Les vapoteurs crient à pleins poumons, Marisol Touraine fait la sourde oreille !

Ministère de la santéL’interdiction de la vape est annoncée en France. Officiellement et sans la moindre vergogne. Par la voix sans égards de la ministre d’une prétendue santé publique. Mais quelle santé ? Et quel public ?!

Un comble, une insulte au bon sens dans le plus complet mépris de l’état de la science, un camouflet particulièrement urticant à la face des partisans d’une alternative saine au tabagisme et de la réduction des risques. « Il vaut mieux vapoter que fumer », aurait affirmé la ministre, avant d’annoncer laconiquement la mort de la vape en France telle qu’on la connait aujourd’hui , celle qui permet à des centaines de milliers de citoyens d’en finir avec le tabac. Une honte…

Il sera interdit de promouvoir la vape. Taisez-vous ! vap’euses et vap’eurs et n’affirmez plus que la vape a sensiblement amélioré votre vie. Toute forme de publicité sera bannie. Nul doute que les hygiénistes rigoristes de tout poil profiteront de l’aubaine pour également chercher noises aux communautés en ligne, au premier rang desquels on trouvera forum-ecigarette.com et ecigarette-public.com. Une chape de plomb s’abattra sur ces trop bonnes nouvelles de fumeurs de longue date enfin sorti des affres du tabagisme. De leur propre fait, en conscience et en toute liberté. Ca marche, mais on vous interdit de le dire.

Il sera interdit de vaper. Au travail, dans les transports et dans les lieux propices à recevoir des mineurs. Autant dire partout… Je défie quiconque de me trouver un lieu public fermé ou personne ne travaille et qui interdit nommément l’accès des mineurs. Les vap’eurs sont donc condamnés à ne plus s’adonner à leur activité fétiche ailleurs que sur des bouts de trottoir… au milieu des fumeurs. Vous avez laissé de côté le tabagisme ? Vous y retournerez, fut-ce de façon passive. La loi vous y contraindra.

La vape est donc déjà condamnée à mort, bien avant que la transposition de la nauséeuse TPD européenne n’ai été mise en œuvre. Et au nom de quoi ?

Au nom d’une exemplarité sans défaut dont on charge les utilisateurs. Sans fondement scientifique, sans le moindre début de preuve, sans autre justification que la rigueur morale stupidement mise en branle dans toute sa dimension dictatoriale. « Parce que ! » ou « Na ! », aurait ont pu entendre d’un bambin capricieux. Mais puisqu’il s’agit d’une ministre au comportement douteux et dommageable, nous avons entendu une incohérente logorrhée sur « la passerelle vers le tabagisme » et « l’exemple donné aux mineurs » (alors même que tous les indicateurs actuels tendent à montrer le contraire), fantasmés sans doute dans des officines frustrées de voir leur business s’effriter.

Alors, libre à vous de vous taire et de subir, ça comme le reste. Comme toutes les choses nauséabondes et particulièrement indigestes qu’on nous sert au quotidien sur les thèmes de l’économie, du respect de l’autre, des libertés individuelles. Libre à vous de courber l’échine jusqu’à vous retrouver face contre terre, plus-que-prosternés devant des oligarchies qui ne veulent que votre malheur et votre trépas, de moins en moins bien cachés derrière des façades démocratiques vacillantes. Vous pouvez même retourner fumer…

Mais libre à vous également de relever la tête, de dire « non ! », de pointer du doigt les absurdités flagrantes et les poussées totalitaristes de ceux qui nous gouvernent. D’autres l’ont fait avant vous et nous vivons aujourd’hui sur les restes de leurs acquis. C’est toujours possible. Il vous suffit de le décider.

Ces gens n’ont le pouvoir que parce que nous leur laissons.

Tagués avec : , ,
73 commentaires sur “Les vapoteurs crient à pleins poumons, Marisol Touraine fait la sourde oreille !
  1. Lucas dit :

    Allons bon !
    Eh bien moi je demande l’interdiction du diesel sur la voie publique, dont la nocivité elle est prouvée et corroborée par l’OMS.
    Tant à aller jusqu’au bout du principe de précaution et protection des usagers passifs…

  2. ghizmo dit :

    ça fait du bien de taper le poing sur la table 🙂

  3. vandezande dit :

    j’ai lu que l’on ne pourrait pas faire de pub mais je n’ai pas lu que l’on ne pourrait pas en parler ou écrire sur facebook par exemple. Qu’en est-il exactement?

