entrant au lycée et très vite je m’enfilais 2 paquets de 20 par jour! L’entrée dans la vie active n’a rien arrangé…

    A 28 ans j’ai rencontré celui qui partage ma vie et qui est non fumeur, je n’ai pas arrêté pour autant parce que je n’en avais pas envie et que je m’en foutais un peu aussi, puis je suis tombée enceinte et là pour mon bébé j’ai tout arrêté! Plus de malbac pendant 9 mois….

    Après la naissance de mon fils, l’envie de fumer ma repris très vite, je suis retombée dans mon vice en cachette comme une ado et je me suis fait griller comme une ado…

    Mon mari m’a demandé d’essayer la e-cig, je lui ai dis pourquoi mais franchement j’y croyais pas une seconde! Ma première cigarette électronique je l’ai acheté au tabac (le comble quoi 😀 ), elle ressemble trait pour trait à une clope, n’est pas rechargeable et avec une petite lumière au bout qui s’allume quand tu tire dessus, efficacité ZERO, j’ai juste envie d’une clope, du coup je lâche l’affaire!

    Une semaine après mon mari me commande une EGO sur le net avec des clearo en plastique, me fais choisir quelques liquides, je prends un goût tabac et d’autres aux fruits en 0mg de nicotine, la commande arrivée je test et je suis encore déçu…le goût tabac est dégueu, les fruités sont pas mal mais j’ai quand même envie de ma malbac, et oui j’ai besoin de nicotine et j’ai fait l’erreur de ne pas en prendre!

    Après achat de liquides correspondant à ma dépendance en nicotine (16mg voir 18mg selon les marques) c’est LA REVELATION! Plus du tout envie de clope, ce besoin est parti! Seul nuage le taux de nicotine que j’ingère!

    Pour remédier à cela je me renseigne sur le net, m’équipe d’une box et de vrai clearo en verre et passe par la même occasion à du 3mg en full vaping! Cela fait bientôt 3 ans que je n’ai plus fumé et plus envie de fumer une clope non plus!

    Pour voir un peu j’ai tiré une taffe sur la clope d’un ami….j’ai failli vomir tellement c’était dégueu! Pour rien au monde je ne reprendrais la cigarette aujourd’hui et si je suis arrivée à arrêter c’est parce que je me suis renseigné sur la vape sur la meilleure manière d’avoir le rendu que je désirais!

    Ne vous découragez pas, essayez de poser des mots sur vos attentes dans la vape et trouver une boutique ou un site sur le net qui répondent vraiment à vos questions et vous conseille sur se qui est le mieux pour VOUS! N’hésitez pas à tester pleins de goûts différents pour trouver se qui vous correspond! N’abandonnez pas et libérez-vous de cette saloperie qu’est la cigarette!

    En bref n’hésitez pas à essayer, poussez la porte une boutique près de chez vous et essayer, ça n’engage à rien et ça pourrait changer votre vie!