  4. LoïcBnd dit :

    Je vais sûrement me faire aligner par tout le monde, mais tant pis je me lance.

    Comme vous, je suis vapoteur et comme beaucoup d’entre vous cela m’a permis d’abandonner la cigarette (de 30 à 0 « américaines au paquet rouge » du jour au lendemain) et comme tout ceux pour qui le tabac est maintenant loin derrière je ne remercierais jamais assez ce « don » qu’est la cigarette électronique.

    Pourtant, je ne vous comprends pas, et ne vous suit pas sur cette déferlante de colère. N’oublions pas une chose, ce que nous faisons respirer aux autres qui, eux, ne le choisissent pas.
    Quelles sont aujourd’hui nos connaissances en matière de « vapeur passive », sur quoi pouvons-nous nous baser pour dire qu’il est sans danger de faire respirer nos vapeurs aux autres ?
    Regardez en arrière et vous verrez qu’il y’a 50 ans on faisait l’apologie d’un tabac sans danger (une recherche google vous suffira à trouver les publicités d’époque). Et pourtant à l’heure actuelle il est un des plus grands fléau pour l’homme.

    Pour moi, c’est juste du bon sens de ne pas vap’ dans les lieux où le tabac est déjà interdit, sans compter l’effet « J’en ai rien à battre » que cela produit et qui donne raison à nos détracteurs.

    Soyons cohérents dans nos éxigences. Le vrai combat n’est-il pas celui que l’on doit mener contre la directive européenne, plutôt qu’un confort que nous n’avons au final que quand nous ne sommes pas chez nous ?

    • Aiduce dit :

      Les temps ont changé tout de même …
      Là les détracteurs de la e-cig n’ont cesse d’essayer de prouver sa nocivité, et pourtant ils n’y arrive pas !!!
      Alors certes, rien n’est anodin, la vape, pas plus qu’autre chose, mais à ce titre autant interdire de respirer .
      Si encore au vu des études , il y avait une réflexion, sans doute les vapers seraient moins mécontents, mais non, une interdiction au même titre que le tabac …. c’est la mettre au même niveau, et c’est trés loin d’être le cas !

      • LoïcBnd dit :

        Et vouloir conserver le droit de vap’ dans les lieux publics ce n’est pas se mettre au même niveau que le tabac, en n’étant pas capable de prouver que vous n’êtes plus « l’esclave » de votre addiction, on à vu mieux pour véhiculer l’image d’un produit censé aider à l’arrêt du tabac.

        • Groucho dit :

          Il ne peut s’agir d’addiction. Pour les scientifiques, le terme désigne un attachement à une substance ou à une activité nocif pour la santé. Or l’utilisation du vaporisateur personnel n’est nocive ni pour le consommateur, ni pour son entourage.

        • patman dit :

          « D’où le fait que son utilisation soit peu recommandée aux personnes atteintes de maladies cardiaques et aux femmes enceintes. »

          Et vous savez le pourquoi ?

          • patman dit :

            Avec un peu de logique, vous auriez pu trouver par vous-même plutôt que de répéter les aberrations entretenues par les « anti ecigs  » 🙂

            Il n’y a que la nicotine présente dans les ecigs qui poseraient soi-disant problème, ce qui est tout à fait illogique sur la pratique étant donné qu’un fumeur cardiaque a beaucoup plus de risque qu’un vapoteur cardiaque , quand a la femme enceinte fumeuse, elle a le choix entre fumer pour empêcher les « dégâts » au bébé dû au stress de la mère soir les patchs de NICOTINE …………. cherchez l’erreur :-/

          • LoïcBnd dit :

            Effectivement, non je ne sais pas pourquoi et c’est bien pour ça que je ne me permets aucune affirmation au sujet de la ecig.
            Bref, personnellement j’ai passé l’étape du « wonderland » de la cigarette électronique (qui comme je l’ai déjà dis dans mon message initial m’a permis l’arrêt du tabac), et aujourd’hui je suis assez lucide pour comprendre que j’ai simplement remplacé une addiction par une autre, plus saine ça c’est indéniable.

    • vandezande dit :

      effectivement c’est l’europe de vrai problème car tous les pays devront adapter sa législation. Il paraît enfin je dis bien il paraît qu’au sein de l’europe les choses évoluent

    • Amaury dit :

      Je reprend une de tes phrases « N’oublions pas une chose, ce que nous faisons respirer aux autres qui, eux, ne le choisissent pas. »
      Dans ce cas, fermons les usines, arrêtons les voitures qui roulent au pétrole et je ne cite seulement deux cas sur des dizaines d’autres. Personnellement quand je vape, je ne vois pas de non fumeur qui viens se coller à moi pour renifler mon nuage de fraise ..

    • patman dit :

      La vape n’est pas nocive point barre !

      Cela résume TOUT !

    • Titan dit :

      C’est totalement inexact.
      « Quelles sont aujourd’hui nos connaissances en matière de « vapeur passive », sur quoi pouvons-nous nous baser pour dire qu’il est sans danger de faire respirer nos vapeurs aux autres? »
      Nous connaissons aujourd’hui et depuis longtemps tous les mécanismes et réactions biologiques déclenchés après un minimum de 2 mois par le tabac sous toutes ses formes, sur les fumeurs actifs comme passifs. Absolument aucun de ces « déclencheurs » conduisant à des pathologies liées au tabac ne se retrouvent chez un vapoteur, des études médicales et scientifiques le prouvent depuis plus de 6 ans. Et il est inutile de parler de nicotine, ce n’est pas elle qui nous envoie à l’hopital, et les pharmaciens nous en vendent à prix d’or n produits de sevrage.
      Quant à « l’apologie du tabac faite il y a 50 ans » (fume, tu seras un homme!), elle était faite par la publicité à des fins commerciales, et non pas par des organismes médicaux ou scientifiques, en opposition à la cigarette électronique qui est aujourd’hui de plus en plus plébiscitée par le corps médical et des médecins qui ne sont pas des apprentis et qui savent, eux, de quoi ils parlent.

  5. Aqualine71 dit :

    MSN veut interdire la vape? Alors, qu’elle prenne les dispositions à la hauteur de ses ambitions en terme de santé publique en interdisant la clope et le tabac sous toutes ses formes!

  6. Sunwing dit :

    Bonjour.

    Pourquoi ne pas lancer un appel à la manifestation ?
    C’est une catastrophe d’être pris pour des cons à ce point.

    • avalonne dit :

      parce que les gens ne bougent pas si facilement que ça, des manifestations pour la vape il y en a déjà eu 3 en 1 an … juillet, septembre (je crois) et octobre 2013

  7. Evelyne Guyader-Debrabant dit :

    Avez-vous vu la réaction négative de Kouchner chez Ruquier (« On n’est pas couché ») samedi soir, lorsque Bertignac et Baffie on dit qu’ils vapotaient ?
    On n’est pas sortis de l’auberge…