  17. Babeth dit :

    Bonjour , j ai fumé à l age de 17 ans j ai commencé par des GALIA ensuite je suis passée aux Ariel , je fumais pour faire comme mes copains pour faire bien … ensuite je suis devenue une fumeuse j ai fumé pendant longtemps des Peter , ensuite des Rothmans , des Dunhil , enfin bref je consommais un paquet par jour , voir plus , mon père est décédé d un CANCER du poumon du au tabac de merde ! j avais arrèté pendant un an ! et suite à un mariage j ai rechuté dans le tabac . Et c est dans ma famille que j ai découvert la vape je m y suis mise je vapais et fumais la tueuse (j étais pas encore débarrassée de la tueuse …) mais progressivement j ai vapé j ai un ami qui tient une boutique de e-cig et qui me conseille très bien , je haie le tabac ce tabac de merde ! ça pue ! j ai des collègues qui fument elles puent le cendrier froid beurk ! quant à moi , je vape ! j ai plusieurs box de 20w et 30w j ai des saveurs différentes je change comme je veux ! en plus j ai remarqué que je n avais plus cette dépendance comme avec le tabac je vape avec plaisir ! chez moi ça ne sent plus le tabac froid et tant mieux ! lorsque je vape à coté de mon entourage , on me dit que ça sent très bon ! je tenais à souligner que je ne suis plus essoufflée que j ai retrouvé le gout , comme dit Olivier plus haut je n ai pas retrouvé mes poumons de bébé , j ai repris mon activité la marche je fais plusieurs bons km .Ce que je trouve très agaçant c est les gens qui ont un préjugé sur la vape on me dit « c est comme le tabac il y a autant de risques ! » ça m énerve ! j ai lu des articles sur la vape , LA VAPE est mille fois moins nocive que ce tabac de merde ! que je ne supporte plus ! beurk ! quand on fume une tueuse la fumée reste elle ne part qu au bout d un bon moment , la vape c est pas de la fumée c est de la vapeur ça s évapore et il ne reste plus que le parfum . je tiens à préciser que j ai du très bon matériel de e-cig de bons juices (je ne fais pas de pub sur les marques) je n ai pas l intention d arrèter de vaper . Je défends farouchement la vape ! on emmerde personne ! pour info j en ai parlé à mon toubib sa réponse EXCELLENTE chose ! pour ceux qui veulent arrèter les tueuses lisez nos témoignages et on verrez que nous ne mentons pas ! bonne vape à tous !

  18. Alain NEGRE dit :

    J’etais et je dis bien j’étais un gros fumeur depuis une quarantaine d’années avec deux paquet par jour de gitanes, j’vais par le passé pratiquement tout essayé en matière de substituts nicotiniques mais rien n’avait marché jusqu’à present, jusqu’en ce jour de Mars 2013 où j’ai poussé la porte d’un magasin de cigarettes électroniques, j’ai tout d’abord débuté par un pack ego tout simple, certes pas aussi élaboré que le marieriel que j’utilise à l’heure actuelle mais à ma grande surprise la deuxième semaine après mon achat, je ne fumais plus aucune cigarettes traditionnelles. Me voilà donc Vapoteur depuis plus de deux ans sans que l’envie ne me reprenne de fumer ce truc immonde que l’on appelle la tueuse et que j’ai pourtant fumé depuis de nombreuses années. J’ai bien entendu fait évoluer mon matériel, (mods mécaniques et boxs électroniques, atomiseurs reconstructibles et liquides fruités, et à propos de ces derniers, si l’on m’avait dit à l’époque que je vaperais de la fraise, de la poire et autres aromes, je ne l’aurai très certainement pas crû. Je tente de convertir maintenant tous les fumeurs de mon entourage car ce qui a fonctionné pour moi peut l’être pour d’autres fumeurs et j’avoue que la plupart ont totalement stoppé leur consommation de tabacs. Merci par conséquent pour cette fabuleuse invention qui m’a permis de me sortir des griffes du tabac qui continue à faire des ravages sur notre santé. Un dernier point et non des moindres, cette fameuse TPD avec tout ce qu’elle implique de négatif sur cette fabuleuse avancée qu’est la Ecig, à tous nos gouvernants, de grâce, inspirez vous du modèle Britannique qui a sû trouver dans la cigarette électronique, une vraie échappatoire au tabac, qui plus est, toutes les études menées démontrent bien que la ecig permet de stopper définitivement sa consommation de tabacs. J’ose espérer que nous pourrons dans les prochains mois, continuer à vaper pour notre plus grand plaisir tout en se tenant loin du tabac et de ses ravages sur notre santé.

  19. ISABELLE NICOLAY dit :

    Bonjour,

    Ancienne grosse fumeuse – environ deux paquets par jours – je ne pensais pas pouvoir un jour arrêter de fumer car j’étais vraiment accros, aussi bien physiquement que psychologiquement. J’avais déjà essayé plusieurs méthodes (acuponcture, patchs, gommes…)mais sans succès. Lorsque le 1er magasin de e-cig s’est ouvert dans ma ville, je suis passé voir de quoi il s’agissait. Le gérant a pris le temps de me questionner et de me conseiller, tout ça dans la bonne humeur et le sourire, et je suis ressortie avec ma première e-cig. Le jour même j’ai commencé à l’utiliser en ne me laissant que 5 à 6 cigarettes par jour (me connaissant et ne voulant pas paniquer, j’ai préféré ne pas arrêter totalement tout de suite). La e-cig a répondu tout de suite à mes attentes – sensation dans la gorge aussi bonne qu’une vraie clope, pas de manque de nicotine, gestuelle à adapter mais très agréable – et au bout de six mois, je me suis aperçue que, non seulement je n’avais plus besoin de vrai clope, mais qu’en plus celle-ci m’écoeurait. J’ai donc arrêté totalement de fumer depuis maintenant près de deux ans, sans douleur, sans panique et sans aucune envie de recommencer. Sans la e-cig, je n’aurais jamais réussi. Je lui dois donc mon arrêt de la cigarette et une santé qui n’a plus rien à voir avec celle que j’avais quand j’étais fumeuse.

  20. vandezande dupuy dit :

    après 45 ans à raison de 2 paquets/jour depuis 2 ans je vapote et ne fume plus. Ma santé me dit merci : plus de rhumes à répitition accompagnés de sinusite chronique, plus de bronchites plusieurs fois par année, le souffle retrouvé. AUssi plus de goût, odorat,et du coup moins de sel et sucre, des dents plus blanches. Des tests hépatiques redevenus normaux après des années d’anomalies chroniques alors que je ne bois pas bcp ni souvent. Moins mal aux jambes. JE vapote à 2 mg car là j’ai un problème vapoter à 0 mg ne me pose pas d’ennui de manque mais je me mets directement à grossir alors que je suis déjà en surpoids et que je ne peux plus grossir pour des gros problèmes de dos? Sinon je suis sûre que je pourrais vapoter à 0 mg et petit à petit renoncer à la vap . J’aime vapoter non pour la nicotine mais pour les saveurs comme on aimerait des bonbons. SVP ne nous entravez pas dans notre liberté de vapoter alors que cela ne fait de mal à personne sauf aux taxes et laboratoires pharmaceutiques.

  21. Luksenberg Nelly dit :

    J’ai commencé à fumer vers 15 ans et très vite, j’étais à 1 paquet par jour.

    Après de nombreuses tentatives d’arrêt, je me suis rendue compte qu’arrêter de fumer était un combat que je pouvais mener, mais je ne parvenais pas à « tenir ». Quelque soit la méthode (patchs, acupuncture, gomme à mâcher, ou volonté seule, au bout de quelques mois je partais en état dépressif et donc je recommençais à fumer, parce que, oui !, ça m’aidait de fumer. J’ignorais alors pourquoi. Maintenant, je comprends mieux les impacts des hormones de plaisir sur mon organisme.

    Et puis à 51 ans, j’ai du mal à monter les côtes, et je fais des crises d’Angor (angine de poitrine). On me pose 1 stent et je découvre la Cigarette électronique (juin 2009). Modèle très basique à l’époque (510) mais qui me semble alors être « LA » meilleure solution pour me sevrer du tabac en conservant du plaisir.

    Et ça fonctionne. Certes, ça n’est pas comme le tabac, mais ça remplit les mêmes fonctions.

    Ca fait un peu plus de 6 ans que je vape. Ma santé s’est grandement améliorée sur le plan cardiaque, mais aussi sur les petits tracas de l’hiver (rhumes et sinusites). Fini les mauvaises odeurs, je vape au lit avec un bon livre et maintenant je prends bien plus de plaisir avec ma vape qu’avec mes clopes même s’il faut un peu de temps pour en arriver là.

    Sans la Vape, je serais dans un risque « majeur » au niveau cardio-vasculaire et aussi « pulmonaire » car j’avais un début de BPCO. Aujourd’hui, je me sens très bien, et mes examens de santé le confirment.

    Nelly

  22. Nicolascara dit :

    J’ai 32 ans.J’avais commencé à fumer vers 14,15 ans.