  8. Patricia dit :

    J’ai longtemps voulu croire que la vape qui avait pris tant d’ampleur, serait inarrêtable… elle a complètement changé ma vie en m’arrêtant de fumer, à tel point que j’ai décidé de poursuivre cette vie autrement, radicalement et de A à Z. Elle était synonyme d’avenir, de projet, de passion, d’espoir, de vie… Je voyais avec bonheur les gens s’arrêter de fumer avec plaisir comme moi, et me disais bêtement que nous servions sur un plateau à nos élus une chance unique de marquer l’histoire de la lutte contre le tabagisme… ils allaient bien finir par se l’approprier, la vape. Ça leur permettait de récupérer le manque à gagner de la chute des ventes de tabac, et des substituts nicotiniques, et aussi de devenir les champions de toutes les luttes: contre le tabac, et contre le cancer… et je me disais, qu’un jour ou l’autre, on nous l’enlèverait comme ça, la vape libre…
    Bêtement, j’ai cru qu’un ministre de la santé, ben c’était préoccupé par la santé… fichtre ! je suis tombée sur une ministre qui ne veut pas lire, et qui est fâchée avec les chiffres (elle n’a pas eu les mêmes que tout le monde visiblement): autiste et dyslexique…qui se permet en prime de parler en mon nom pour dire que j’ai demandé la mise sous barbelés de la vape ! alors que je passe mon temps à me bagarrer avec ceux qui se fouillent encore le nombril en s’écoutant parler sur leur préoccupations psycho-socio-phylosophiques incidemment vapologiques. Non, les frileux de la vape ne me représentent pas. Ceux qui me représentent, sont tous ceux qui n’oublient pas leur passé tabagique, qui se battent pour que mon rêve demeure, mon espoir soit nourri, et mes regrets consolés. Oui, mes regrets… ce sont les proches que j’ai perdu à cause du tabac dont ils n’ont pas réussi à se défaire, qui n’ont pas eu l’occasion de connaitre la vape, ou qui l’on arrêtée « grâce » à la désinformation et à la stigmatisation de la vape.
    Une ministre de la santé me rappelle juste dans les faits, que pour elle fumer et vaper c’est pareil, même si elle a pris la précaution oratoire d’affirmer le contraire.
    Ou l’art et la manière de s’assoir sur la ecig.
    A nous de faire ne sorte que cette posture soit inconfortable.

    Patricia

  9. guil dit :

    « La vape condamnée à mort » , pour une simple interdiction dans les lieux publics et interdiction de pub, vous n’y allez un peu fort tout de même?
    N’employez pas les mêmes armes qu’eux, par pitié (un titre plus que racoleur par exemple…)
    Tchuss et vive la vape.

    • avalonne dit :

      aujourd’hui, c’est une interdiction dans les lieux publics et de publicité … et ensuite l’application de la directive européenne … donc oui, c’est la mort de la vape telle que nous la connaissons, celle que nous apprécions et qui nous offre la liberté de choisir le matos et les liquides que nous aimons …
      C’est de plus une énoooorme claque à notre liberté individuelle … au nom de quoi ? de l’exemplarité uniquement, surement pas au nom de la science

  10. TAVAPE dit :

    oui a quand une grande action pour leur dire stop halte a la connerie

    moi j en ai plein le c…. de ce gouvernement qui ne sais pas diriger un pays il nous mènent direct a la catastrophe et au cimetière

    Vive La Vape Libre

    faites tournez au maximum sur les réseaux sociaux

    je suis de la partie pour mener des actions

  11. Azrael Summers dit :

    J’aimerai bien faire de la désobéissance civile, mais je me demande s’il sera de toute façon possible de prouver que quelqu’un a vapoté dans un lieu public, à part en cas de dénonciation. Donc je pense que même en désobéissant, personne ne va s’en apercevoir…

  12. David Hassal dit :

    Il serait grand temps qu’un vrai journaliste d’investigation mène une enquête sérieuse sur tout cela; le tabac, la e-cig, les cadeaux et dessous de table donnés à nos chers PSEUDOS Ministres par les lobbies du tabac et de la pharmacologie. Et que ceux-là soit diffusés par tout les médias. Alors nous serions témoin de la vitesse à laquelle cette loi serait étouffé par ce guignolèsque gouvernement… À bon entendeur…

  13. Tom dit :

    Il y aurait largement de quoi porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui et non-assistance à personne en danger.

  14. lavergne pierre dit :

    a quand les manifs?

  15. LaureB dit :

    Que dire devant cette incurie d’un ministère dit de la santé….
    qui se prévaut, en plus, de l’accord des vapers. Un degré de plus franchi dans le cynisme…

    Renvoyer la vape subir le tabagisme, passif ou pas, au nom de l’exemplarité……….mais quelle exemplarité ?

    Faut-il rire ou bien pleurer, voire les deux…

    Encore merci à l’Aiduce pour son action.

    Etait-il trop difficile d’entendre, et d’écouter, scientifiques, médecins, associations représentantes des vapoteurs, ces derniers par leurs témoignages, et d’en tirer les conclusions susceptibles d’être utiles à la santé publique ?

    En ce jour triste (doux euphémisme) pour celle-ci, les responsables sont, aussi, coupables.