    Ces dernières années,je fumais environ un paquet de roulées par jour!
    J’avais une condition physique catastrophique,des bronchites chroniques à répétition,des crises de toux très longues,des douleurs articulaires,des crèves à répétition,etc…..

    J’avais tenté d’arrêter de fumer en 2011-2012 grâce aux patchs et gommes…..Un fiasco total! Aucun résultat bénéfique!
    Peu après,j’avais essayé les premiers modèles de E-cig (celles qui ressemblent aux vraies cigarettes).Ces modèles n’étaient pas terribles et j’avais vite abandonné.(Pas assez de vapeur,pas assez de goût,pas assez de nicotine,aucune longévité,etc…).
    Je m’étais remis à fumer!

    En septembre 2013,un ami m’a montré les nouveaux modèles de E-Cig qui étaient dans le commerce avec clearomiseur,batterie,liquide…..
    Je suis passé peu après devant une boutique de E-Cig et j’ai décidé de m’acheter un pack(Batterie,clearo,chargeur) et des liquides.
    J’avais fait ça sur un coup de tête donc sans motivation et sans détermination particulière!

    Depuis ce jour,j’avais totalement arrêté de fumer,du jour au lendemain!
    J’avais été même très surpris du résultat,j’avais du mal à y croire!
    Je ne pensais pas que j’allais arrêter aussi facilement après les difficultés rencontrées et les échecs des patchs et des gommes.
    La E-cig a pu combler mes besoins de fumer,j’ai trouvé le liquide et le matériel qui me convenaient.Arrêter de fumer a été facile! Je dis bien « facile »,je pèse mes mots!
    Bien entendu,tous mes soucis de santé ont disparu!
    Je n’ai plus eu de bronchites,plus de crise d’asthme,plus de crèves à répétition,plus de douleurs articulaires,etc…
    Je me suis senti également beaucoup plus calme,plus détendu,je me suis mis à dormir beaucoup mieux,etc..

    Arrêter de fumer totalement grâce à la cigarette électronique à été une délivrance extraordinaire!

    Très vite,j’avais également acheté le même pack à ma mère qui était aussi une vieille fumeuse.Je pense que ce fut un beau cadeau parce qu’elle a pu aussi arrêter le tabac grâce à ça.(Elle a mis plus de temps à trouver les liquides qui lui convenaient mais elle y est parvenu aussi).

    Malheureusement,j’ai commis l’erreur,je pense,de vouloir baisser trop vite le taux de nicotine de ma E-Cig.J’ai sans doute voulu passer à zéro trop tôt.
    En février 2015,j’ai trouvé un nouvel emploi ou beaucoup de gens fumaient…….
    J’ai fait l’erreur d’en prendre une en me disant qu’il serait facile d’arrêter à nouveau et que je ne risquait rien.(En plus,je n’ai jamais ressenti le besoin de fumer).
    En fait,j’ai refumé un peu par arrogance en étant trop sûr de moi….Quelle erreur de ma part!

    Après ça,j’ai racheté des paquets pendant 4 mois! J’ai refumé un paquet par jour!
    Je trouvais le liquide de la E-cig pas assez fort et je n’arrivais pas à stopper le tabac!(Normal avec un taux de 0 de nicotine).

    Je me suis enfin repris en main et j’ai décidé de racheté des liquides mais avec 12 de nicotine.
    Le besoin de fumer a aussitôt disparu et j’ai pu à nouveau arrêter de fumer comme lors de la première expérience avec la E-Cig.

    Je ne fume aujourd’hui plus du tout et je suis remonté à 12 de nicotine pour ne plus reprendre le tabac!
    J’ai pris conscience de mon erreur et je ne prendrai plus le risque de baisser trop vite le taux de nicotine.

    Je pense qu’il est très important pour les débutants de la vape qu’ils choisissent bien le matériel qui leur convienne!
    Dès qu’on a le matériel qui nous correspond bien(liquide,batterie,clearo),arrêter de fumer devient tout à fait possible!
    Il ne faut surtout pas se désespérer parce qu’on y arrive pas!
    Il faut bien prendre le temps de choisir son matériel et ses liquides!
    Il existe tellement de matériel et de liquides que tout le monde peut y trouver son compte et arrêter le tabac!

    Je suis maintenant très inquiet de l’attitude du gouvernement face à la cigarette électronique!
    Il serait catastrophique et irresponsable de mettre des lois en place qui inciteraient les gens à retourner vers le tabac ou qui pousseraient les gens qui voulaient tenter la E-cig d’abandonner leur projet!

    La cigarette électronique est une invention extraordinaire qui est sans doute la meilleure arme possible contre le tabac à fumer!
    Il serait criminel de stopper son développement et de rendre difficile sa commercialisation!
    ça serait une véritable honte!

    Bonne vape à toutes et à tous!

  23. Kodiack75 dit :

    Fini la Fumée Vive la Vape (64 ans deux ans de Vape)

    Avril 2013 Brides-les-Bains. J’attends ma femme à la sortie de la thalasso en fumant mon cigarillo préférer.
    Une jeune femme passe en tirant des bouffé sur un drôle de bidule (je l’ai su plus tard une batterie Ego avec un Stardust), c’est quoi ? Une cigarette électronique c’est super pour arrêter de fumer, vous voulez essayer ? Je tire une, deux, trois, bouffées, c’est vraiment pas mal, vous avez trouvé ça ou ? Dans une boutique spécialisée sur Paris. Merci à bientôt.
    De retour à à la maison je consulte mon ami Google mais rien sur Mâcon, en me rendant chez mon buraliste préféré je repaire qu’il vend des cigarettes électronique (type cigalite).
    J’en achète une, il me garantit 300 bouffées, je rentre à la maison avec mon précieux en ayant hâte de l’essayer.
    Je test déjà le gout et la sensation pas terrible et là je compte les bouffées arrivé à 130 plus de vapeur, merde cette daube ne marche pas, je retourne chez mon buraliste je râle un peu et j’obtiens le remplacement de l’engin non sans quelque résistance de la buraliste, je n’en fou j’ai mon précieux. Retour Maison re-test et re 140 bouffées, j’en déduis que ce type de e-cigarette c’est de la daube et je recherche le type de e-cigarette que j’avais testé à Brides-les-Bains.
    Donc de nouveau mon ami Google Pour trouver une adresse sur Lyon là je dois trouver mon Graal et là effectivement j’ai trouvé une boutique avec un super accueil qui m’a présenté un ou deux modèle de batterie et fait tester trois ou quatre aromes différents je suis reparti de la boutique avec deux Kit e-cig et trois aromes. Deux heures après j’étais devenu un vaper’s depuis plus une clope
    C’était le 19 juin 2013, après 45 ans de tueuses, a 64 ans je vape.
    Depuis ma santé c’est amélioré, j’étais appareillé pour dormir, plus d’appareil, je faisais trois à quatre bronchites par an c’est du passé, cela fait deux hivers sans maladies respiratoire que du bonheur.
    J’avais tout essayé pour arrêter la tueuse, les patchs, les gommes, les médicaments tout ça nada que du pipeau cela ne marche pas sur moi.
    La vape ma libérer de cette addiction, mon entourage ne sens pleins pas, plus d’odeurs nauséabonde. Je peux vapé à la maison sans gêner ma famille.
    Je suis devenu en deux ans un Geek de la vape et je suis heureux, que du plaisir.

    Kodiack

  24. Valentin dit :

    Il y a 3ans mon fils c’est mis à la ecig avec succès, comme il tient à sa reme qui fume comme un pompier depuis plus de 30a, il lui envoie son premier matos.
    Là miracle, moi qui avais essayé à maintes reprises de lâcher la clope sans résultats, pas de manque , pas de réveil au milieu de la nuit dû à un rêve de clope et oui comme les alcoolos le manque venait me hanter.
    Je peux facilement passer une journée sans vaper, malgré les réflexions de certains qui croient se qu’ils entendent aux infos surtout si ils n’ont pas envie de larguer leur clope je tiens bon.
    Côté non négligeable avec les économies faites sur les clopes je peux m’offrir des petits plaisirs ça aussi c’est appréciable. VIVE LA VAPE LIBRE