  16. Crepaldi Robert dit :

    Chaque fois que l’on me parle d’un ministre ou du président de ce gouvernement de MERDE, j’ai envie de vomir ma haine sur leur face. J’ai quitté la tueuse il y a 1 an grace à la vapote après 40 ans de tabagisme, j’en ai fait mon business en ouvrant une boutique. Si cette loi passe, ce sera la double peine pour moi, retour au tabac et je perds mon gagne pain.
    Donc il ne me restera plus qu’une seule chose à faire, m’immoler par le feu dans ma boutique devant les caméras des grandes chaînes télé en laissant derrière moi un courrier de remerciement à ce gouvernement lamentable… Plus que jamais je suis avec vous pour toute action à mener.

  17. Groucho dit :

    Si on a pris le parti de la santé publique, on promeut l’utilisation de la cigarette électronique.
    Si on a pris celui des lobbies pharmaceutiques et du tabac, on la décourage.
    Voilà comment savoir quel camp Mme la ministre a réellement choisi.

  18. Aurelien B. dit :

    Bravo et merci !
    Continuez à vous mobiliser et nous vous suivront à coup sûr!
    Qu’ils appliquent leurs taxes à la limite,mais je ne me vois pas acheter les E-cig bidons que Big T va nous obliger à acheter chez le buraliste…
    Si je ne dis pas de bêtise,Hon Lik a vendu son brevet pour 7Milliard de dollar…va bien falloir rentabiliser la dépense..

  19. Manu06 dit :

    elle a prévu le risque de l’éjection en 2017,elle doit déjà avoir un contrat de consultant pour un labo pharmaceutique prêt a signer au cas ou……….

  20. mimich57 dit :

    si chacun se rendait compte que sur ce sujet, mais pas seulement sur ce sujet, le peuple est sans cesse bafoué, nié, qu’il ne sert plus qu’à remplir des caisses sans fond parce que pas ou mal gérées par des incapables qui n’ont d’ objectif que de SE sauver alors le peuple serait dans la rue pour de nouvelles barricades! malheureusement des décennies de travail de sape des médias et de ces mêmes politicards ont abruti la masse qui fait le dos rond!

  21. arnaud dit :

    Salut,
    A t on les sources?

  22. Sonia So dit :

    Moi ce qui me fait froid dans le dos, c’est qu’elle fait tout pour que ce soit voté et en place avant la fin du mandat de Hollande, après on sait ce que ca veut dire, quelque soit le nouveau président, plus rien ne changera, il faut absolument la bloquer avant parce qu’a mon avis, le piège, il est la.
    On attend vos instructions l’Aiduce et on fonce !

  23. Vulgus Pecus Vapotus dit :

    Il faut surtout et en priorité « dégommer » celle qui est porteuse de cette infamie ! Jamais une Ministre de la santé n’aura été si compromise … le terme « Criminelle » devenant au fil du temps sa marque de fabrique !

  24. Accao farias dit :

    Je n irai sûrement pas vaper au milieu des fumeurs ca il en est hors de question!!!

  25. Della Bianca dit :

    Mais que fait la France!

  26. Tanguy dit :

    Voilà enfin un communiqué bien viril comme je les aime! Je souscris totalement, invitant chacun à la désobéissance civique quitte à encombrer les tribunaux qui auront bien du mal à trancher entre réglementation absurde et mise en danger de la vie d’autrui. Surtout avec les sommes d’études à lire sous le nez!

  27. CBFurax dit :

    Rendez-vous aux prochaines élections…
    Mais pour qui voter ?!
    De l’autre côté, c’est direct chez les bubus.

    J’attends le prochain parti politique qui osera s’élever contre ces djihadistes anti-vapes, représentés par qui-vous-savez-et-que-je-peux-pas-voir-en-peinture.

  28. Nathalie dit :

    Bravo !
    Maintenant il faut définir et lancer des actions !

  29. Azrael Summers dit :

    Bien dit ! Perso je vous suis !

  30. Grib8s dit :

    « Ces gens n’ont le pouvoir que parce que nous leur laissons. »
    Hélas c’est faux.. nous sommes dans une fausse démocratie ou nous élisons un président pantin qui choisi ensuite ses ministres… nous n’avons dans cette démocratie aucun choix :
    – nous ne choisissons pas nos lois ni ceux qui nous dirigent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*