  25. crystof77 dit :

    Bonsoir,
    J’ai 50 piges et je vape depuis 2 ans [ interruption de plusieurs mois pour repartir dans la tueuses, pfff ]
    Sinon parcours traditionnel d’un fumeur! Première clope au bahut, vers 13 ou 14 ans. Ensuite ça monte en puissance, on commence avec un paquet par semaine et quelques années après , sans s’en rendre compte on passe le paquet tkl.
    J’ai decouvert la e-cig il y a 4 ans, a cette époque malheureusement, c’était des e-cig de merd… ça ressemblait a des clopes mais en pire, donc retour sur les tueuses. D’ailleurs ils veulent nous remettre ça avec les JAI de big tobacco !!! grrrrrrr.
    En 2013 je découvre le kit Ego avec T2 !! La révolution pour moi !!! je commande mon kit sur le net [ une batterie Ego 600 m-hamp et 1 T2 = 80€ !! et wai ] . Je fumais 40 cigarettes par jours, le jours ou j’ai reçu mon Ego j’ai arrêté la clope! Pourtant 2 paquets de clopes dans le tiroir !
    Les réseaux sociaux m’ont permis de découvrir pleins de nouvelles choses a l’époque. C’est moins le cas maintenant sur les groupes de vapes mais c’est un autre débat.
    Enfin, je suis heureux de pouvoir vaper comme on peux encore le faire aujourd’hui. il y a de plus en plus de e-liquides et de plus en plus de fabriquant joue la transparence sur les composants de ceci et ça c’est vraiment bien.
    les fabricants de matériel ont eux aussi fais un réel effort sur la conception des ato , clearo et batteries !
    La vape va detronner le tabac dans les prochaines années ! La preuve ? big tobacco dépense des millions de $ dans la e-cig :).
    Voila pour conclure, je vape et j’ai amené beaucoup de personne dans mon entourage a vaper.
    Plus d’odeur de tabac froid a la maison, dans la voiture, sur les fringues. Une haleine bien meilleurs surtout ou même au réveille, les dents beaucoup moins jaunes et un teint plus clair avec beaucoup moins de rides ! et oui 😉
    Pour moi la vape est une révolution !!! Pourvu que les fumeurs d’aujourd’hui puissent commencer a vaper sur des e-cigarettes digne de ce nom et pas sur des JAI big tobacco.
    Je vous souhaite une bonne vape et surtout une VAPE LIBRE !!

    • Aime-ti dit :

      Ton témoignage ressemble comme 2 gouttes d’eau à mon expérience. EGO + T2 actuellement.
      La vape m’a sauvé à 55 ans et j’essaie inlassablement de convaincre d’autres fumeurs, avec succès parfois.
      Je partage aussi ton avis sur les réseaux sociaux. Je pense que les « intégristes » de la vape font beaucoup de mal à notre cause. Il est très difficile pour un débutant de trouver son bonheur sur le net. Heureusement, l’aiduce me semble plus modéré et est donc susceptible d’obtenir des résultats pour conserver un outil de sevrage tabagique sûr et efficace.

  26. Pascal B. dit :

    J’ai commencé à fumer bêtement vers 16/17 ans pour des raisons imbéciles. Il s’en est suivi 30 de tabagisme acharné. J’avais conscience de mon lent suicide, mais sans savoir, sans pouvoir arrêter. Oh, bien sûr, j’ai bien tenté d’arrêter. La dernière fois, j’ai tenu 8 mois. 8 mois d’enfer, la cigarette est une drogue dure.

    En 2012, je vois Bertignac vapoter sur scène. Le lendemain même, je me renseigne sur cet étrange concept, on sait déjà pas mal de choses sur le sujet en 2012, en cherchant un peu.

    Découvrant qu’il y a une boutique dans ma ville, je m’y rends le 26 juillet 2012 à 13 heures précises. En m’y rendant, j’en grille une. Je ne savais pas que ce serait la dernière et que j’irais même jusqu’à jeter le paquet et demi qu’il me restait.

    – Arrêt immédiat donc, avec une facilité insolente, j’en avais même presque un peu mauvaise conscience, tant on nous a toujours fait comprendre que l’arrêt du tabac ne pouvait se faire que dans le douleur.
    – Stress ? Aucun. Au contraire, j’ai tout de suite aimé la vape.
    – Prise de poids ? Aucune. Ah si, j’ai pris 6 kilos. De muscles en me mettant au sport, moi qui n’en avais jamais fait.
    – Effets secondaires ? Aucun.
    – Bénéfices ? Plus de toux au bout de 48 heures, retour du souffle rapidement, plus de mauvaises odeurs.
    – La nicotine ? On s’en fout, ce n’est pas elle qui tue les fumeurs. Malgré tout, je suis passé d’un dosage de 16mg à 3mg à ce jour.
    – La dépendance ? On s’en fout, ce n’est pas elle qui tue les fumeurs. Malgré tout, je peux rester des heures sans vaper sans aucun manque ou stress.

    Alors, c’est quoi le problème ? Je me pose vraiment la question…

  27. Vincent dit :

    Après Plus de 40 ans de tabagisme j’ai enfin trouvé le moyen de ne plus absorber tous les toxiques qui accompagnent la nicotine dans la cigarette.

    J’ai eu la chance de passer Près de 30 minutes avec un spécialiste qui m’a conseillé après m’avoir écouté. (Je précise que mon buraliste consacre en moyenne 15 secondes par client.)

    J’ai cessé de fumer du tabac, je respire. Je suis sorti de l’asphyxie chronique, de la pollution, de l’agueusie, et j’ai réussi à tromper mon organisme progressivement pour baisser le dosage de nicotine.

    Ce qui m’étonne, c’est les deux poids deux mesures face à l’alcool et à l’alcoolisme où je n’ai pas entendu que l’on allait réduire la taille des verres, imposer un temporisation entre deux consommations consécutives ou réduire le format des bouteilles du commerce !

    Bruxelles et ses lobbies diffusent un nuage de fumée pour masquer une seule réalité : le fumeur paye plus de 80% de taxes à l’Etat français sur tout ce qu’il inhale.

    C’est donc Paris qui se cache derrière Bruxelles !

    Le million de vapoteurs compte de nombreux électeurs qui sauront comment « remercier » ceux ou celles qui s’égarent dans des réformes sociétales à défaut d’être capables d’entreprendre les vraies réformes de fond pour remettre l’économie à flot.

    Après les départementales, nous allons, en décembre, pouvoir nous exprimer et nous faire entendre, en attendant 2017 où je l’espère nous allons contresigner cette pétition sur nos bulletins de vote et revenir vers la liberté individuelle.

    A bon entendeur

  28. Thomas dit :

    J’habite en Pologne depuis 3 ans et j’ai commencé à fumer ici (vie étudiante, prix des paquets etc.) Il y a deux mois j’étais à un bon paquet de blondes par jour voir plus selon le stressou la fatigue ( ce qui d’ailleurs ne m’aidais pas du tout mais je ressentais un plus gros besoin) . J’ai un jour décidé d’arreter de fumer à cause des sommes colossales que je mettais dans la clope par mois, et des dégats sur ma santé que je constatais tous les jours ( je faisais avant la cigarette du sport de haut niveau) et donc voulu tester la e-cig qui a un très fort succès ici. Il faut savoir qu’en Pologne le tabac est très populaire et les paquets commencent legerement à augmenter, un peu comme en France quelques années auparavant. On m’a preté une e-cig classique rechargeable en liquide (avec des meches) et les 3 premiers jours ont été tres (mais alors tres) durs! Jétais livide, fatigué, diarrhées, grave à cran… jai fait l’erreur de bannir la clope ( sauf en me levant cetait impossible et le soir pour réussir a dormir) et finalement jai commencé à refumer 5-6 cigarettes/j pendant une semaine avec la e-cig toujours dans la main à 23mg/ml. Après deux semaines je me suis surpris à ne plus prendre une cigarette dans mon sac au travail « au cas où » et maintenant j’apprécie quotidiennement la vape et surtout plus de tabac! Perdre l’addiction est très facile si on est bien renseigné pour eviter leseffets secondaires. J’ai donc investi dans un clearomiser 5ml et 2ml avec un liquide de 12 au travail et 3/6 à la maison et une bonne batterie, cest parfait Je prévois de rentrer en France d’ici peu et jespere pouvoir me procurer du matos aussi facilement qu’ici, et surtout ne pas subir une intolérance ou moqueries des fumeurs lorsque je vapoterai.

    Comme toujours l’argent est le nerfs de la guerre et lorsquon s’attaque au porte monnaie de plusieurs industries le consommateur en paie les frais. Je souhaite que nous puissions avoir le droit de décider sur nos dépendances, notre santé ou notre loisir pour certains, et je trouve intolérable de s’attaquer à la cigarette électronique l’année prochaine. En France nous avons un pouvoir certain, celui de protester et de manifester pour nos droits (étant breton je sais de quoi je parle). J’espere que tout cela s’arrangera et j’ai du mal à croire qu’ils nous empecheront de vapoter en paix -une technologie qui m’a sauvé d’un futur avec le tabac.

  29. Vapoteur en colère dit :

    Si on continue à acheter nos produits sur internet et que l’on ne vas plus en boutiques physiques, celle-ci disparaitront totalement. ( ce qui commence à se passer )
    Nous ne pourrons alors plus goûter les produits ni tester les matériels et bénéficier des conseils des vendeurs compettants.
    Les fumeurs souhaitant passer à la vape ne pourront le faire qu’à travers les produits inadaptés des bureaux de tabac et de Big Tobacco ,et reviendront à la clopes ( surtout les 40-60 ans)
    Les vapoteurs actuels se trouveront pris au pièges eux aussi car le marché de l’internet se trouvera très fortement réglementé ( produits sans nicotine , batteries peu puissante,… ) voire interdit à partir de 2016 suite aux différents amendements.
    Les vapoteurs reviendront à la tueuse et ses augmentations , la cigarette électronique sera morte.

    Alors, ne vous tirez pas une balle dans le pied et allez en boutiques, demandez vos produits.

    Quel choix faites vous ?

    • Wanabix dit :

      La plupart des boutiques physiques ont des sites Internet, je ne vois pas vraiment la contradiction ?
      Si on sait déjà ce que l’on veut, on a peut-être pas toujours le temps d’aller jusqu’à la boutique.
      C’est plus une question d’habitude de consommation, il faut que les gens aient le choix.

  30. MARILOU75 dit :

    Bonjour, j’ai 39 ans. J’ai commencé à fumer à 15 ans, et très vite, des cigarettes fortes, plus d’un paquet par jour, jusqu’à un paquet et demi. Un samedi après midi, marre de l’esclavage des cigarettes, du manque de souffle, de l’odeur et la ruine financière etc …. je passe devant un buraliste mais m’arrête dans un magasin spécialisé. Plus d’une heure après, après un tas de bons renseignements, je ressors avec ma cigarette électronique. Depuis ce jour-là, je n’ai plus fumer une seule cigarette, n’en éprouvant même plus le besoin… j’ai bien essayé pour voir, mais je ne supporte même plus une taffe à l’odeur de goudron qui reste dans la bouche.
    Je respire, je peux courir et monter 4 étages sans avoir l’impression de mourir. Je revis et je n’ai plus l’impression de m’empoisonner !
    Je comprends très bien les enjeux financiers et politiques du gouvernement qui souhaite faire disparaitre ce produit exceptionnel et révolutionnaire !!! Je ne comprends pas comment en 2015 ce gouvernement fait passer ça au-dessus de la vie des citoyens !!
    Honteux scandaleux immoral … simplement comportement assassin… J’avoue avoir peur du devenir de notre vap’
    Bon courage à tous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*